Blog voyage » Carnets de voyage » Espagne » Visiter Séville en 2 jours : Jour 2

Visiter Séville en 2 jours : Jour 2

Le Metropol Parasol à Séville (Andalousie-Espagne)
Le Metropol Parasol à Séville (Andalousie-Espagne)

Suite et fin de notre parcours pour visiter Séville en 2 jours, après une bonne nuit de sommeil. Cette deuxième journée de visite à Séville s’annonce très agréable : grand ciel bleu sans nuage, température agréable et soleil resplendissant. En plus du beau temps, les quartiers à découvrir ont l’air très sympa : le sud de Séville avec son imposant parc Maria Luisa et l’Alfalfa ce quartier typique avec une touche de modernité à ne pas manquer.

D’abord, se promener dans le parc Maria Luisa de Séville

Pour rejoindre le parc Maria Luisa, nous traversons à pied une bonne partie du centre-ville (25-30 minutes de marche depuis le quartier de l’Alfalfa) en logeant notamment la cathédrale, les archives des Indes, l’université de droit et de lettres et le théâtre Lope de Vega.

Le parc Maria Luisa de Séville (Andalousie-Espagne)
Le parc Maria Luisa de Séville (Andalousie-Espagne) (Source image)

Un peu d’histoire

Ces grands jardins luxueux ont été aménagés à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1929. Cette immense oasis de verdure est le parc principal de la ville. Des oiseaux, des fontaines, des statues, des mares, des orangers, des palmiers font de ce parc, un parc très agréable à découvrir. Il ne faut pas manquer les superbes pavillons le long du paseo de las Delicias, ces somptueuses demeures cachées par des palmiers, occupées par de grandes familles Sévillanes.

Il est possible de louer des vélos ou des rosalies pour profiter pleinement de ce parc. La balade dans ce parc est très agréable, le parc est  frais et très bien entretenu avec une végétation luxuriante, une balade idéale pour se ressourcer au cœur de Séville. Mais le joyau de ce parc se trouve de l’autre côté de la rue Isabel la Catolica : la Plaza de España.

La Plaza Espana de Séville (Andalousie-Espagne)
La Plaza Espana de Séville (Andalousie-Espagne)

Puis, la Plaza de España

Tout comme le parc Maria Luisa, la Plaza de España a été bâtie pour l’Exposition Universelle de 1929. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ont vu les choses en grand. Mille hommes ont participé à sa construction, les travaux ont commencé en 1914 pour se terminer en 1928. D’une superficie totale de 50 000 m², dont 19 000 m² pour le palais et 31 000 m² pour la place elle-même et les canaux, la Plaza de España est l’une des places les plus spectaculaires d’Espagne.

Les 48 bancs en azulejos de la Plaza Espana de Séville (Andalousie-Espagne)
Les 48 bancs en azulejos de la Plaza Espana de Séville (Andalousie-Espagne)

La Plaza de España forme un demi-cercle ouvert en direction du Guadalquivir, représentant ainsi le chemin vers l’Océan Atlantique et l’Amérique. Destinée à l’origine à héberger des spectacles athlétiques, elle représente aux travers de nombreux détails le règne de l’Espagne. Les quatre ponts enjambant les bassins représentant les quatre royaumes de la couronne d’Espagne (Castilla, Aragon, Leon et Navrra) et  les 48 bancs d’azulejos (céramique peinte) représentant les différentes provinces espagnoles (par ordre alphabétique de gauche à droite). Chaque province a sa carte, le blason de sa capitale et des mosaïques racontant des moments importants de leur histoire. C’est très beau !

Ensuite, le centre et les bâtiments de la Plaza de España

Au centre de la place se trouve une fontaine (conçue par Vicente Traver). Entre le centre et le palais coulent des canaux, en demi-cercle également. Aujourd’hui, les parcs, les bassins accueillent tous les week-end des milliers de Sévillans qui viennent s’y promener ou faire de la barque ( 5 pour 35min) sur cette mythique place.

La Plaza Espana de Séville (Andalousie-Espagne)
La Plaza Espana de Séville (Andalousie-Espagne)

Un bâtiment unique longe tout son côté arrondi, il s’agit d’un ancien palais (occupé aujourd’hui par des ministères) avec un bâtiment central et deux ailes. Dans chacune des ailes est intégré un bâtiment secondaire et à chacune des deux extrémités du palais s’élève une tour de 80 mètres. Les cinq édifices sont reliés entre eux par d’imposantes galeries couvertes. Gracieuse, élégante et immense la Plaza de España est l’une des places les belles que nous ayons vu.

Cette place a servi de décor à une scène du film Star Wars, épisode II : L’Attaque des clones, comme quartier général de l’armée anglaise en Égypte dans le film Lawrence d’Arabie et comme palais dans le film The Dictator en 2012.

Enfin, découvrir le quartier authentique de l’Alfalfa

De retour dans le quartier où nous dormons, nous en profitons pour le visiter. Le quartier de l’Alfalfa est un quartier vivant. Avec notamment la mairie de Séville sur la Plaza San Francisco, commerçant avec la Calle Sierpes. L’une des rues avec le plus de magasins de Séville authentiques, avec de nombreuses belles églises (l’église du Divin Sauveur, sur la place du Salvador). Et populaire avec de nombreux bars à tapas ou à churros. D’ailleurs nous vous recommandons vivement les churros d’El Comercio dans la Calle Lineros au cœur de l’Alfalfa. Un vrai régal à petit prix.

Les nonnes font passer leurs petits paquets de gâteaux sur un plateau tournant.
Les nonnes font passer leurs petits paquets de gâteaux sur un plateau tournant.

En parlant de nourriture, sachez que plusieurs couvents dans la ville vendent leurs propres gâteaux. C’est le cas du Couvent Santa Inés (calle Maria Coronel, ouvert de 9h à 13h puis de 16h à 18h30). Où les nonnes font passer leurs petits paquets de gâteaux sur un plateau tournant. Aucun contact physique ou visuel avec les clients. C’est assez typique et particulier. Quant aux gâteaux, nous avons testé les Tortas de chocolate (3 la demi-douzaine). Des gâteaux assez sec au chocolat. Une expérience unique :).

Le Metropol Parasol à Séville (Andalousie-Espagne)
Le Metropol Parasol à Séville (Andalousie-Espagne)

Pour commencer, le Metropol Parasol

A deux pas de ce couvent se trouve le bâtiment le plus original et le plus spectaculaire de la ville : le Metropol Parasol. Ouvert tous les jours de 10h30 à minuit. Cet édifice moderne de 28 mètres de haut recouvre la Plaza de la Encarnacion. Il protège les Sévillans du soleil sur environ 11000 mètres carré. Les habitants du quartier ont rebaptisée le Metropol Parasol en Las Setas (les champignons) à cause de sa forme. Construit non sans difficulté en bois ce champignon de 150 sur 75 m est soutenu par six piliers.

La structure consiste en 6 parasols en forme de champignons, dont les chapeaux sont reliés entre eux. Leur design doit rappeler, selon l’architecte, les voûtes de la cathédrale de Séville et les ficus millénaires de la place Cristo de Burgos, située juste à l’ouest.

Le Metropol Parasol de Séville (Andalousie-Espagne)
Le Metropol Parasol de Séville (Andalousie-Espagne)

Son toit ondulé dispose d’une plate-forme panoramique, d’un restaurant, d’un bar avec Wifi gratuit. La montée dans un ascenseur bling bling (on adore) coûte 3 (boisson comprise). En atteignant le sommet, le panorama à 360 ° est magnifique. Et la promenade  de 250 mètres est vraiment sympa. Enfin de la modernité en Andalousie ! Tandis qu’au sous-sol, se trouve l’ Antiquarium, le musée archéologique de Séville qui présente les vestiges découverts sur le site. Au niveau de la rue Imagen, l’installation abrite un marché couvert (le marché de la Encarnación), des locaux commerciaux et des restaurants. Sur le toit du marché, protégée par la structure et donc à l’ombre, accessible par des escaliers et des escalators, se trouve la Plaza Mayor, prévue comme place de spectacle et d’exposition.

Puis, la Casa de Pilatos

Autre lieu notable dans ce quartier, la Casa de Pilatos. Ce palais est ouvert au public tous les jours de 9h à 19h. L’entrée coûte 8 par personne. Sachez que les visites sont gratuites tous les Mercredis après-midi de 15h à 19h. Mais que l’entrée ferme à 18h45 ce que nous ne savions pas en y allant. Du coup, arrivant à la Casa Pilatos à 18h50 nous nous sommes fait refoulé par la très gentille (c’est ironique) madame de l’accueil. Donc pas de visite pour nous. Dommage le palais a l’air très beau. Une prochaine fois peut-être.

Le quartier de l’Alfalfa regorge de bars à tapas et de restaurants à petits prix authentiques et populaires fréquentés par les locaux et par les étudiants. Citons par exemple El Rinconcillo, la Bodega Santa Cruz ,le Bar Alfalfa et La Traviesa. Le choix ne manque pas dans ce quartier.

Pour conclure, mon bilan de cette journée

Superbe journée passée sous le soleil pour visiter Séville, cette superbe ville. Avec deux lieux magiques : la majestueuse Plaza de Espana et la modernité du Metropol Parasol. Cette journée marque également la fin de notre road trip en Andalousie. Après avoir visité Malaga, Nerja, Grenade, Baeza, Ubeda, Cordoue, Carmona et Séville! Il est temps de rentrer en France. Et de vous préparer le bilan de ce road trip  avec nos coups de cœur mais aussi nos déceptions.

Alors cette deuxième journée pour visiter Séville vous a plu, dites-nous tout ? Qu’avez-vous pensé de Séville ? Séville fait-elle partie de vos incontournables pour votre road trip en Espagne ?

Visiter Séville en 2 jours : Jour 2
4.2 (14 votes)
Découvrez la newsletter du blog voyage Planete3w !

Abonnez-vous !

En vous inscrivant dès aujourd'hui à notre newsletter,

vous recevrez nos conseils, nos astuces et nos carnets de voyage.

1 envoi maximum par mois, garantie Zéro Spam.

A propos de Thomas
Thomas

Passionné de voyage et d’high-tech depuis toujours, ce blog voyage est l’occasion pour moi de vous partager mes coups de cœur, mes découvertes mais aussi mes galères.
En Octobre 2016, nous avons décidé de réaliser un de rêves : faire un Tour du Monde d’un an ! Prêt à nous suivre dans cette folle aventure ?

8 commentaires
  1. Karine

    Tes 2 articles sur Séville m’ont complètement séduite. J’ai hâte de pouvoir découvrir l’Andalousie et Séville encore plus.

  2. Mylène

    Bonjour,

    Merci pour cet article! Je suis actuellement en voyage à Séville et je suis très agréablement surprise par cette ville! Hier soir nous sommes allés sur le toit du champignon “el parasol” et la vue est à coupé le souffle! Sans parler de la place d’Espagne ou d’Alcazar. En bref, une ville très agréable où il fait bon voyager !
    PS : par contre au mois d’aout piscine in-dis-pen-sable!

    Bonne continuation à toi ;)

    • Thomas

      Bonjour Mylène, nous aussi nous avons adoré le Metropol Parasol (enfin de la modernité en Andalousie). Déjà en Juin, le soleil tapait fort sur Séville mais alors en Août ça doit être très dur de visiter Séville, non ?

  3. Luc

    Le parc Maria Luisa est vraiment très reposant. J’ai beaucoup aimé visiter Séville même en Février la ville est très agréable. Il n’y a pas beaucoup de touriste, les hôtels coutent moins chers et la température est idéale

  4. Blog Voyage

    Séville à l’air d’être une ville très agréable et plein de charme. Je devrais logiquement visiter Séville fin juin pour une semaine. J’espérais aussi passer par Malaga, bonne ou mauvaise idée ?

    • Thomas

      Salut, oui Séville c’est vraiment sympa. Par contre attention à la chaleur fin juin ça peut vite être du 40-45 degrés. Quant à Malaga nous y sommes restés 1 journée (Visiter Malaga en une journée) et nous avons bien aimé sauf le musée Picasso :). L’Andalousie est une région qui se visite facilement en road trip. Tu peux arriver à Séville et repartir de Malaga ou inversement.

  5. Philippe

    Bonjour la température au mois d octobre? Beaucoup de monde au mois d octobre ? Merci

    • Thomas
      Thomas

      Bonjour Philippe, il fait environ 28 degrés en Octobre. À Séville il fait toujours beau :). En Octobre, il y a beaucoup moins de touristes qu’en été. C’est une très bonne période pour visiter Séville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *