Blog voyage » Carnets de voyage » Chine » Passage de la frontière Chine – Vietnam : de Nanning à Hanoi

Passage de la frontière Chine – Vietnam : de Nanning à Hanoi

Notre voyage d’un mois et demi en Chine touche à sa fin. Nous avons passé nos 2 derniers jours à Nanning avant de rejoindre Hanoi au Vietnam. Pourquoi Nanning ? Tout simplement parce que depuis Nanning des bus et des trains partent tous les jours pour le Vietnam en traversant la frontière Chine – Vietnam. Nous avons choisi de prendre le bus pour rejoindre le Vietnam depuis la Chine. Finalement le passage de la frontière Chine – Vietnam se fait très facilement. Voici tout ce qu’il faut savoir pour rejoindre en bus Hanoi depuis Nanning et pour passer la frontière Chine – Vietnam.

Taux de change lors de notre voyage en Chine : 1¥=0.13€

Rejoindre la Chine ou le Vietnam par voix terrestre : les frontières Chine – Vietnam

Il existe 3 postes de frontières entre la Chine et le Vietnam qu’il est possible de traverser :

  • Hékou (Chine) – Lao Cai (Vietnam),
  • DongXing (Chine)- Mong Cai (Vietnam)
  • Youyi Guan (Chine) – Huu Nghi Quan (Vietnam).

Souhaitant rejoindre Hanoï et non Sapa (nous avions vu les rizières de Yuanyang quelques jours plutôt), nous sommes passés par le poste de frontière Youyi Guan – Huu Nghi Quan. Pour cela, nous avons un pris un bus de la «Nanning International Tourist Distribution Center» jusqu’à Hanoi au Vietnam. Le trajet en bus Nanning-Hanoi dure entre 6 et 7h. Le prix du billet (170¥) inclus une petite bouteille d’eau, une pomme et deux brioches. 4 bus partent tous les jours de Nanning pour Hanoï : 7h45, 8h20, 9h30 et 12h50.

Nanning International Tourist Distribution Center
Nanning International Tourist Distribution Center

Notez, qu’il est aussi possible de faire le trajet Nanning-Hanoï en train de nuit (215¥). Le trajet dure environ 9h et se fait uniquement en classe Soft Sleeper. Le train part de Nanning à 18h20.

Surtout, n’oubliez pas votre visa pour le Vietnam

Attention, les postes de frontière terrestre Vietnamien ne délivre pas de visa. Pas de visa « on arrival » aux frontières terrestres ! Il faut forcément arriver avec un visa pour le Vietnam déjà fait. 2 solutions : faire le visa pour le Vietnam en France (60€, ce que nous avons fait) ou le faire en Chine à Kunming, Pékin, Guangzhou, Shanghai ou Hong Kong (400¥).

Consultez notre article Les visas pour notre Tour du Monde, pour savoir comment faire le visa Vietnam depuis la France.

Si vous arrivez au Vietnam par avion aucun souci, vous pourrez faire votre visa « on arrival » (25$). C’est à dire directement à l’aéroport.

Passage de la frontière Chine – Vietnam : De Nanning à Hanoi

Bus Nanning - Hanoi
Bus Nanning – Hanoi

C’est donc à 8h20 précise, en Chine les trains et les bus partent à l’heure, que nous prenons la route pour Hanoï. À bord d’un grand bus où nous ne sommes que 10. C’est parti pour 3h de route jusqu’à la frontière Chine – Vietnam. À 30 km environ de la frontière Chine – Vietnam, nous passons un contrôle de sécurité militaire. Des militaires contrôlent les pièces d’identité de tout le monde et font sortir du bus deux hommes. Au bout de 30 minutes, les deux hommes ressortent menottés et ne continuent pas le voyage avec nous… Ca ne rigole pas à la frontière !

D’abord, le passage du poste de frontière chinois (Youyi Guan)

Arrivés près de la frontière Chine – Vietnam, premier changement de bus. Dès notre descente du bus, nous sommes encerclés de personnes vendant des cartes Sim vietnamiennes et surtout échangeant des yuans contre des dôngs. Voyant tout le monde faire, nous échangeons nos dernier 105¥ contre 315 000VND. Une fois le change terminé, nous montons tous à bord d’une voiture électrique jaune.

Direction le poste de frontière Chine - Vietnam
Direction le poste de frontière Chine – Vietnam

Direction le poste de frontière côté chinois (Youyi Guan). Contrôle des passeports, récupération du papier de sortie et quelques questions plus tard, c’est déjà terminé pour la Chine ! Nous remontons dans une autre voiture électrique jaune direction cette fois le poste de frontière côté vietnamien (Huu Nghi Quan).

Au revoir la Chine
Au revoir la Chine

Ensuite, le passage du poste de frontière vietnamien (Huu Nghi Quan)

Là, nous sommes pris en charge par une employée qui récupère les passeports de toutes les personnes du bus et qui se chargent de les donner aux douaniers. 30 minutes plus tard, nous récupérons tous nos passeports avec nos visas validés.

Mini van pour rejoindre Hanoi depuis le poste de frontière Chine - Vietnam
Mini van pour rejoindre Hanoi depuis le poste de frontière Chine – Vietnam

Notre voyage au Vietnam peut commencer. Mais avant cela, il faut terminer le trajet et rejoindre Hanoï et mettre à jour notre montre en reculant d’une heure. La Chine est en avance d’une heure par rapport au Vietnam. Pour terminer le trajet jusqu’à Hanoi, ce n’est pas en bus que nous le faisons mais en mini-van limousine avec intérieur cuir. Rien que ça ! Finalement nous mettons 3h pour atteindre Hanoi. 3h de trajet assez mouvementé, ah la conduite vietnamienne !

1 ère arnaque : arrêt au mauvais endroit dans Hanoi

Arrivés à l’entrée de Hanoi, le mini-van s’arrête et le chauffeur nous dit que c’est ici le terminus. Il faut descendre du mini-van. Cependant nous ne sommes ni à une gare routière ni même dans le centre ville de Hanoi. Les autres personnes du mini-van se regardent et ne semblent pas non plus comprendre ce qu’il se passe. À l’extérieur du mini-van, c’est l’effervescence. Des taxis et moto taxis sont au taquet. Nous sentons l’arnaque arriver !

Bienvenue au Vietnam
Bienvenue au Vietnam

Voyant d’autres personnes rester dans le mini-van, nous décidons de faire de même. Avant de partir, nous avions vu où le bus devait s’arrêter et ce n’est clairement pas là. Comment en être sur ? Grâce à l’indispensable application Maps.me. Un GPS hors connexion où l’on télécharge les cartes des pays/villes. Le piège se referme (un peu) sur le chauffeur du mini-van.

Résigné, il reprend la route. Cette fois, il s’arrête à l’entrée de la vieille ville d’Hanoi (rue Lê Lai). Une fois de plus, ce n’est pas l’endroit où nous pensions arriver. Malgré cela, tout le monde descend et comme nous ne sommes pas loin de notre hôtel, nous faisons de même.

Le but de cette arnaque est de vous obliger à prendre un taxi ou un taxi moto pour terminer votre trajet. Et ce bien sûr, à un prix élevé !

Mes conseils pour éviter ce genre d’arnaque :

  • avant de partir vérifier où vous devez arriver,
  • ne descendez pas du bus tant qu’il reste des gens à l’intérieur
  • et surtout repérez où vous êtes grâce à un GPS.

Comment aller à Nanning ?

Dans notre cas, nous avons rejoins Nanning en bus directement depuis Yangshuo. 7h de trajet et 130¥ le billet. Nous avons pris le bus de 11h et sommes arrivés vers 18h à la station de bus Langdong à Nanning. La station de bus Langdong se trouve à 1h de bus (bus 6 – 2¥) de la gare principale et de la «Nanning International Tourist Distribution Center».

L’autre façon de rejoindre Nanning depuis Yangshuo, c’est de prendre train à Guilin. Mais dans ce cas, il faut prendre un bus de Yangshuo à Guilin (2-3h de trajet – 25¥) et éventuellement un second de Guilin à la gare Guilin Bei (bus 100 -40 à minutes de trajet – 2¥). De Guilin Bei, les trains mettent 5-6h pour rejoindre Nanning et coutent environ 60¥. De la gare principale de Guilin, les trains rapides mettent 3h pour rejoindre Nanning et coutent environ 110¥. Pour un départ depuis la gare principale de Guilin, réservez à l’avance car les trains rapides sont vite complets.

Où dormir à Nanning ?

Étant donné les horaires des bus Nanning – Hanoi, il est nécessaire de passer au moins une nuit à Nanning. Qui plus est, près de la gare routière (Nanning International Tourist Distribution Center). Malheureusement à cet endroit, peu d’hôtels et des tarifs élevés.

Nous avons tenté de négocier le prix de la chambre dans les hôtels 7Days Inn (145¥) et City Comfort Inn (180¥) mais sans succès. Puis, nous avons également visité la chambre d’un hôtel juste à côté du 7Days Inn mais la propreté laissait à désirer.

Finalement, nous avons atterri à l’hôtel Guangxi Red Tourism (138¥) juste à côté de la gare ferroviaire. L’hôtel et les chambres sont propres, le lit confortable et l’emplacement idéal. Malheureusement, c’est un hôtel de passe ! D’où le Red Tourism dans le nom de l’hôtel. Honnêtement à part les cartes de femmes en petite tenue glissées sous notre porte pendant la nuit, nous ne nous sommes rendus compte de rien. Nous n’allons pas vous recommander un hôtel de passe mais sachez qu’il existe et qu’il est très bien situé :).

Et vous, comment avez-vous rejoins le Vietnam depuis la Chine ou inversement ? Avez-vous déjà traversé des frontières terrestres en voyage ?

Passage de la frontière Chine – Vietnam : de Nanning à Hanoi
5 (3 votes)
Découvrez la newsletter du blog voyage Planete3w !

Abonnez-vous !

En vous inscrivant dès aujourd'hui à notre newsletter,

vous recevrez nos conseils, nos astuces et nos carnets de voyage.

1 envoi maximum par mois, garantie Zéro Spam.

A propos de Thomas
Thomas
Passionné de voyage et d'high-tech depuis toujours, ce blog voyage est l'occasion pour moi de vous partager mes coups de cœur, mes découvertes mais aussi mes galères. En Octobre 2016, nous avons décidé de réaliser un de rêves : faire un Tour du Monde d'un an ! Prêt à nous suivre dans cette folle aventure ?
2 commentaires
  1. Marie

    Olala, il faut être au courant de ce genre d’arnaque, ça parait fou ! Merci pour la prévention :)

    • Thomas
      Thomas

      Oui, je pense qu’avant de traverser chaque frontière il faut bien se renseigner. Et encore traverser la frontière Chine – Vietnam : de Nanning à Hanoi c’est très facile. Depuis, nous avons traversé la frontière Vietnam – Cambodge et bientôt Cambodge – Thailande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *