Blog voyage » Carnets de voyage » Chine » 8 jours dans le Sichuan

8 jours dans le Sichuan

Après une quinzaine de jours à visiter quelques villes Chinoise (6 jours à Pékin, 3 jours à Pingyao et 4 jours à Xi’an). Nous avions hâte de partir découvrir l’Ouest du Sichuan et de nous éloigner de la pollution ambiante. Au programme, 8 jours dans le Sichuan (Chengdu, Tagong et Daocheng) avant de rejoindre le Yunnan.

Taux de change lors de notre voyage en Chine : 1¥=0.13€

Avant de rejoindre l’Ouest du Sichuan : 3 jours à Chengdu

Capitale du Sichuan, Chengdu est une grande ville en pleine expansion. La preuve : quelques jours avant notre arrivée à Chengdu, une nouvelle ligne de métro a été inaugurée et 21 nouvelles lignes seraient en cours de construction. Pendant 3 jours, nous visitions Chengdu et ses alentours.

Panda Chengdu

Le Bouddha Géant de Leshan

Danse dans People's Park à Chengdu

Carte du Sichuan en Chine

Au programme : le bouddha géant de Leshan, la réserve des pandas et le People´s Park. Nous en profitons également pour préparer notre voyage dans l’Ouest du Sichuan et dans le Yunnan. Nous nous procurons une carte « détaillée » du Sichuan (15¥ – Sichuan map & West Sichuan Tibetan Area Guide by Maki Ueta) à notre auberge (Mr’s Panda hostel). Et nous achetons, 3 jours avant notre départ, nos tickets de bus pour Kangding (111¥ départ à 7h10) à la la gare routière Xinnanmen de Chengdu (située à 2 minutes de l’auberge Mr’s Panda hostel).

Retrouvez le récit de notre séjour à Chengdu, dans l’article : 3 jours à Chengdu : des pandas, des locaux et le Bouddha de Leshan.

Direction Kangding, la porte d’entrée dans l’Ouest du Sichuan

Paysage entre Chengdu et Kangding

Paysage entre Chengdu et Kangding

Lavage du bus entre Chengdu et le Sichuan

Réveil matinal, à 6h30, pour prendre le bus pour Kangding. Kangding (2 560 m d’altitude) est une ville étape avant de rejoindre l’Ouest du Sichuan (Tagong, Litang, …) ou le Nord du Sichuan (Ganzi). 8h de bus sont nécessaires pour rejoindre Kangding depuis Chengdu. Le trajet se passe sans encombre (autoroute puis bonnes routes de montagne) et dure au final 8h avec des pauses régulières et même à 15 km de l’arrivée, un arrêt nettoyage intégral du bus.

Finalement nous rejoignons directement Tagong

Arrivés à 15h30 à Kangding, nous prenons la décision de monter directement à Tagong (la première étape de notre voyage dans l’Ouest du Sichuan) et ne pas passer plus de temps à Kangding. Normalement, ce n’est pas conseillé (et même dangereux) de passer aussi vite de quasiment 500 mètres d’altitude (Chengdu) à 3700 mètres d’altitude (Tagong) mais nous préférons faire tout le trajet d’un coup en espérant ne pas à avoir le mal des montagnes.

Tagong

À la sortie du bus, des chinois tibétains au look plutôt cool (veste en cuire, coupe de beau-gosse, petit pantalon, …) nous alpaguent pour nous proposer des mini-vans/taxis partagés à destinations des villes alentours. Le principe, c’est que le mini van part quand il est plein. Étant basse saison, il n’y a pas grand monde qui va à Tagong (50¥ par personne – tarif fixe) et nous partirons finalement 1h plus tard.

Sur la route de l'Ouest du Sichuan en Chine

Route entre Kangding et Tagong dans le Sichuan

Sur la route de l'Ouest du Sichuan en Chine

La route entre Kangding et Tagong est vraiment magnifique. Nous traversons des paysages sublimes, des montagnes, des plaines à perte de vue avec des stupas, des drapeaux de prières et même des yaks. Finalement, nous ne mettrons que 2h pour rejoindre Tagong contre les 3h annoncées.

Arrivés à Tagong, la nuit vient de tomber. Nous allons directement à l’auberge Kampha Café où par chance il reste une chambre (80¥).  L’auberge Kampha Café est le repère des voyageurs occidentaux à Tagong. Nous y croisons 3 anglais et 2 françaises.

Tagong, un village tibétain au plein du cœur de l’Ouest Sichuan

Arrivés de nuit à Tagong et par -5 degrés, nous ne nous promenons pas dans le village et allons directement nous coucher sous une tonne de couvertures. Ce n’est qu’au petit matin que nous nous rendons compte de la beauté de Tagong et de ses alentours. Nous partons directement faire une petite randonnée dans les collines et dans les prairies, le tout sous un grand ciel bleu et un magnifique soleil.

Tagong

Monastere Lhakhang Gompa à Tagong

Drapeaux de prieres tibétain à tagong

Autour de Tagong, il y a vraiment de quoi faire en terme de randonnées et de marche. Tagong a tout le style d’un village tibétain avec ses stupas, ses drapeaux de prières et ses monastères. Pendant notre séjour à Tagong, nous en profitons pour visiter le monastère principal du village (Lhakhang Gompa 20¥) et pour manger quelques plats à base de Yak (burger, raviolis, …).

Au départ, nous devions rester 3 jours à Tagong. Finalement, nous ne restons que 2 jours à Tagong car l’auberge Kampha Café doit fermer une nuit et étant en basse saison, les autres auberges sont fermées ou complètes. Nous changeons nos plans et prenons la direction de Litang.

Rejoindre Litang depuis Tagong, finalement non !

Malheureusement, il n’y a pas de trajet direct entre Litang et Tagong. Il faut d’abord prendre un mini van de Tagong à destination de Xinduqiao (20¥ par personne – 40 min de trajet) puis un autre min-van pour Litang (120Y par personne – 3h30 de trajet). En suivant les conseils de voyageurs rencontrés à Tagong, nous faisons le trajet Tagong – Xinduqiao en stop. Nous tentons de continuer le stop jusqu’à Litang mais sans succès, il faut dire qu’il y a quelques kilomètres de montagne entre les deux villes.

Finalement, nous prenons un mini van jusqu’à Daocheng (175¥ par personne – 3h30 jusqu’à Litang puis 2h30 jusqu’à Daocheng) et non plus Litang. En effet, Litang ne nous a pas semblé être une belle ville (qui est surtout à 4000 mètres d’altitude) alors que Daocheng est notre prochain point de passage. La route jusqu’à Daocheng est magnifique à travers les plaines et les montagnes mais aussi très longue. Nous sommes contents d’arriver à Daocheng après une journée de transport (partis à 9h30 de Tagong et arrivés à 19h30 à Daocheng).

Daocheng ou comment ne rien faire pendant 2 jours

On ne va pas vous le cacher mais Daocheng n’est pas une ville particulièrement belle. Elle est surtout une ville  étape pour découvrir la réserve naturelle de Yading ou pour partir vers le Yunnan. Pendant 2 jours, nous n’avons pas fait grand chose. C’est aussi ça un Tour du Monde !

Gongbao Jiding un plat typique du Sichuan
Gongbao Jiding un plat typique du Sichuan

Nous nous sommes surtout reposés et avons préparé la suite de notre voyage en Chine notamment dans le Yunnan. Nous avons tout de même profité de nos derniers jours dans le Sichuan pour goûter à des plats traditionnels de la région comme le Gongbao Jiding (poulet épicé avec des cacahuètes, du piment et du poivre-fleur).

À Daocheng, nous avons dormi dans deux hôtels différents. La première nuit à la Drolma’s Guest House et les deux suivantes à Jianhua Business Hotel. L’auberge est située à deux pas de la rue principale de Daocheng et pour 100¥ nous avons eu une chambre avec salle de bain privée.

N’ayant pas réussi à négocier d’avantage le prix de la chambre, nous avons changé d’hébergement pour les nuits suivantes. Après avoir sondé plusieurs hôtels, nous avons atterri à Jianhua Business Hotel (75¥ la chambre avec salle de bain privative) situé juste en face de la gare routière.

Malheureusement, nous avons eu une coupure électrique générale dans toute la ville pendant 26h ! 26h sans électricité, sans lumière, sans chauffage électrique et sans wifi. Une vraie galère de voyage !

Direction le Yunnan : première étape, Shangri-la

Après ces 2 jours reposants à Daocheng, nous rejoignons en bus Shangri-la. La première étape de notre périple dans le Yunnan. Pour cela, la veille du départ, nous achetons nos tickets de bus (111¥). Il faut savoir qu’il n’y a qu’un seul bus qui fait le trajet Daocheng- Shangri-la, il part tous les jours à 6h10 et met environ 12h.

Bus pour aller à Shangri-La

Sur la route du Yunnan depuis le Sichuan en Chine

En route vers le Yunnan

Finalement nous ne mettrons « que » 10h30 pour rejoindre Shangri-la. Ce fut notre trajet en Chine le plus éprouvant; non pas par la durée mais par la qualité de la route. Au moins 6h sur une piste digne du Paris-Dakar à flanc de montagne et 3h sur de la route sinueuse de montagne. Shangri-la se mérite ! Partons à la découverte de Shangri la : Shangri la, notre porte d’entrée dans le Yunnan.

Pour résumer :

Chengdu – Tagong : bus Chengdu – Kangding (111¥-5h30 de trajet) puis mini-van Kangding – Tagong (50¥-2h30 de trajet)

Tagong – Daocheng : mini-van jusqu’à Xinduqiao (20¥-40min de trajet) ou stop puis mini-van Xinduqiao – Daocheng (175¥-6h de trajet avec arrêt et changement de mini-van à Litang)

Daocheng – Shangri-la : bus direct (111¥-10h30 de trajet).

Voilà il ne vous reste plus qu’à marcher sur nos traces en partant découvrir le Sichuan. Quant à nous, nous partons découvrir le Yunnan…

Continuez votre voyage en Chine avec la découverte de notre itinéraire de 6 semaines en Chine.

8 jours dans le Sichuan
5 (5 votes)
Découvrez la newsletter du blog voyage Planete3w !

Abonnez-vous !

En vous inscrivant dès aujourd'hui à notre newsletter,

vous recevrez nos conseils, nos astuces et nos carnets de voyage.

1 envoi maximum par mois, garantie Zéro Spam.

A propos de Thomas
Thomas
Passionné de voyage et d'high-tech depuis toujours, ce blog voyage est l'occasion pour moi de vous partager mes coups de cœur, mes découvertes mais aussi mes galères. En Octobre 2016, nous avons décidé de réaliser un de rêves : faire un Tour du Monde d'un an ! Prêt à nous suivre dans cette folle aventure ?
3 commentaires
  1. François

    8 jours ce n’est pas beaucoup dans le Sichuan. Vous auriez du aller au parc de Jiuzhaigou, c’est magnifique comme endroit. En ce qui concerne Tagong, je ne connaissais pas et je dois bien avouer que ça a l’air sublime comme village.

  2. Myléne

    Super article, je ne savais pas qu’en Chine il y avait de tels paysages. Par contre, ça n’a pas l’air évident d’aller dans le Sichuan mais tout ce mérite.

    • Thomas
      Thomas

      Et bien nous non plus Mylène. Nous avons été agréablement surpris de découvrir de tels paysages en Chine. Et encore, ce n’est pas fini. Pour les transports dans le Sichuan, c’est effectivement long mais plutôt simple. Une fois que l’on est dans le bon bus c’est presque gagné :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *