Blog voyage » Carnets de voyage » Malaisie » Visiter Ipoh en 2 jours : Street Art et culture

Visiter Ipoh en 2 jours : Street Art et culture

Situé entre Cameron Highlands et la côte Ouest malaisienne, Ipoh est une petite ville très souvent oubliée ou mise de coté par les voyageurs. Pourtant, son centre-ville regorge d’oeuvres de Street-Art intéressantes à découvrir, au coeur d’une balade ensoleillée. Et depuis Ipoh, il est également possible de découvrir un château et ses ruines, sources de beaucoup d’histoires de fantômes ! On vous emmène avec nous, visiter Ipoh en 2 jours !

Ipoh Street Art

Que faire à Ipoh ?

Découvrir le centre-ville, son street-art et ses bâtiments coloniaux

Commencez par rejoindre l’office de tourisme d’Ipoh pour récupérer une carte de la ville, ainsi que les 2 brochures incontournables de la ville : Ipoh Mural Art Trail et Ipoh Heritage Trail.

Street Art Ipoh ecole
Street Art Ipoh Tom Sport

Comme son nom l’indique, à l’aide du plan Ipoh Mural Art Trail et de Maps.me, nous avons pu découvrir les principales oeuvres de Street-Art de la ville. Si certaines nous rappellent étrangement celles de Georgetown à Penang, ici, il y en a beaucoup moins. Et ce sont plutôt des peintures que des installations 3D.

Hummingbird Street Art Ipoh
Paperplane Street Art Ipoh

Street Art Ipoh famille Elo

Street Art Ipoh Elo Tasse de café
Street Art Ipoh nounours

Le parcours Street Art à Ipoh

En suivant le parcours, vous commencerez par le portrait sur un grand mural de l’oncle avec sa tasse de thé (juste en face de l’office du tourisme). Ce sont 8 oeuvres de Street-Art qui composent ce parcours. Parmi elles,  PaperPlane, Hummingbird ou encore Trishaw en 3D. D’autres oeuvres de street-art complètent le parcours. Notamment sur Market Street et Jalan Sultan Yusuff.

Street Art Ipoh voitures

Street Art Ipoh 3D moto
Street Art Ipoh Tom Bateau

Tom Street Art Ipoh Bruce Lee

Concubine Street et les petites rues branchées d’Ipoh

Pendant notre balade dans le centre-historique de Ipoh, nous passons par Concubine Street. Une rue haute en couleur ! Surtout pour les chinois ! Barbes à papa en forme de fleur, glaces colorés ou gaufre glacée, tout y est pour un goûter haut en couleur !

Concubine Street Ipoh
Glace coloree Ipoh

Et tout au bout de Concubine Street, continuez votre chemin sur le petit passage qui longe le Container Hôtel. Il s’agit d’une petite ruelle qui mélange ancien et moderne, industriel et lounge. De nombreuses petites boutiques et cafés vous y attendent. Dans une ambiance hipster… On adore !

D’autres lieux sympas à découvrir à Ipoh

En plus des oeuvres du centre-ville, ne manquez pas la parallèle à la rue Jalan Masjid (ex Hume Street). Ici, c’est une rue complète qui est remplie d’oeuvres de street-art différentes, originales et décalées. Et ici, vous ne croiserez personne. Idéal pour faire des photos ! Au passage, ne manquez pas la mosquée dans la rue juste derrière, elle est sublime également.

Mosquee Ipoh

Pendant votre balade dans le centre-ville, vous pourrez également suivre les différents lieux à découvrir de l’Héritage Trail, avec notamment la gare d’Ipoh, l’hôtel de ville ou encore le Palais de Justice (tous tout proche de l’office du Tourisme). De très beaux bâtiments coloniaux toujours conservés et restaurés. Point commun : ils sont tous blancs !

Tour horloge Ipoh
Gare Ipoh architecture
Pont Ipoh

Sortir d’Ipoh pour découvrir le Kellie’s Castle et les temples dans les caves

Après ces jolies découvertes dans le centre ville d’Ipoh, nous décidons de quitter la ville pour partir à la découverte du Sud de la région. Et notamment du Kellie’s Castle et des temples chinois installés dans des caves.

Comme nous n’avons pas trouvé de loueur de scooters à Ipoh, c’est en bus que nous prévoyons de rejoindre Kellie’s Castle. Situé à 20 min en voiture de Ipoh, en bus, c’est une autre histoire.

Comment rejoindre le Kellie’s Castle depuis Ipoh ?

Kellie's Castle Ipoh

Situé à mi-chemin entre Gopeng et Batu Gajah, il n’y a malheureusement pas de bus direct entre Ipho et Kellie’s Castle. Nous nous rendons d’abord à la station des bus Medan Kidd. Les bus T66 et T34 se rendent dans la ville de Gopeng pour 2,70 RM en 35 min. De Gopeng, vous pourrez prendre le bus T67 qui passent devant le château. Mais méfiez vous des horaires, car il passe toutes les heures et même toutes les deux heures entre 10h et 16h !!! Pour nous, impossible d’attendre dans cette petite gare des bus, nous cherchons un plan B.

Les taxis sur place vous demanderont 20 RM pour vous conduire au château. Et 50 RM s’ils doivent vous attendre pendant votre visite et vous ramener à Gopeng. Ils sont clairement en position de force et connaissent les horaires des bus. Aucune négociation n’est possible…

C’est donc en Grab pour 11 RM que nous rejoignons le château. Non sans mal car il y avait très peu de Grab disponibles. J’ai du lancer la demande plusieurs fois… avant de trouver enfin un chauffeur qui accepte notre demande ! Ne perdez pas patience !

Autre alternative, demandez au chauffeur du bus de vous arrêtez au croisement de la route principale et du Kellie’s Castle puis faire du stop.

Notre visite du château Kellie’s Castle

Avant de rejoindre le château en traversant le petit pont, il faudra vous acquittez de 10 RM par personne. Ensuite, après avoir passé la petite porte, vous serez sur le pont avec le Kellie’s Castle qui se dresse fièrement devant vous. Il s’agit de la partie finie la mieux conservée.

entree Kellie's Castle Ipoh
Pont Kellie's Castle Ipoh

La visite n’a pas de sens particulier. Vous allez librement où vous voulez et dans le sens que vous voulez. Nous décidons de grimper tout en haut pour ensuite découvrir les étages un par un.

Notre parcours au sein du Kellie’s Castle

C’est depuis le toit terrasses que nous découvrons l’étendue du domaine du château et la vue à 360° sur les alentours. Aux deux derniers étages se trouvent les chambres d’invités. Avec des fenêtres sur 3 côtés et de très belles vues sur les paysages. Ainsi qu’une immense terrasse de la taille d’un terrain de tennis, qui devait servir pour les réceptions privées.

vue Kellie's Castle Ipoh
couloir Kellie's Castle Ipoh

La visite est ponctuée de jolies petites découvertes comme des escaliers de secours et cachés dans les salles de bains pour rejoindre directement l’avant de la maison. Ou encore la cage d’escalier destinée à recevoir ce qui aurait été le 1er ascenseur de Malaisie. Sans oublier l’énigmatique escalier en colimaçon qui mène sur une pierre entièrement noire… les rumeurs vont bon train…

cours Kellie's Castle Ipoh
elo terrasse Kellie's Castle Ipoh

Dans ce qui devait être la cour ou le patio on découvre l’architecture de la façade interne, juste sublime puisque bien conservée. L’architecture est un beau mélange des styles anglais, arabe et malais.

ensemble Kellie's Castle Ipoh
architecture Kellie's Castle Ipoh

La partie en ruine a selon moi moins d’intérêt car il ne reste pas grand chose à voir. Mais vous aurez une vue globale de l’ensemble du bâtiment principal. Ne manquez pas de faire un petit tour dans le jardin également, très sympa surtout lorsqu’on peut se mettre à l’ombre et admirer la construction.

Mon avis sur la visite du Kellie’s Castle à Ipoh

Nous passerons finalement près de 2h à visiter le Kellie’s Castle par nous même, en prenant le temps de faire des photos et de lire les informations dans les salles principales. Vous n’apprendrez pas grand chose si ce n’est que le château serait hanté par le propriétaire des lieux et sa famille. De notre côté rien à signaler, mais sachez qu’il est possible de visiter le château la nuit via un tour sur les activités paranormales proposé par l’office du tourisme … avis aux amateurs.

ruines Kellie's Castle Ipoh
fenetres Kellie's Castle Ipoh

Finalement, nous ressortons ravis de cette visite. Le château vaut carrément le coup d’œil. Tout comme l’histoire des lieux. Si vous avez un peu de temps lors de votre visite d’Ipoh, je vous le recommande !

En sortant du château, nous attendons l’hypothétique bus qui doit passer, en vain. Nous lançons également Grab pour rejoindre les temples chinois nichés dans les caves, sur la route qui mène à Ipoh. Mais rien n’y fait, aucun Grab ne viendra. C’est donc en stop que nous rejoindrons les caves. Un jeune étudiant chinois accepte de nous déposer au croisement des routes principales. Finalement, il nous déposera directement au pied des temples. Nous le remercions chaleureusement.

Notre visite des temples dans les caves.

Les temples dans les caves ne sont clairement pas un incontournable dans la région de Ipoh. Cependant, comme elles étaient sur notre route pour rentrer à Ipoh, nous avons pris le temps de visiter deux d’entre eux : le Lin Seng Tong temple et Nam Tiang Tong Temple.

interieur temples chinois caves montagne Ipoh

On commence avec le Lin Seng Tong temple

Le premier est digne des temples de Chine. Avec des personnages très colorés partout, des statues et des décorations aux couleurs vives à l’extérieur, dès l’entrée et jusqu’aux jardins du temple. Pour le coup, on en prend plein les yeux.

Entree temples chinois caves montagne Ipoh

vue temples chinois caves montagne Ipoh
decoration temples chinois caves montagne Ipoh

L’intérieur n’est pas très profond dans la roche. Seule la salle des offrandes et des prières est dans la montagne d’ailleurs. Néanmoins, c’est plutôt pour son extérieur que nous apprécions la visite.

temples chinois caves montagne Ipoh

Puis le Nam Tiang Tong Temple

ensemble temples chinois caves montagne Ipoh

Nous rejoindrons le 2eme temple dans la continuité du 1er à travers les jardins communiquants. Ici, l’univers et l’ambiance paraissent déjà plus sobres. Même si l’immense portique d’entrée laisse penser l’inverse. Bien évidemment on retrouve des statues et des couleurs vives mais l’intérieur est beaucoup plus austère, avec des centaines de statues de bouddhas. Nous irons à l’intérieur d’une galerie pour admirer les salles de cérémonies. Tom tentera également la petite grimpette assez raide sur les marches et les plateformes. Mais finalement, l’intérêt n’y est pas.

Nous passerons finalement assez peu de temps dans ces temples. Nous avons été moins impressionnés que par les temples dans les grottes de dambulla au Sri Lanka ou les grottes remplies de bouddhas en Birmanie.

Entrées gratuites, d’ailleurs personne ne viendra vous poser de questions ou vous parler.

Comment rejoindre Ipoh depuis les temples ?

En sortant des temples, nous rejoignons à pied l’un des arrêts de bus de la route principale (en face de secret recipe). Nous patienterons 15 min avant qu’une bus passe. 1,50 RM par personne pour rentrer à la gare des bus de Medan Kidd. Juste parfait !

Si c’était à refaire, nous ferions certainement le trajet aller jusqu’au Kellie’s Castle en Grab ou en bus jusqu’au croisement des 2 routes principales puis en stop jusqu’au château. Et le retour en stop comme nous l’avons fait. Il y a pas mal de passage sur les deux routes. Il est donc assez facile d’arrêter une voiture. Évitez de perdre trop de temps à la station de bus de Gopeng car les bus ne sont pas fréquents.

Que faire d’autre dans la région d’Ipoh ?

La région de Perak est également connue pour ses parcs d’attractions. Et notamment pour le Lost of World of Tambun. Il s’agit d’un parc à thème avec 5 “mondes” : un parc aquatique, un parc de jeu, des cascades, des sources d’eau chaude naturelle et un parc animalier.

Si vous êtes plutôt plages, alors direction l’île de Pangkor, au Nord de Kuala Lumpur. Ses plages de sable blanc et ses eaux cristallines raviront les amateurs de farniente.

Enfin, les plus sportifs pourront s’essayer au Rafting sur la rivière Kampar. À vous l’adrénaline d’une glissade sur 14 rapides (de la classe 1 à la classe 3). Le tout accompagné d’un guide pour profiter en toute sécurité.

Où dormir à Ipoh ?

C’est au M Boutique Hotel que nous avons posés nos sacs pour 2 nuits. Un boutique hôtel magnifique, à la décoration très soignée. Dès le hall d’entrée, on en prend plein les yeux ! Et cela continue dans les couloirs, avant la cerise sur le gâteau : la chambre.

numero M boutique hotel Ipoh

accueil M boutique hotel Ipoh
M boutique hotel Ipoh

Ambiance Aventure dans notre hôtel à Ipoh

Nous sommes au 1er étage, dans l’ambiance “Adventure”. Iici, tout est en dégradé de noir et blanc. Deq photos de tigres, de lions et autres panthères. Bref la savane, les safaris et l’aventure au bout du couloir … La chambre est magnifique, bien que chargée. Mais malgré une petite surface, tous les rangements sont optimisés pour gagner de la place justement ! La salle de bain est nickel et bien pensée également, avec peignoirs, chaussons, serviettes (en quantité importante) et produits de beauté !

Chambre M boutique hotel Ipoh
Salle de bain M boutique hotel Ipoh

Decoration chambre M boutique hotel Ipoh

Un coin lecture, une salle de sport ainsi que l’accès une machine à laver et un sèche-linge sont également disponibles pour tous les clients. Le petit déjeuner est compris dans le prix. Vous aurez le choix de le prendre dans l’un des deux cafés partenaires de l’hôtel, situé directement dans le lobby. Une version continentale ou une version locale au choix.

salle de sport M boutique hotel Ipoh
salle de détente M boutique hotel Ipoh

Nous avons également fait un petit tour dans les autres étages, avec des ambiances un peu différentes mais toujours dans un style qui mêle ancienne usine et modernité : un style industriel comme on l’aime. Bref, on adore et nous sommes complètement dans notre élément.

couloir M boutique hotel Ipoh
couloir deco M boutique hotel Ipoh

cadres M boutique hotel Ipoh

Avantages et inconvénients du M Boutique Hotel à Ipoh

Le centre ville se situe à 20 min à pied, en traversant notamment le quartier de Little India. En journée, aucun problème, mais le soir venu, nous avons préféré nous déplacer en Grab. Le quartier des concessionnaires et vendeurs de voiture désert la nuit ne m’emballait pas du tout…

Seul petit bémol : un wifi qui ne fonctionne pas toujours très bien et les petits déjeuners (continental ou local) en partenariat avec les restaurants d’à côté qui ne sont pas à la hauteur du standing de l’hôtel. Sinon, rien à signaler !

petit dejeuner M Boutique hotel Ipoh
Elo M Boutique hotel Ipoh petit dej

Chambre double avec fenêtre à partir de 43€ la nuit, petit-déjeuner inclus.

Lobby M Boutique hotel Ipoh

D’autres choix pour dormir à Ipoh

Le même groupe possède un autre boutique hôtel à Ipoh, un peu plus au sud de la ville. Il s’agit du M Boutique Hotel Station 18. Avec ses chambres doubles à partir de 31€ la nuit, l’hôtel possède lui aussi une décoration soignée et un charme fou. Une autre bonne adresse à Ipoh !

lits superposes M boutique hotel Ipoh
chambre familiale M boutique hotel Ipoh

Pour les budgets confortables, c’est au Majestic Ipoh by The Osborne que vous trouverez votre bonheur avec un appartement 2 chambres à partir de 69€ la nuit. Situé proche du centre-ville d’Ipoh, cette hôtel propose une piscine extérieure ainsi que le wifi gratuit.

Enfin, pour vous faire plaisir, direction le Haven Resort Hotel, Ipoh -All Suites. Situé à quelques kilomètres de l’hyper-centre d’Ipoh, cet hotel de luxe est proche du paradis sur terre. Avec ses piscines extérieurs, son lac privé et son parc immense, vous pourrez profiter tranquillement du climat ensoleillé d’Ipoh. Suite chambre avec vue à partir de 92€ la nuit, petit déjeuner compris.

Où manger à Ipoh ?

Le centre-ville regorge de cafés cosys et lounges, au look industriel. Vous y trouverez également pas mal de restaurants sympas. Mais sachez que la ville est surtout envahie de chinois, des quartiers complets où tout est écrit en chinois avec de nombreux restaurants chinois lorsqu’on s’éloigne du centre.

Le Goo9s, un resto branché

C’est au Goo9s que nous avons pris notre premier déjeuner à Ipoh. Un petit restaurant qui propose des plats européens à des prix moyens dans une ambiance cosy. Mais toute la ville est chère finalement. Nous nous régalons tous les deux d’un bon plat de pâtes carbonara avec du véritable bacon cette fois ! Plat à partir de 15 RM.

Chez Sri Ananda Bahwan, un indien local

C’est à quelques rues de notre hôtel que nous avons découvert le Sri Ananda Bahwan. Un restaurant indien où vous ne trouverez que des locaux. Autant dire qu’on faisait un peu tâche dans le paysage. Néanmoins, la nourriture est bonne et moins chère que dans le centre-ville. On s’en sort à 14 RM pour deux !

Comment arriver et repartir de Ipoh ?

Nous sommes arrivés à Ipoh depuis les Cameron Highlands. Pour 20 RM chacun, le bus partira de la station dans le centre de Tanah Rata vers 9h, pour nous déposer en moins de 3h à la station de bus de Amanjaya, à 20 min du centre-ville d’Ipoh. C’est avec un Grab (13 RM) que nous avons ensuite rejoint notre hôtel.

Pour rejoindre Langkawi depuis Ipoh, nous décidons de prendre le bus de 9h pour Kuala Perlis à 30 RM au départ de la station de Amanjaya. Puis de prendre le Ferry de Kuala Perlis vers Langkawi.

En conclusion, mon avis sur Ipoh

Bien qu’elle ne soit pas incontournable lors d’un voyage en Malaisie, Ipoh est une petite ville qui se prête bien à un arrêt de 1 à 2 jours. Notamment pour découvrir le Street Art et les bâtiments coloniaux du centre-ville. Mais aussi pour s’éloigner de la ville et admirer son chateau et ses temples creusés dans la roche.

Si elle est sur votre route, pourquoi ne pas pas faire un petit arrêt à Ipoh, le temps de découvrir ce que la ville a à offrir…

Dernière étape de notre 2 éme voyage en Malaisie : l’île de Langkawi.

Visiter Ipoh en 2 jours : Street Art et culture
5 (1 vote)
Découvrez la newsletter du blog voyage Planete3w !

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désincrire à tout moment à l'aide des liens de désincription en bas de la newsletter ou sur contact[at]planete3w[point]fr.

A propos de Elodie
Elodie
Pour moi, voyage rime avec plaisir ! Le plaisir de découvrir de nouveaux paysages et d'autres cultures. Le plaisir de changer de rythme et de vivre l'instant présent tout simplement. Plongez avec moi dans l'Evasion, avec un grand E !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.