Blog voyage » Carnets de voyage » Pérou » Puno et les îles flottantes d’Uros sur le lac Titicaca au Pérou 

Puno et les îles flottantes d’Uros sur le lac Titicaca au Pérou 

C’est la première étape de notre voyage au Pérou : Puno et surtout les îles flottantes d’Uros sur le Lac Titicaca. Après avoir découvert le lac Titicaca coté Bolivie avec la Isla del Sol, nous découvrons Puno et les îles flottantes Uros. Suivez le guide, on vous raconte tout !

Taux de change lors de notre voyage au Pérou : 3,87PEN=1€ 

Puno porte d’entrée du Lac Titicaca au Pérou

Puno est une petite ville sur les bords du lac Titicaca. C’est l’une des portes d’entrée au Pérou lorsqu’on vient de la Bolivie. Mais, si l’on vient à Puno, c’est principalement pour partir en excursion ou dormir sur le lac Titicaca.

Nous avons choisi de dormir sur les îles flottantes d’Uros et de passer du temps avec nos hôtes plutôt que de devoir suivre un guide et un groupe dans les excursions très touristiques sur les îles de Taquile et Amantani. Autre détail qui a son importance, en prenant un tour sur la journée, vous êtes assuré de faire au moins 6h de bateau sur le lac pour rejoindre ces îles (3h aller – 3h retour). Autant dire qu’on a largement préféré passer notre tour !

Où dormir à Puno ?

Nous avons préféré jouer sur la localisation pratique de notre hébergement plutôt que sur son aspect esthétique. Exit donc le centre-ville de Puno (principalement autour de la place et des rues piétonnes), pour se retrouver face au lac Titicaca (oui, c’est pas si mal non plus !), à 3 min à pied de la gare des bus de Puno et à 10 min du port.

Nous avons dormir à la Posada Percybal de Lago Inn. Ce petit hôtel, tenu par une très gentille famille de locaux possède des chambres avec vue sur le lac, grand lit double, salle de bain privée avec eau chaude (et bon débit) à 50 soles. Pas de petit-déjeuner mais le thé et le café sont à disposition dans le hall toute la journée.

Nous avons réussi à avoir une chambre sans vue, avec salle de bain privée, eau chaude et super Wifi pour 35 PEN la nuit.

  • Le petit plus : toute la famille est adorable et pas avare de conseils pour visiter Puno, les îles du lac Titicaca ou même pour savoir où manger à Puno.
  • Les petits moins : une discothèque de jour (qui ferme à 22H) juste à coté de l’hôtel. Ambiance assurée toute l’après-midi si vous restez dans votre chambre. Clairement, cela ne nous a pas dérangé pour dormir. Et assez excentré, il n’y a rien à faire dans ce quartier (qui vient d’être rénové par la ville). Le soir mieux vaut rentrer en taxi moto (3 PEN depuis la place). Expérience assurée !

Où manger à Puno ?

Dans le centre ville de Puno, ce sont les pizzerias qui sont omniprésentes. Nous avons testé la MachuPizza qui a d’ailleurs 2 adresses. Les pizzas sont bonnes, sans être extraordinaires. Nous repartirons avec une familiale à partager à deux, pour 23 PEN.

Comme dans toutes les villes d’Amérique du Sud, il y a bien sûr de quoi manger au marché ou tout autour avec des prix défiants toute concurrence (5 PEN le menu du midi).

Notre découverte des îles flottantes Uros sur le lac Titicaca

Nous avons choisi de découvrir l’île de Uros Winay Torora.

iles flottantes Uros Lac Titicaca Perou

À 10h30, un taxi vient nous chercher à notre hôtel pour nous conduire à l’embarcadère qui se situe un peu en dehors de la ville. Puis c’est Lorenzo, notre hôte / le père de famille / le président de l’île, qui nous prend en charge dans son petit bateau à moteur. L’accueil est chaleureux et souriant.

Après 15 min de traversée du lac, avec des paysages de folie, nous voilà dans les îles flottantes de Uros. 1ère impression : c’est immense ! Et pour cause, ce sont près de 100 îles qui sont rassemblées, pour une population de 2500 personnes ! Une véritable ville sur l’eau !

L’île de Uros Winay Totora

Nous débarquons sur “notre” île. Où plutôt celle de Lorenzo et sa famille. Chaque île est habitée en moyenne par 5 familles, qui ont chacune leur maison et qui entretiennent l’île. Une véritable petit communauté !

Nos premières sensations sont étranges. Le sol bouge lorsqu’on marche et on s’enfonce même un peu… Mais heureusement, rien à craindre ! C’est Lorenzo qui se charge de nous faire une petite explication de l’histoire de ces îles et surtout de leur mode de construction.

Uros Lac Titicaca Perou

Car oui, ici sur le lac Titicaca, on construit son île et ce n’est pas une mince affaire !

Tout d’abord, on attache des cubes de 1m50 à 2m de hauteur de tourbe flottante. On la trouve à plusieurs kilomètres vers le centre du lac. C’est déjà toute une expédition pour en ramener ! Sur ce sol, on pose ensuite 1m50 de Totora (joncs ou roseaux on ne sait pas bien finalement) séchés qu’ils trouvent directement dans le lac. Et régulièrement, il faut remettre des couches de joncs pour garantir un sol sec. Pour info, sur “notre” île, il y en a pour 3 m environ.

Notre chambre pour la nuit est plutôt sommaire mais le monde moderne s’installe partout. Certaines ont maintenant l’électricité grâce aux panneaux solaires. Ce n’est pas très grave, on vient plutôt ici pour profiter des lieux, de la vue, du style de vie très calme (si on met de coté les quelques bateaux qui naviguent entre les îles).

Chambre Double Uros Lac Titicaca Perou

Petit plus : des toilettes sur l’île mais pas de douche pour le moment. C’est en projet !

Notre expérience chez Lorenzo et Maria, sur les îles Uros

Nous commençons par prendre possession des lieux : un hamac, des balançoires pour profiter de la vue, du calme et du soleil ainsi que plusieurs bancs, tout est construit en roseaux, coupés directement sur le lac. Ce sont des bâtisseurs hors pair !

Nous profiterons d’un instant de calme avant le repas, au soleil. Notre après-midi sera plus chargée !

Repas midi Uros Lac Titicaca Perou

A la découverte des îles Uros

Tout d’abord, nous partons à la découverte des îles Uros avec Lorenzo et son bateau rapide. On en apprendra plus sur l’organisation de la vie sur l’eau, avec les écoles, l’église mais aussi toutes les iles qui ont leur propre bateau à tête de puma sans oublier les restaurants flottants pour les touristes à la journée …

Activité manuelle !

En rentrant de cette petite balade sur le lac Titicaca très enrichissante, nous participons à un cours de sculpture de roseaux. Finalement, nous repartons avec 4 “Love Boat”, bateau traditionnel pour conquérir sa compagne dans la culture Uros. Nous apprendrons que l’artisanat fait partie de leur culture et de leur quotidien (en espérant que les touristes achètent). Les femmes brodent du tissu alors que les hommes sculptent les roseaux … une sacré technique !

Love boat Uros Lac Titicaca Perou

Tom sculpture Uros Lac Titicaca Perou
Elo sculpture Uros Lac Titicaca Perou

Session Look de locaux

Vient ensuite la séance “vêtements traditionnels”. Nous nous habillons avec les tenues de nos hôtes pour ne pas avoir froid pour le reste de la journée (et bien rigoler pendant la session photo évidemment). C’est une grande première pour nous, mais finalement nous découvrirons que tous les vêtements tiennent bien chaud ! Top quand le soleil se couche !

nous tenues traditionnelles Uros Lac Titicaca Perou

Pêche et ramassage de roseaux

Enfin, nous partirons poser un filet de pêche (à relever le lendemain à 6h30) avant d’apprendre à couper les roseaux. Définitivement nous ne pourrons pas vivre ici, notre qualité de coupeur laisse vraiment à désirer !

peche Uros Lac Titicaca Perou

Balade au coucher de soleil

Notre journée se terminera par une petite balade sur les “bateaux Mercedes” comme ils les appellent ici. Ce sont ceux avec des têtes de puma. Typiques de l’île, ils ne servent plus que pour des balades de touristes sur le lac. Mais ils ont du style !

balade bateau Uros Lac Titicaca Perou
Bateau Uros Lac Titicaca Perou

16H30 fin des activités, nous profitons de notre chambre jusqu’à l’heure du dîner 19h puis dodo à 19h30. C’est que c’est fatiguant la vie sur une île flottante !

coucher de soleil Uros Lac Titicaca Perou

Ensuite, 2ème matinée sur les îles Uros

Notre rendez-vous était prévu à 6H40 (ça pique !) pour aller relever le filet de pêche. C’est finalement une heure plus tard, que nous partirons voir si nous avons eu de la chance avec le filet de pêche. Bonne nouvelle, 11 petits poissons dans le filet. Ils seront consommés dans les jours à venir par la famille.

Dernier petit-déjeuner sur l’île Uros avant de rentrer sur Puno.

Enfin, bilan de mon expérience sur les îles flottantes Uros sur le lac Titicaca.

Outre le fait qu’elles soient très touristes, jai apprécié de pouvoir en apprendre plus sur la culture locale et d’être au contact d’une famille locale. La construction des iles, l’organisation de la vie sur place, la gestion et l’entretien des îles, la gestion de la cuisine et du feu … ainsi que l’artisanat local. C’est une chouette expérience partager tout cela avec Lorenzo et Maria !

Bien évidemment le confort est rudimentaire mais pour une nuit, on s’y fait ;). Les repas sont également assez basiques mais encore une fois ce n’est pas ni pour la nuit ni pour les repas qu’on vient sur ces iles. Il y a tellement d’autres choses à découvrir…

Chambre double à partir de 65$.

Mon avis sur Puno et les îles flottantes Uros

Après avoir découvert le lac Titicaca en Bolivie avec la Isla del Sol, j’avoue que j’ai beaucoup apprécié de le retrouver au Pérou. Bien qu’il soit beaucoup plus touristiques coté Pérou, notre expérience sur les îles Uros reste l’un des moments forts de cette étape au Pérou. Ce n’est pas pour rien que le lac Titicaca fasse partie des lieux incontournables lors d’un circuit au Pérou. C’est toujours très enrichissant de comprendre comment on peut vivre totalement différemment de nous et être toujours aussi heureux…

Prochaine étape de notre voyage au Pérou : 12 jours à Cusco.

Puno et les îles flottantes d’Uros sur le lac Titicaca au Pérou 
5 (4 votes)
Découvrez la newsletter du blog voyage Planete3w !

Abonnez-vous !

En vous inscrivant dès aujourd'hui à notre newsletter,

vous recevrez nos conseils, nos astuces et nos carnets de voyage.

1 envoi maximum par mois, garantie Zéro Spam.

A propos de Elodie
Elodie
Pour moi, voyage rime avec plaisir ! Le plaisir de découvrir de nouveaux paysages et d'autres cultures. Le plaisir de changer de rythme et de vivre l'instant présent tout simplement. Plongez avec moi dans l'Evasion, avec un grand E !
2 commentaires
  1. Alex

    Oh originales ces îles. Vous aviez réservé votre visite de l’île de Uros Winay Torora sur internet ou directement sur place ? Du coup, vous n’êtes pas allés sur les îles de Taquile et de Amanti sur le lac Titicaca ? Pourquoi ?

    • Elodie
      Elodie

      Hello, nous avions pris contact avec Uros Winay via internet, via leur site pour savoir s’ils avaient de la place pour nous ;) Mais directement sur place, les capitaines de bateaux peuvent vous emmenez sur les îles où il y a des hébergements dispos ;)

      Nous avons choisi du coup de ne faire que Uros pour profiter au maixmum de notre expérience. Taquile et Amantani nous paraissaient très (trop?) touristique. Et les 6h de navigation (3h aller – 3h retour) ont eu raison de nous ;)

      Bonne journée
      Elodie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *