Blog voyage » Carnets de voyage » Thaïlande » Découvrir une île quasi-déserte en Thaïlande

Découvrir une île quasi-déserte en Thaïlande

La plage de coconuts beach (Thaïlande)
La plage de coconuts beach (Thaïlande)

Lors de notre voyage en Thaïlande, nous avons souhaité découvrir les différentes facettes de ce pays. La culture et l’authenticité dans le Nord, la modernité et le dynamisme de la capitale Bangkok. Ainsi que le farniente et les plages dans le Sud. Pour sortir des sentiers battus et éviter la foule de touristes Allemands ou Anglais, nous avons fait un stop de 3 jours sur une île quasi-déserte, encore peu connue des touristes au large de Krabi. Je vous préviens ça fait rêver :)

Présentation de l’île

Repos en balancoire sur la plage (Thaïlande)
Repos en balancoire sur la plage (Thaïlande)

L’île, longue de 12 km, se trouve dans le « triangle d’Andaman » composé de Krabi, des îles de Koh Phi Phi et de Koh Lanta. Chacune distante d’environ 15 kms. Il y a environ 1500 habitants pour la plupart des sea gypsies sédentarisés vivant dans trois petits villages de pêcheurs. Le sommet de l’île culmine à 422 m. Il est couvert d’une jungle encore inexplorée, offrant refuge à une vie animale riche et variée avec notamment des singes, des aigles de mer et de gros lézards… Les infrastructures sur l’île restent basiques. Il n’y a pas beaucoup de développement touristique. Ce qui rend l’île d’autant plus authentique.

 

En route pour le tour de l'île en longtail boat (Thaïlande)
En route pour le tour de l’île en longtail boat (Thaïlande)

Mais au fait, que fait-on sur une île quasi-déserte ?

Comment dire… Pas grand-chose ! Au programme des journées, repos, bronzette, quelques longueurs histoire de se rafraîchir, des ballades sur la plage, 1 ou 2 cocktails (parfois plus) et des parties de carte : le bonheur quoi :). Nous avons quand même souhaité sortir de ce quotidien pas évident à vivre, il faut bien le reconnaître. Nous avons fait le tour de l’île en longtail boat (700 bahts/15€), il est possible de le faire pour les plus sportifs en canoë-kayak.

Village Musulman en front de mer (Thaïlande)
Village Musulman en front de mer (Thaïlande)

Lors de ce tour de l’île, nous avons fait plusieurs arrêts sur des plages notamment Coconuts Beach qui comme son nom l’indique est une plage remplie de cocotiers; ainsi que des arrêts Snorkeling même s’il faut bien l’avouer, il y avait beaucoup moins de poissons qu’aux îles Similan ou qu’à Koh PhiPhi; enfin un arrêt rapide pour manger dans l’un des 2 villages musulman de l’île (sans grand intérêt).

Où dormir et manger sur cette île quasi-déserte ?

Cette petite île ne compte que 7 hôtels pour la plupart en bord de mer. Au départ, nous souhaitions dormir dans un bungalow sur la plage malheureusement ce type d’hôtel était déjà complet (pas beaucoup de places). Nous avons choisi un complexe de bungalows au pied de la plage.

Jungle Hill Beach Bungalow (Thaïlande)
Jungle Hill Beach Bungalow (Thaïlande)

Et c’est finalement au Jungle Hill Beach Bungalow que nous avons séjourné pendant 3 nuits. Ce complexe de Bungalows se trouve juste à quelques marches de la plage. Il dispose de bungalows sur pilotis pour éviter les bébêtes, rustiques mais confortables ainsi qu’un accès direct (30 marches) à la plage. Une connexion Wi-Fi est disponible gratuitement dans tout l’établissement et même sur le haut de la plage.

Salle de bain du bungalow (Thaïlande)
Salle de bain du bungalow (Thaïlande)

Les bungalows, presque comme à la maison

Les bungalows tous situés en front de colline disposent d’un balcon privé avec un hamac. (Très agréable de regarder le coucher de soleil depuis le hamac). Ils sont composés d’une chambre avec un ventilateur et d’une salle de bain privative sans eau chaude avec WC. Le cadre de ce complexe est juste magnifique ! Une plage déserte d’une centaine de mètres, une mer à perte de vue, des singes se promenant sur l’île que les habitant essayent d’éloigner tant bien que mal. Et toutes sortes d’animaux féroces (OK des moustiques, mais des gros). Le confort y est rudimentaire. Mais à ce prix-là (10€/nuit), on n’y va pas pour le confort du bungalow mais pour le calme et le dépaysement du lieu.

Bungalows sur pilotis en front de mer (Thaïlande)
Bungalows sur pilotis en front de mer (Thaïlande)

Pour dormir pas de problème, il y a des possibilités pour tous les budgets. Et tous les goûts même si il faut réserver à l’avance. Par contre pour ce qui est des restaurants, c’est un peu plus compliqué. En dehors des hôtels qui disposent de leur propre restaurant, il n’y a pas grands chose.

Et pour manger sur une île déserte ?

Le restaurant du Jungle Hill Beach Bungalow propose de la nourriture thaïlandaise et européenne. Les prix sont raisonnables et la nourriture de bonne qualité. Nous avons mangé une seule fois hors de l’hôtel, lors de notre visite de l’île en longtail boat. C’est dans le petit village musulman, que nous avons mangé dans le seul restaurant du village. Un conseil prévoir de la nourriture si vous venez plusieurs jours sur cette île.

Comment rejoindre cette île quasi-déserte ?

Pas facile de rejoindre cette île située au large de Krabi dans la mer Andaman. Seule une compagnie maritime assure la liaison vers cette île, lors d’un trajet entre Krabi Town et Koh Lanta. Et encore, il n’y a que deux bateaux par jour qui effectuent l’arrêt. Dans le sens Krabi-Koh Lanta c’est le ferry de 11h et dans l’autre sens c’est celui de 8h30. Le trajet dure 1h15 minutes depuis Krabi et 45 minutes depuis Koh Lanta.

Accoster sur l’île, toute une aventure

Cette île ne dispose pas d’un embarcadère ! Le ferry s’arrête en pleine mer. Et les longtail boat des hôtels viennent vous chercher (c’est assez pittoresque mais à faire). Les bagages sont trimbalés de longtail boat en longtail boat. On se dit qu’il y en a bien un qui va tomber dans l’eau mais les locaux ont l’habitude d’accueillir les touristes et leurs affaires ;) ! Les longtail boat vous déposent ensuite sur la plage devant votre hôtel avec vos bagages. Il faut absolument prévenir votre hôtel de votre arrivé. Pour qu’il vienne vous chercher. Pour le retour c’est pareil, les longtail boat des hôtels attendent le ferry au milieu de la mer.

Étant à Aonang au moment d’acheter les tickets, nous sommes passés par une agence de voyage locale. Car au départ du port d’Aonang il n’est pas possible de rejoindre cette île. Il n’y a que depuis le port de Krabi Town qu’on peut rejoindre cette île. Quant aux tickets du retour, nous les avons achetés à notre hôtel. Car il n’est pas possible de les acheter en même temps que l’aller. En ce qui concerne le tarif nous avons payé par personne 400 bahts/9€ depuis Krabi et 450 bahts/10€ vers Koh Lanta. Le tarif correspond à un trajet entier entre Krabi et Koh Lanta. Même si nous nous arrêtons à mi-chemin, on paye le prix complet du billet.

Les ferrys déservent cette île uniquement de Novembre à April. En dehors, de ces dates, un service de minibus / car-ferry depuis Ao Nang / Krabi Town permet de rejoindre cette île. N’hésitez pas à vous rapprocher des agences de voyage locales pour plus d’informations.

Mon avis sur cette île

Véritable coup de cœur de notre voyage en Thaïlande (avec notre visite des temples d’Ayutthaya en vélo), cette île quasi-déserte nous a permis de nous reposer. Mais aussi de profiter pleinement de la plage. Et pour la première fois de dormir dans un cadre rustique proche de la mer. Je ne peux que vous conseiller de vous éloigner des îles et plages hyper touristiques que l’on trouve en Thaïlande. Pour venir découvrir ce petit coin de paradis, pour l’instant épargné par le tourisme de masse. Cependant il faut prévoir plusieurs choses avant de venir sur une île quasi-déserte. Une trousse de secours, un peu de nourriture et d’eau, un jeu de carte pour passer le temps et surtout de l’anti-moustique. Nous y serions bien restés 1 jour ou 2 de plus :).

Retrouvez tous nos conseils pour visiter la Thaïlande, de Bangkok à Chiang Mai. En passant par les îles de Koh Phiphi ou Koh Lanta dans la rubrique Thaïlande !

Et vous, avez-vous déjà passé du temps sur une île quasi-déserte ? Que pensez-vous de ces lieux encore peu fréquentés par les touristes ?

PS: Au fait, vous voulez surement connaitre le nom de cette île paradisiaque de Thaïlande ? C’est Koh-Jum (prononcé Koh-Jam) mais chut il ne faut pas trop l’ébruiter.

Découvrir une île quasi-déserte en Thaïlande
4.9 (10 votes)
Découvrez la newsletter du blog voyage Planete3w !

Abonnez-vous !

En vous inscrivant dès aujourd'hui à notre newsletter,

vous recevrez nos conseils, nos astuces et nos carnets de voyage.

1 envoi maximum par mois, garantie Zéro Spam.

A propos de Thomas
Thomas
Passionné de voyage et d'high-tech depuis toujours, ce blog voyage est l'occasion pour moi de vous partager mes coups de cœur, mes découvertes mais aussi mes galères. En Octobre 2016, nous avons décidé de réaliser un de rêves : faire un Tour du Monde d'un an ! Prêt à nous suivre dans cette folle aventure ?
18 commentaires
  1. le prochain voyage

    Cette île a l’air très jolie, je me verrai bien séjourner dans l’un de ces bungalows sur pilottis ! Je n’ai jamais eu la chance d’aller sur une ile quasi déserte (ou méconnue des touristes) mais c’est super important à mon avis de découvrir des endroits authentiques et charmants comme celui-ci. Merci de nous avoir donné l’adresse, promis, je la garde pour moi !

    • Thomas

      Bonsoir, ce fus une première pour nous aussi. Nous aurions aimé y passer quelques jours de plus. En Thaïlande il y a beaucoup de petites îles comme ça, authentiques et charmants. Si tu vas en Thaïlande sache qu’il est possible de dormir/camper sur l’une des îles Similan, nous l’avons su trop tard mais ça doit être génial.

  2. Paul

    Effectivement ça fais rêver avec Un bon livre et un mojito. Je m’y verrais bien. :)

  3. Rhay

    J’aime voir beaucoup de choses en voyages donc une île deserte je n’y aurais pas pensé. Mais pourquoi pas après tout, c’est une autre façon de vivre ses vacances :-)

    • Thomas

      Bonjour Thay, je pense qu’il ne faut pas non plus en abusé. Quanq nous étions sur cette île un Allemand avait réservé 45 nuits, au bout d’un moment on doit s’ennuyer.

  4. Karine

    Wahou ça donne envie de tout claquer pour partir vivre sur cette île de rêve :)

    • Thomas

      Bonsoir Karine, effectivement surtout quand tu vois le temps qu’on a en France en particulier dans le nord

  5. Rattana

    Salut Thomas,

    Quand je lis ton article, j’ai encore plus hâte de partir, dans moins de deux mois je décolle! Par contre je n’ai pas prévu d’aller dans les îles thailandaises…je verrai en fonction d’où je serai et si j’ai le temps. Merci de me faire rêver :D
    Je tenterai bien une ile déserte si je pouvais !

    • Thomas

      Salut Rattana, à la chance plus que 2 mois à attendre ;) Tu as prévus quoi comme itinéraire en Thaïlande ? Je pense que malheureusement sur ces iles désertes tu devras réserver à l’avance (hébergements limités) par contre ce n’est pas forcément plus chers qu’ailleurs !

  6. Nath'

    Une île parfaite pour se détendre quelques jours et déconnecter loin du monde ! Je ne savais pas qu’en Thaïlande on pouvait encore trouver des îles quasi-désertes !

    • Thomas

      Bonjour Nath’, il y a d’autres îles quasi-déserte en Thaïlande comme Ko Ngai et surement d’autres. En tout cas, Koh-Jum est une île parfaite pour se reposer et se déconnecter du monde (même si il y a du Wifi.)

  7. Rachel @ Voyager avec Découverte Monde

    ah oui ca contraste avec ses voisines. Je savais pas que c’était encore possible de trouver des petits îles quasi désertes en Thailande. J’avais été très déçue, malgré la beauté, car justement je n’ai fait que les îles classiques. Il faudra que j’y retourne un jour. Ca fait plusieurs billets que je lis justement sur des endroits pour s’échapper du lots de touristes. Parfois même sur des îles hyper connus, mais un peu en retrait. Je prends note :)

    • Elodie
      Elodie

      Bonsoir Rachel, pour nous c’est un peu pareil. Nous avons fait plusieurs îles classiques (Koh Lanta, Koh phi phi, phuket, Krabi) certaines nous ont un peu déçu il faut bien l’avouer. Je pense qu’en Thailande, il reste des endroits pour s’échapper du lots de touristes.

  8. Domi

    Bonjour, merci pour les informations;
    Avez vous un numéro de téléphone ou un mail pour contacter et réserver. Je suis preneur de ce genre d’endroit surtout que nous voyageons avec ma fille de trois ans, le calme et l’authentique c’est quand même mieux! Par avance merci

  9. Jessica

    Salut j’aime bcp les îles isolée avec peut de monde car j’aime bcp bronzer en string loin du regard des gens

    Sur cette île y a moyen de le faire sans être dérangé ?

    • Thomas
      Thomas

      Bonjour Jessica, bonne question :). Sur Koh Jum, vous ne devriez pas avoir de mal à trouver un peu d’intimité sur la plage tant il n’y a personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *