Blog voyage » Carnets de voyage » Australie » Notre visite du parc d’Uluru – Kata Tjuta en 3 jours

Notre visite du parc d’Uluru – Kata Tjuta en 3 jours

C’est après une nouvelle nuit sur un campground gratuit, sur la route qui relie Kings Canyon à Yulara que nous découvrons enfin l’une des plus belles attractions du centre rouge de l’Australie (en plein milieu de notre road trip de Darwin à Adelaide) : Uluru. Nous y passons 3 jours afin de prendre le temps de découvrir l’intégralité du parc, du mythique Uluru aux Mont Olgas sans oublier les multiplies randonnées et points de vue. 3 jours à Uluru, c’est parti !

1ère journée dans le parc d’Uluru : découverte de Yulara et premières émotions à Uluru

Ayers Rock Campground à Yulara

C’est après 2h de route que nous atteignons enfin la ville de Yulara, où se concentrent tous les hébergements les plus proches de Uluru. Nous choisirons le caravan park. Un emplacement « powered » à 50 AUD par nuit (hé oui, en Juin, c’est déjà la haute saison et plus aucune réduction n’est appliquée).

Ayers Rock camping Uluru

Les emplacements sont grands comme partout en Australie. Avec branchements pour l’eau et l’électricité. Ici, pas d’herbe, on s’installe sur la fameuse terre rouge du centre de l’Australie. L’espace est immense mais bien organisé.

Yulara est une ville créée de toute pièce pour développer le tourisme du parc d’Uluru. C’est aussi un monopole détenu par le Ayers Rock Resort. C’est assez simple, ils ont tous les hébergements sur place, ainsi que bon nombre de restaurants et autres commodités. Autant dire que les prix sont parfois excessifs.

Emplacement powered camping Uluru

Quelques astuces : il y a pas mal d’activités gratuites proposées, toutes les informations sont disponibles au centre d’information. C’est également dans ce centre que nous avons obtenu un code pour accéder gratuitement au wifi un peu partout dans le Resort. Tentez votre chance ;)

Petit spectacle aborigène pour se mettre dans l’ambiance

Après une installation rapide sur notre emplacement, nous assistons à un spectacle gratuit. Il s’agit d’un mélange de films, de théâtre et d’effets 3D qui racontent l’une des histoires des aborigènes des environs. Le spectacle dure 30 min et se déroule dans le théâtre non loin du centre d’informations. C’est une activité accessible à tous mais pas incontournable.

Direction Uluru et première petite marche riche en émotions

Nous partons enfin découvrir le cailloux de plus près. Pour 25 AUD par personne, nous avons accès au parc national d’Uluru – Kata Tjuta pour 3 jours. Finalement, Uluru s’avère être immense, entièrement rouge, dans des teintes différentes et zébrés de crevasses et autres infiltrations d’eaux. De loin, on le croirait couvert de poussière mais de près, c’est bien de la roche !

Kuniya Walk premier pas Uluru

Nous décidons de suivre la Kuniya Walk. 1 km aller-retour à faire en 30 min du parking pour rejoindre le pied du rocher ainsi qu’un petit bassin d’eau. Au fur et à mesure de notre avancée, je me sens de plus en plus petite face à cette immense masse de roche. La hauteur est démesurée. Plus nous avançons, plus Uluru brille par sa splendeur et son immensité.

Elo sur la Kuniya Walk
Bassin Kuniya Walk Uluru

Tentative de coucher de soleil n°1 : ratée !

Nous reprenons la route pour rejoindre le spot conseillé pour le coucher de soleil. Malheureusement, le ciel est resté couvert toute la journée et c’est un flot continu de nuages qui entoure Uluru. Nous décidons de rentrer au camping. Rendez-vous le lendemain pour un nouvel essai !

Uluru sous un ciel gris

2ème jour à Uluru : lever de soleil et le tour du Rocher

Lever de soleil à Talinguru Nyakunytjalu

C’est le spot conseillé dans tous les guides pour observer le lever de soleil. Réveil à 6H30, départ à 6H45 du camping et nous arrivons vers 7H10. Déjà pas mal de monde sur place. Heureusement, la plateforme est assez grande et sur plusieurs niveaux. Cela permet de mieux se répartir.

Lever de soleil Uluru

Le soleil se lève sur la droite d’Uluru. Petit à petit, le rocher sort de la pénombre et commence à prendre ses teintes de jour, passant de l’ocre à l’orange flamboyant lorsqu’il est au soleil.

Elo et Uluru se reveillent

Finalement, c’est un bon spot pour observer le lever de soleil sur Uluru.

Petite marche de 13km autour d’Uluru

Plusieurs chemins de marche sont accessibles au pied d’Uluru. Pour éviter d’avoir trop de monde, nous avons décidé de suivre le Base Walk (10,6km) à l’envers (départ depuis la Kuniya Walk) et de faire le tour complet d’Uluru ensuite avec le Mala Walk (1km aller) et le Lungkata Walk (2km aller). Le parc annonce près de 5h45 pour suivre ces 3 chemins.

Elo Base Walk Uluru
Base Walk Uluru fin

Nous mettrons finalement 3H30 pour faire le tour complet sur les 3 chemins, en prenant notre temps, en faisant des arrêts photos/vidéos et eau. Tout est très plat et accessibles à tous, à condition d’avoir de bonnes chaussures !

Base Walk Uluru depart
Tom Uluru Base Walk

A mon avis, il n’est pas nécessaire de faire la grande marche de 10km. Si vous suivez la Mala Walk, la Lungkata Walk et la Kuniya Walk, vous aurez déjà un bel aperçu de ce qu’est Uluru, vu de près. Mieux vaut consacrer du temps à le voir de loin ;)

Crane sur Uluru

Pause déjeuner et repos au soleil !

Après l’effort, le réconfort ! Nous en profitons pour déjeuner au soleil sur le parking de Kuniya. Il n’y a presque personne la journée, car les plateformes sont conseillées uniquement pour le lever du soleil. C’est une grosse erreur, car aux alentours de 12h, ce coté du rocher est au soleil et permet d’avoir des points de vue sympas depuis les 2 plateformes !

Autres avantages : des toilettes et un wifi au top ! Il ne nous en faut pas plus pour se poser quelques heures pour profiter du soleil et de la connexion !

Une petite visite par le Centre Culturel

En attendant notre prochaine étape (le coucher de soleil), nous décidons d’aller faire un petit tour par le Centre Culturel d’Uluru. Concrètement, c’est un espace très grand avec 2 grandes salles qui expliquent la culture aborigène, la co-gestion du parc et l’histoire de Uluru. C’est intéressant de comprendre comment les « blancs » ont voulu chasser les aborigènes de leurs terres pour ensuite leur proposer un deal…

De nombreux panneaux proposent un résumé en Français et une petit vidéo projetée dans un amphithéâtre raconte elle aussi différents points de l’Histoire.

Ensuite, une boutique et un snack d’un coté, face à une galerie d’art qui vend des créations aborigènes. C’est joli mais assez cher tout de même. En face, une grande salle où on peut voir les femmes aborigènes en train de peindre leurs créations. C’est tout un art !

Même si ce n’est pas un incontournable pour visiter Uluru, le Centre Culturel est un endroit sympa pour mieux comprendre l’histoire, la gestion et la culture locale.

Recherche d’un point de vue pour le coucher de soleil : 2ème essai

Après l’échec de la veille avec un ciel trop nuageux pour laisser paraitre le coucher du soleil, nous repartons en route pour trouver un point de vue sympa. Nous décidons finalement de retenter notre chance sur le point de vue conseillé par le parc.

Coucher de soleil Uluru debut
Suite coucher de soleil Uluru et lune
Fin coucher de soleil Uluru et lune

Nous arrivons tôt pour choisir une super place, sans arbres entre Uluru et nous !

Coucher de soleil Uluru debut

Petit à petit, le soleil se couche derrière nous. Donnant au rocher toutes ses plus belles couleurs. Véridique, il change bien de couleur au fur et à mesure que le soleil se couche ! Un très joli spectacle, partagé avec de nombreuses personnes : le parking est plein à craquer !

3ème jour dans le parc d’Uluru, direction le Mont Olgas

Même si la terre entière connait Uluru ou du moins la photo du rocher, le pass du parc d’Uluru donne également accès au Mont Olgas. Dans un autre style, à environ 30km d’Uluru, le Mont Olgas (aussi appelés Kata Tjuta) sont un ensemble de 36 formations rocheuses, arrondies qui émergent du désert.

1ère découverte du Mont Olgas depuis le point de vue sur coucher de soleil

Situé juste en face, ce point de vue a été notre premier « vrai » contact avec le Mont Olgas. Auparavant, nous les avions juste aperçus de loin (ou de très loin même). Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est aussi impressionnant que le rocher d’Uluru ! Depuis la plateforme d’observation, on se rend compte de la taille des rochers et de l’immensité des lieux.

Mont Olgas a Uluru

Il ne nous en faut pas plus pour continuer notre chemin et nous aventurer au plus proches du Mont Olgas.

1ère petite randonnée : Valley of the Winds Walk

Nous décidons de commencer par le chemin « Valley of the Winds Walk », qui porte très bien son nom. En effet, cela souffle pas mal lorsqu’on s’approche du 1er point de vue. A environ 2,5km du parking, après une piste accidentée pleine de cailloux, nous rejoignons le 1er point de vue. Une vue magnifique sur plusieurs rochers, tout arrondis mais très hauts. On s’y perdrait tellement les parois sont immenses.

Relief Mont Olgas Uluru

Je décide d’en rester là, tandis que Tom continue la boucle sur les parcours plus « difficiles » pour rejoindre notamment le 2ème point de vue. La vue est encore plus impressionnante. Finalement, il décidera de faire la boucle complète pour profiter de l’intégralité du parcours. Bilan : un chemin accidenté mais pas si difficile que cela. Comptez environ 2h pour faire le tour si vous êtes un bon marcheur.

Balade au coeur du Mont Olgas Uluru

2ème petite marche : Walpa Gorge

Pour tout ceux qui comme moi, n’ont pas fait le tour de la « Valley of the Winds », alors la « Walpa Gorge » est un bon compromis pour se balader au beau milieu du mont Olgas. On entre carrément dans une sorte de canyon, entouré des montagnes toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Prévoyez de bonnes chaussures, car le chemin est couvert de cailloux et rochers.

Valley of the Winds Mont Olgas Uluru

Lors de notre parcours, le soleil n’éclairait qu’une seule face. La lumière et l’ambiance doivent être totalement différentes lorsqu’il inonde la totalité de la roche.

En revanche, si vous avez déjà fait la boucle complète de la « Valley of the Winds Walk », vous risquez de revoir le même style de paysages.

Séances photos devant Uluru sur l’aire du coucher de soleil

C’est en repassant devant l’aire du coucher de soleil, en face d’Uluru, que nous décidons de faire un arrêt photo. En plein milieu de l’après-midi, il n’y a pas grand monde. Et pourtant la vue sur Uluru est sublime. Il est éclairé d’un soleil puissant et a revêtu sa couleur ocre bien connue.

Elo heureuse devant UluruNous prendrons donc notre temps pour immortaliser les lieux et nous faire de très jolis souvenirs de ce lieu incontournable.

Tom et Uluru

Mon avis sur le parc d’Uluru et du Mont Olgas

Ce sont des incontournables de la région. Je dirais même qu’on traverse carrément l’Australie du Nord au Sud, de Darwin à Adélaïde pour se prévoir un petit passage par Uluru ! Il serait dommage d’avaler autant de kilomètres sans en prendre plein les yeux au milieu du désert australien…

Nous devant Uluru fin

Les balades au pied d’Uluru sont sympas mais le rocher prend toute sa splendeur lorsqu’on s’en éloigne un peu. La vue de loin depuis les différents points de vue est tout aussi magique que les petites randonnées juste en bas.

Le Mont Olgas est également une curiosité à venir découvrir. On peut carrément marcher au milieu des formations rocheuses pour en prendre plein les yeux ! Alors autant en profiter !

Mont Olgas vue

Je dirais qu’il est possible de visiter les 2 rochers en une journée (mais en mode très rapide). Je vous conseille plutôt de prévoir 2 jours, pour ajouter à votre programme un lever ET un coucher de soleil. Ce sont deux moments très forts et très beaux à voir.

Prochaine étape de notre voyage : Coober Pedy, une ville sous-terre !

Notre visite du parc d’Uluru – Kata Tjuta en 3 jours
5 (2 votes)
Découvrez la newsletter du blog voyage Planete3w !

Abonnez-vous !

En vous inscrivant dès aujourd'hui à notre newsletter,

vous recevrez nos conseils, nos astuces et nos carnets de voyage.

1 envoi maximum par mois, garantie Zéro Spam.

A propos de Elodie
Elodie
Pour moi, voyage rime avec plaisir ! Le plaisir de découvrir de nouveaux paysages et d'autres cultures. Le plaisir de changer de rythme et de vivre l'instant présent tout simplement. Plongez avec moi dans l'Evasion, avec un grand E !
2 commentaires
  1. Francis

    Impossible d’oublier un coucher de soleil sur Uluru et ces incroyables changements de couleurs. Merci de me rappeler ces moments. J’étais à Uluru en 2005, ça commence à dater.

  2. Marine et Léo

    Merci pour toutes ces informations, nous serons à Uluru fin Août. Pensez-vous qu’il soit nécessaire de réserver à l’avance un hébergement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *