Blog voyage » Carnets de voyage » Espagne » Visiter Séville en 2 jours : Jour 1

Visiter Séville en 2 jours : Jour 1

L'Alcazar de Séville (Andalousie-Espagne)
L’Alcazar de Séville (Andalousie-Espagne)

Séville est une ville qui a une très bonne réputation malgré un climat très étouffant à partir de mi-Juin (ça tombe bien nous y étions fin Mai). Beaucoup de voyageurs ont apprécié de visiter Séville, nous avions alors hâte de découvrir cette ville lors de notre road trip en Andalousie. Avec un timing assez serré 2 jours et 3 nuits, nous avons dû cibler uniquement certains quartiers de Séville. Le premier jour nous avons visité les quartiers d’El Centro, de Santa Cruz et d’Arenal. Quant au deuxième jour, ce fut les quartiers de l’Alfalfa et du Sud de Séville mais ça c’est une autre histoire. Place aux visites de ce premier jour.

Découvrir le quartier historique de Séville

Pour commencer cette première journée pour visiter Séville, direction le très beau quartier Santa Cruz. Il s’agit du quartier historique de Séville, il est composé de ruelles, de patios et de balcons fleuris, de façades ouvragées et de petits bars agréables. Il s’étend à l’Est de la cathédrale jusqu’à la gare routière Prado San Sebastian.

 

La Cathédrale de Séville, noire de monde comme à son habitude (Andalousie-Espagne)
La cathédrale de Séville, noire de monde comme à son habitude (Andalousie-Espagne)

La cathédrale de Séville

Point de départ de la découverte du Santa Cruz : la cathédrale de Séville. Cette cathédrale est la troisième plus grande du monde par sa taille et la première de par sa largeur. Les architectes qui avaient conçu le projet avaient d’ailleurs déclaré à propos de sa taille : »une église si grande que ceux qui la verront penseront que nous étions fous!« . Et le résultat est réussi, à peine avons-nous passé la Puerta de San Cristobal que nous nous sentons tout petit.

La hauteur sous plafond est vertigineuse, des voûtes culminent à 55 mètres de hauteur. La Cathédrale regorge de petites chapelles et de salles mettant en avant les différents trésors de la Cathédrale. Les 3 joyaux de cette cathédrale sont les 2 imposants Coeur et Capilla Mayor (le maitre-autel avec pas moins de 1500 figures dorées d’or) ainsi que le très beau mausolée de Cristophe Colomb. Comme de nombreux autres édifices en Andalousie, cette Cathédrale a été bâtie sur une ancienne mosquée au cours du 12 ème siècle. De cette mosquée, il ne reste qu’un bâtiment mais quel bâtiment: la Giralda.

La Giralda et la Cathédrale de Séville (Andalousie-Espagne)
La Giralda et la Cathédrale de Séville (Andalousie-Espagne)

La Giralda

Cette imposante tour de 98m  de haut est superbement sculptée, elle domine la cathédrale mais aussi la ville. L’ancien minaret de la mosquée est l’un des bâtiments les plus hauts du monde. La montée des 34 paliers n’est pas compliquée. Car elle fut conçue à l’origine pour permettre d’aller à cheval jusqu’au sommet du minaret. Du coup, pas d’escaliers mais une large rampe avec une montée continue. Et des fenêtres à tous les paliers permettent de voir les différents étages de la cathédrale. Au sommet de la Giralda, se trouve un clocher baroque qui fonctionne toujours. Et un panorama imprenable sur toute la ville.

Le Patio de los Naranjos

En sortant de la Giralda, direction le Patio de los Naranjos (la cour des Orangers) située juste devant la sortie de la cathédrale. Cette jolie petite cour accolée à la cathédrale est remplie d’orangers et de canaux d’irrigation creusés par les Arabes, attention à ne pas vous coincer les pieds dedans. A priori c’est assez fréquent. ;)

La cathédrale de Séville est ouverte au public tous les jours, les horaires dépendent du jour de votre visite. Retrouvez tous les horaires d’ouverture sur le site internet officiel de la cathédrale. L’entrée coûte 8 € par personne ; 3 € pour les moins de 26 ans et les plus de 65 ans. La montée dans la Giralda est incluse. Des visites gratuites sont organisées tous les lundis de 16h30 à 18h avec pré-réservation obligatoire. Attention il y a tout le temps beaucoup de monde, comptez environ 20 minutes de queue. Nous vous conseillons de venir soit à l’ouverture soit pendant la sieste (15h).
Petite ruelle dans le quartier de Santa Cruz de Séville (Andalousie-Espagne)
Petite ruelle dans le quartier de Santa Cruz de Séville (Andalousie-Espagne)

Les petites rues de Séville

Après avoir été enfermés à l’intérieur pendant 2h (temps de la visite de la cathédrale), nous profitons du soleil pour se perdre dans les ruelles piétonnes du quartier. Petites places ombragées, maisons blanches, patios fleuris et superbes demeures aux couleurs chaudes. La balade dans ce quartier est très agréable. Il ne faut pas hésiter à pousser les portes pour admirer les patios notamment ceux dans la Calle Guzmàn el Bueno.

De retour sur la place centrale du Santa Cruz (la plaza del Triunfo), direction l’Alcázar pour continuer notre parcours pour visiter Séville.

Un des patios de l'Alcazar de Séville (Andalousie-Espagne)
Un des patios de l’Alcazar de Séville (Andalousie-Espagne)

L’Alcázar de Séville

L’Alcázar se compose d’un ensemble de palais, de patios et de jardins, construits, décorés par différents monarques et ce depuis le 10 eme siècle. Cette forteresse immense permet aux visiteurs de ne pas se marcher dessus. L’entrée dans l’Alcázar se fait par la « Puerta del León » (la Porte du Lion), puis nous arrivons sur la plus belle place de ce lieu : Le patio de la Monteria. Ce grand patio de style mudéjar allie avec brio les arts chrétiens et musulmans. Autour de ce patio, d’autres patios comme celui de Yeso ou de Doncellas. Cependant (selon nous) la partie la plus intéressante, se trouve à l’extérieur des patios : les Jardins.

Les jardins de l'Alcazar de Séville (Andalousie-Espagne)
Les jardins de l’Alcazar de Séville (Andalousie-Espagne)

Les Jardins de l’Alcázar

C’est une véritable oasis de verdure au cœur de cette forteresse. Ils sont organisés en trois zones, chacune reflétant une époque distincte. L’espace hispano-arabe, le plus ancien, se trouve à côté du palais, et comprend de petits patios reliés par des escaliers. La zone centrale date de l’époque de la Renaissance. Elle inclue entre autres le Jardin del Príncipe et le pavillon de Carlos V. La plus grande zone, développée à partir du 20ème siècle, est appelée le Jardin Inglés (le Jardin Anglais). En plus des orangers et des citronniers, on trouve dans ces jardins des plantes exotiques venues du monde entier et un labyrinthe. Tous ces jardins sont agrémentés de fontaines, bassins et autres décorations, où il est très agréable de se promener.

L’Alcázar est ouvert au public tous les jours de 9h30 à 19h. L’entrée coûte 8,75 € par personne ; 2,05 € pour les moins de 26 ans et les plus de 65 ans. Sachez que l’entrée est gratuite tous les lundis de 18h à 19h. Nous vous conseillons d’arriver 20-25 minutes avant les visites gratuites. Pour profiter pleinement de ce lieu et ne pas perdre trop de temps à attendre.

Se promener le long du Guadalquivir

Après la traditionnelle sieste Espagnole, direction l’un des quartiers les plus traditionnels et vibrants de Séville. El Arenal avec notamment une balade très agréable le long du Guadalquivir sur le paseo de Cristobal Colon.

Les arènes de Séville (Andalousie-Espagne)
Les arènes de Séville (Andalousie-Espagne)

Depuis les berges du Guadalquivir, il est possible de voir pratiquement tous les lieux importants de ce quartier. En commençant par les arènes : Plaza de Toros. Ces célèbres arènes peuvent accueillir 14 000 spectateurs. Et offrent chaque année une quarantaine de corridas entre Pâques et Octobre. Il est possible de visiter les arènes moyennant 7 € par personne. La visite ne permet pas de fouler le sable de la piste mais permet de visiter le petit musée des arènes.

La Torre del Oro à Séville (Andalousie-Espagne)
La Torre del Oro à Séville (Andalousie-Espagne)

Le théâtre de la Maestranza

Du même côté de la route, se trouve l’imposant théâtre de la Maestranza (concerts, opéra, musique classique, pièces de théâtre et flamenco) et l’Hospitale de la Charité (un ancien hospice 5 €). De l’autre côté du paseo, il y a quelques stands proposant un tour de la ville en bateau, des pistes cyclables, des jeux pour enfants et la Torre del Oro. Cette petite tour qui servait avant à empêcher les incursions des navires chrétiens est aujourd’hui un musée maritime. Contenant quelques gravures, cartes et instruments de marine. L’entrée coûte 3 sauf le Lundi où c’est gratuit.

De l’autre côté du fleuve, se trouve le quartier très coloré et festif de Triana. C’est d’ailleurs dans le quartier de Triana que vous trouverez les meilleurs céramiques de la ville ainsi que les bars authentiques à flamenco de Séville.

Bilan de cette journée pour visiter Séville

Une première journée de visite à Séville bien chargée. Les premiers enseignements que l’on peut en tirer c’est que Séville est une très belle ville. Où il est agréable et facile de se promener. Par contre les prix des billets d’entrée dans les différents bâtiments sont chers. Mais heureusement, pratiquement tous ces bâtiments sont ouverts gratuitement à un moment précis dans la semaine. Renseignez-vous bien :)

Alors cette première journée de visite à Séville vous a plu, dites-nous tout ? Qu’avez-vous pensé de la majestueuse cathédrale de Séville ? Séville fait-elle partie de vos incontournables lors d’un road trip en Andalousie ?

Découvrez la suite de notre promenade pour visiter Séville : Visiter Séville en 2 jours : Jour 2.

Visiter Séville en 2 jours : Jour 1
4.7 (23 votes)
Découvrez la newsletter du blog voyage Planete3w !

Abonnez-vous !

En vous inscrivant dès aujourd'hui à notre newsletter,

vous recevrez nos conseils, nos astuces et nos carnets de voyage.

1 envoi maximum par mois, garantie Zéro Spam.

A propos de Thomas
Thomas
Passionné de voyage et d'high-tech depuis toujours, ce blog voyage est l'occasion pour moi de vous partager mes coups de cœur, mes découvertes mais aussi mes galères. En Octobre 2016, nous avons décidé de réaliser un de rêves : faire un Tour du Monde d'un an ! Prêt à nous suivre dans cette folle aventure ?
10 commentaires
  1. Valérie@EnvieVoyages

    Séville fait assurément partie des villes que j’aimerai découvrir. Hâte de découvrir la suite de ton séjour ;)

    • Thomas

      Bonsoir Valérie, c’est vrai que Séville est une très belle ville avec pas mal de lieux sympas à découvrir. Et plus depuis la Belgique il y a des vols pas chers avec Ryanair vers Séville ;)

  2. W Travel blog de voyages

    Séville est une ville ravissante même si ce n’est pas mon coup de coeur dans cette région de l’Espagne.
    La ville est tout de même plus grande que ses voisines et l’on peut facilement s’occuper pour plusieurs jours!
    J’y suis allé en août et il y faisait par contre un bon 40°! Point à prendre en compte pour le choix de la saison!

    • Thomas

      Salut, c’est vrai que Séville est une belle ville. J’imagine bien l’enfer que ça doit être en plein mois d’août. En Mai et Juin la température est idéale :)

      • Mélanie

        Bonjour
        j’y vais en juin prochain moi.
        Je fais :Grenade,Seville,Gibraltar et Malaga en 8jours.
        Pouvez vous me dire si Seville peut elle se visiter en 2 jours?
        Merci d’avance
        Mélanie

        • Thomas

          Bonjour Mélanie et bienvenue sur notre blog voyage. Beau programme Malaga c’est très sympa, la Mezquita de Grenade c’est impressionnant et Séville c’est top. Lors de notre road trip en Andalousie, nous avons 2 jours à Séville et nous avons eu le temps de faire ce que l’on voulait faire. Par contre attention à la chaleur en Juin ça peut rapidement devenir difficile, mais comme il y a de beaux parcs ombragés à Séville ça va :). Profites bien de cette magnifique région.

  3. Véro (destinaterre)

    Pour ma part, j’ai visité Séville en mars, sous la pluie et en 1 seule journée ce qui n’était pas forcément le bon choix ! J’en garde un souvenir mitigé mais il faudrait sans doute que j’y retourne plus longtemps pour mieux apprécier la ville. L’avantage, c’est qu’il y avait beaucoup moins de monde ! A bientôt !

  4. Marie

    Bonjour à tous,

    Je reviens d’une semaine de Séville et c’est vraiment un endroit merveilleux que je recommande à tous. Nous avons pu avec mon mari visiter Séville et Cordoue (qui n’est pas très loin) avec des guides français installés sur place (Jina et Michael de l’agence Starkiero Tours). Je garde un souvenir inoubliable de ce mélange de culture unique. Hâte d’y retourner dès que je pourrais.

    • Thomas
      Thomas

      Bonjour Marie, heureux de voir que Séville vous a autant séduit qu’elle nous avait séduit. Visiter avec des guides francophones permet d’en apprendre d’avantage sur la ville et surtout d’échanger/comprendre plus facilement qu’avec un guide étranger. Très bonne initiative ;) La prochaine allez à Grenade vous ne le regretterez pas.

  5. Itinera Magica

    Quel bel article qui me ramène dans une ville que j’ai adorée ! Superbe reportage. Séville, j’y retournerais bien… symbole du mélange des cultures et de la beauté de la culture de l’eau quand le soleil brûle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *