Blog voyage » Carnets de voyage » Chine » Shangri la, notre porte d’entrée dans le Yunnan

Shangri la, notre porte d’entrée dans le Yunnan

Après un trajet assez chaotique de 10h30 en bus depuis l’Ouest du Sichuan, nous arrivons enfin dans la fameuse ville de Shangri la. Aussi appelée Gyalthang en tibétain et ZhongDian (son ancien nom que certains utilisent encore), Shangri-la est une ville importante du Yunnan. Pendant 3 jours nous avons visité Shangri-la, la première étape de nos 18 jours dans le Yunnan. Cette ville au passé douloureux est en train de devenir un haut du tourisme en Chine.

Taux de change lors de notre voyage en Chine : 1¥=0.13€

Que faire à Shangri-la ?

Première ville tibétaine du Nord du Yunnan, Shangri-la attire chaque année de nombreux touristes étrangers mais aussi chinois. Si elle attire autant de touristes ce n’est pas un hasard. En effet, les autorités chinoises ont décidé de faire de cet ancien village paisible la Mecque du tourisme en Chine. Comment ? Simplement en rebaptisant la ville du nom d’un endroit mythique : Shangri-la et en construisant à tout va. Transformant en grande partie sa vieille ville : Dukezong Ancient Town en un centre touristique.

La vieille ville de Shangri La dans le Yunnan
Vue sur les toits de la vieille ville

Une vieille ville de plus de 1300 ans qui a malheureusement été partiellement détruite en janvier 2014 à cause d’un incendie. Aujourd’hui, il reste quelques vestiges d’avant l’incendie bien que de nombreux commerces en tout genre : restaurants, cafés, hôtels, boutiques, magasins de contrefaçons, … se soient installés dans la vieille ville. La tournant un peu plus vers le tourisme qu’elle ne l’était auparavant…

La vieille ville de Shangri La dans le Yunnan

La vieille ville de Shangri La dans le Yunnan

La vieille ville de Shangri La dans le Yunnan

La vieille ville de Shangri La dans le Yunnan

Promenade dans la vieille ville de Shangri-la

À l’image de la vieille ville de Pingyao, il est très agréable de se promener dans la vieille ville de Shangri-la. Les bâtiments sont beaux (tous faits de bois) avec des devantures accueillantes et c’est entièrement piéton. Pour la première fois en Chine, nous avons découvert des endroits très cosy dont des restaurants, des cafés et même une librairie.

Le plus grand moulin à prières au monde est à Shangri la

Le plus grand moulin à prières au monde est à Shangri la

Le plus grand moulin à prières au monde est à Shangri la

Dans la vieille ville de Shangri-la, il ne faut absolument pas manquer le plus grand moulin à prières tibétain du monde (Guishan). Un immense moulin à prières tibétain de 24 mètres de haut. Il faut être au moins 10 et une bonne organisation pour le faire tourner. Juste à côté du moulin à prières se trouve le temple Da Gui Shang.

Le monastere Baiji à shangri-la

monastere à shangri-la

Prière devant le monastere Baiji à shangri-la

Drapeaux de prieres le long de la montée vers le monastère Baiji

Sur les hauteurs se trouve le petit monastère Baiji dont on accède après une montée de 20 minutes depuis la vieille ville. La montée bien que fatigante et assez agréable avec la vue sur Shangri-la. Et surtout avec les drapeaux de prières tout le long. Au sommet du monastère Baiji, la vue sur Shangri-la est très belle. Le monastère (aussi appelé le temple des poulets à cause des poulets errant autour du temple) en lui même est assez quelconque. Mais les drapeaux de prières et les locaux venant prier sont eux très intéressants.

L’imposant mais décevant monastère Songzanlin

Le monastère Songzanlin à Shangri la
Le monastère Songzanlin à Shangri la

Avec la vieille ville, le monastère Songzanlin (115¥ ou 55¥ réduit pour les étudiants de moins de 24 ans, passeport exigé) est l’autre lieu incontournable de Shangri-la. Situé à 1h de marche ou à 20 min en bus (bus 3 1¥), le monastère Songzanlin est en réalité un village monastique.

Le monastère Songzanlin à Shangri la

Le monastère Songzanlin à Shangri la

Le monastère Songzanlin à Shangri la

Le monastère Songzanlin à Shangri la

Un village monastique composé d’habitations et de monastères. De l’extérieur, le monastère Songzanlin est très beau en revanche de l’intérieur, c’est autre chose. Tout est en construction et rien n’est fini. Hormis les monastères qui sont très beaux, le reste l’est beaucoup moins. Les moines ne sont pas du tout accessibles, certains sont même violents ! Il est interdit de prendre de photos à l’intérieur et l’on a l’impression d’être une machine à fric. Alors que le billet d’entrée est déjà très cher 115¥ !

Le monastère Songzanlin à Shangri la
Le monastère Songzanlin à Shangri la vue depuis le lac

En face du monastère Songzanlin, il y a un lac qui offre un magnifique point vue sur le monastère. Il est d’ailleurs possible de faire le tour du lac à pied en 40 minutes via un chemin aménagé.

Honnêtement, cette visite restera une grosse déception pour nous (prix, ambiance, …) et n’est selon nous pas un incontournable. Passez votre chemin.

Où dormir à Shangri la ?

La vieille ville de Shangri-la abrite de (très) nombreux hôtels et auberges de jeunesse. Pendant nos 3 jours à Shangri-la, nous avons logé au Shangajoy Seasons Inn. Une auberge située sur l’une des principales rues de la vieille ville de Shangri-la. Son emplacement est donc idéal. Nous avons payé 230¥ pour 3 nuits dans une chambre privée avec salle de bain et chauffage 😀. Le Shangajoy Seasons Inn dispose aussi de dortoirs de 6 personnes (30¥).

En nous baladant, nous avons découvert quelques hôtels et auberges qui avaient l’air très sympas dont le Zen hotel, le Bodhi Yododo Inn ou encore le Yi’s Hostel.

Trouvez votre hôtel à Shangri-la.

Où manger à Shangri la ?

Autant il est possible de se loger pour pas cher dans la vieille ville de Shangri-la, autant se restaurer coûte cher. Que ce soit pour manger ou pour faire les courses, les tarifs sont plus élevés que dans le reste de la Chine. Tous les restaurants pratiquent plus ou moins les mêmes tarifs. En revanche, nous n’avons pas été déçus par la qualité.

Petit déjeuner tibétain à base de Yak
Petit déjeuner tibétain à base de Yak

Dans la vieille ville de Shangri-la, il est possible de manger tibétain, chinois, indien, italien, américain et même français. De notre côté, nous avons mangé deux fois tibétain (petit déjeuner traditionnel chez Bodhi Yododo Inn et pâtes au fromage de yak au restaurant Lhassa). Et une fois indien (nan et poulet au curry) au Bhaskar Resto. Lhassa et Bhaskar Resto sont deux bonnes adresses pour manger dans la vieille de Shangri la. Comptez environ 50¥ pour 2 plats chez Lhassa et 100¥ pour deux plats chez Bhaskar Resto.

Il y a également de nombreux cafés cosy dans la vieille ville de Shangri-la dont le Compass Café et le Noah Cafe.

Comment aller à Shangri-la ?

Pour rejoindre Shangri-la depuis le Sichuan (Daocheng ou XiangCheng), il faut emprunter un bus. Dans notre cas, depuis Daocheng, il y a un seul bus qui permet de rejoindre Shangri-la (111¥). Il part à 6h10 et met en théorie 12h (nous avons mi  “que” 10h30) en comptant les pauses pipi et repas.

Bus pour aller à Shangri-La

En route vers le Yunnan depuis le Sichuan

En route vers le Yunnan

Attention le trajet entre le Sichuan et Shangri-la n’est pas de tout repos. Nous avons roulé pendant au moins 7h à travers les montagnes sur des pistes et non des routes. Une fois arrivés à la gare routière, il suffit de prendre le bus 1 (1¥) pour rejoindre la vieille ville de Shangri-la.

Il est tout à fait possible de rejoindre Shangri-la en avion car la ville dispose d’un petit aéroport (Diqing, code DIG). Des vols directs vers Kunming, Lhasa et Chongqing et des vols avec escale pour Chengdu et Guangzhou sont opérés depuis Shangri-la.

Mon avis sur Shangri-la

Nous avons passé trois agréables jours à Shangri-la où nous avons pris notre temps. Se promener dans la vieille ville de Shangri la est agréable. En revanche, grosse déception pour le monastère Songzanlin. En basse saison, nous n’avons pas trop remarqué le côté touristique de Shangri la. Cependant, nous imaginons bien comment cela doit être en haute saison. Bon nombre de magasins, hôtels et restaurants été fermés et vu les prix pratiqués, on sent bien le côté touristique de la vieille ville.

Et vous, qu’avez-vous pensé de Shangri la ?

Continuez votre voyage en Chine avec la découverte de notre itinéraire de 6 semaines en Chine.

Shangri la, notre porte d’entrée dans le Yunnan
5 (6 votes)
Découvrez la newsletter du blog voyage Planete3w !

Abonnez-vous !

En vous inscrivant dès aujourd'hui à notre newsletter,

vous recevrez nos conseils, nos astuces et nos carnets de voyage.

1 envoi maximum par mois, garantie Zéro Spam.

A propos de Thomas
Thomas

Passionné de voyage et d’high-tech depuis toujours, ce blog voyage est l’occasion pour moi de vous partager mes coups de cœur, mes découvertes mais aussi mes galères.
En Octobre 2016, nous avons décidé de réaliser un de rêves : faire un Tour du Monde d’un an ! Prêt à nous suivre dans cette folle aventure ?

4 commentaires
  1. François

    Dommage pour le monastère, c’est vrai que d’extérieur il est très beau. Sympa de gouter autre chose que la cuisine chinoise. Impressionnant le moulin à prières de Shangri la , il doit être très lourd à faire tourner.

    • Thomas
      Thomas

      Bonjour François, oui parfois ça fait du bien de manger autre chose que chinois pendant un voyage en Chine. Pour le moulin à prières de Shangri-la, il faut être au moins dix pour réussir à le faire tourner.

  2. Claire

    Une fois de plus super article. Merci de nous faire voyager en Chine et partout dans le Monde !

    • Thomas
      Thomas

      Merci de nous suivre et de nous lire Claire :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *