Les vaccins à faire pour voyager au Brésil

30 janvier 2015 Dans Brésil

9 Commentaires


arnaudbh
8 octobre 2015 at 14 h 08 min
Répondre

Il ne faut pas oublier la dingue qui est un véritable problème, dans tout le pays.

Après le Brésil, tout va dépendre des états personnellement à Minas ou je vis c’est tranquille.

Par contre fièvre jaune obligatoire si vous revenez d’un pays africain ou si vous venez de la guyane française, on a un lourd passé avec les Etats du nord du Brésil, donc cela peut coincé.



Clo
27 février 2015 at 10 h 24 min
Répondre

Les vaccins c’est quand même la galère, surtout ceux qui nécessitent des rappels. Mais bon si ça permet d’éviter d’attraper une maladie grave à l’autre bout du monde, je suis prête à en faire :)



    Elodie
    Elodie
    21 mars 2015 at 19 h 32 min
    Répondre

    Les vaccins ce n’est effectivement pas la partie la plus drôle du voyage, surtout quand il y a des effets secondaires mais cela permet tous les ans de sauver des vies ou au moins d’éviter de subir au bout du monde… C’est quand même dommage d’être malade en vacances !

Helena
26 février 2015 at 16 h 38 min
Répondre

Eh oui…les vaccins sont vraiment utiles (même si coûte un peu cher) surtout si on envisage de s’aventurer dans les zones amazoniennes. Les moustiques n’auront aucun pitié!!



    Elodie
    Elodie
    21 mars 2015 at 19 h 31 min
    Répondre

    Effectivement, les vaccins ne sont jamais donnés et surtout pas remboursés mais indispensable dans les zones reculées où les moustiques s’en donnent à coeur joie !
    Pour ma part, les moustiques m’aiment tellement que je fais tous les vaccins nécessaires, au moins je suis sûre de moi !

W Travel blog de voyages
24 février 2015 at 9 h 47 min
Répondre

Sauf dans des cas vraiment spéciaux, j’évite les vaccins car souvent les vaccins (ou cachet pour le palu) génère plus de troubles qu’autre chose ;-)
Si l’on part longtemps dans des endroits reculés en mauvaise saison ça peut s’avérer utile.
Mais le plus souvent, le voyageur n’est pas dans ce cas et privilégie souvent les saison favorables!
Une chose à ne pas oublier également, les vaccins ne protègent pas à 100% contre la maladie concernée, c’est souvent le cas comme pour la rage par exemple mais aussi pour le palu.



    Elodie
    Elodie
    24 février 2015 at 20 h 09 min
    Répondre

    Nous n’avons eu aucun réaction particulière suite aux vaccins que nous avons fait, que ce soit pour la Thailande ou pour le Brésil. C’est surtout le porte-feuille qui subit ! ;)
    Les vaccins sont souvent une prévention mais il est tout à fait possible de partir sans vaccin si on reste dans les stations balnéaires et dans des endroits sans trop de problèmes.
    Comme je le disais dans ma réponse précédente, dans notre cas, comme nous avons fait des villes plus reculées ou dans la jungle, nous avons préféré être vaccinés, on ne sait jamais…
    Pour le palu, on n’a pas encore eu droit à ça… on te dira quand ca arrivera !

Léna
2 février 2015 at 19 h 47 min
Répondre

Bonjour Elodie,

les vaccins avant de partir dans les pays « exotiques » qu’elle plaie ! Tu as raison le brésil n’est pas concerné. J’ai des amis qui sont partis l’an dernier à cette époque (pour le carnaval) à Rio et ils sont revenus indemnes :)

Bonne continuation à tous les 2 !

Léna



    Elodie
    Elodie
    24 février 2015 at 20 h 06 min
    Répondre

    Bonjour Léna,

    effectivement les vaccins avant de partir en voyage c’est toujours la partie la moins drôle (et c’est souvent très cher !).
    99% des touristes qui partent au Brésil et qui ne reste qu’à Rio n’ont bien sûr aucun problème en rentrant (et heureusement !). Dans notre cas, comme nous avons fait un tour en passant par Brasilia (plus dans les terres) mais aussi par la Jungle d’Iguazu… nous avons préféré tout faire avant de partir ;)

    A bientôt !
    Elodie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *