Blog voyage » Carnets de voyage » Bolivie » 4 jours à La Paz, la capitale la plus haute au monde

4 jours à La Paz, la capitale la plus haute au monde

Perchée à 3 660 mètres d’altitude, La Paz n’est autre que la capitale la plus haute au monde. Passage obligatoire lors d’un voyage en Bolivie, La Paz ne séduit pas souvent les voyageurs. Il faut dire qu’avec une superficie totale de 315,00 km2 et des rues très pentues, elle a de quoi décevoir. Pendant nos 3 semaines en Bolivie, nous avons passé 4 jours à visiter La Paz. Retour sur nos 4 jours à La Paz.

Taux de change lors de notre voyage en Bolivie : 8,25BOB=1€ 

4 jours à La Paz : notre carnet de voyage

Jour 1 : téléphérique, mirador et free walking Tour dans le centre-ville de La Paz

telepherique la paz bolivie

escaliers la paz bolivie
vue téléphérique la paz

Pour commencer notre première journée à visiter La Paz, nous décidons de prendre de la hauteur en empruntant le téléphérique jaune depuis Sopocachi jusqu’à Qhana Pata (6 bob A/R par personne). De tout là-haut, la vue sur La Paz est impressionnante. Nous ne nous attendions pas à une ville si grande et si vallonée.

mirador monticulo la paz
vue mirador monticulo la paz

De retour dans le quartier de Sopocachi, nous montons au sommet du mirador Monticulo pour avoir un autre point de vue sur la ville et sur le téléphérique. Là aussi, la vue est sympa avec notamment des immeubles plutôt originaux. Nous continuons notre découverte du quartier de Sopocachi avec La Plaza Avaroa qui est bordée de restaurants mais aussi de bâtiments politiques. Nous découvrons d’ailleurs, par le plus grand des hasards, l’un des restaurants les plus populaires du quartier : Brindis (voir Où manger à La Paz ?).

free walking tour red cap city la paz

Après un bon almuerzo (déjeuner) local, nous filons en mini-bus à la Plaza San Pedro pour l’activité de l’après-midi : un Walking Tour.

Red Cap City Walking Tour – La Paz!

C’est sur la Plaza San Pedro dans le quartier … San Pedro que nous retrouvons nos guides du jour (Daniel et Marie Sol). Au programme : 2h30 de visite guidée avec 6 arrêts et de nombreuses explications culturelles, politiques et sociales. Pendant ce tour, nous avons appris énormément sur la Bolivie, sur les boliviens et sur les habitants de La Paz. Un walking tour dynamique et culturel très intéressant, qui permet de découvrir et/ou de comprendre la culture bolivienne.

rue touristique la paz
boliviens la paz

Parmi les lieux et anecdotes marquants :

  • La prison San Pedro sur La Plaza San Pedro (en plein milieu de la ville) : une prison dans laquelle tout s’achète et se vend (nourriture, drogues, services, … ) en toute tranquillité.
  • Le marché aux sorcières avec les différentes potions (sexuelles) et croyances populaires liées à Mère Nature (Pachamama).
  • La Plaza Murilo qui a été le théâtre de nombreuses manifestations mais aussi de conflits politiques (armée VS police).

Si vous voulez en savoir plus sur la vie des boliviens, sur leur culture, sur leur façon de vivre, je vous conseille vraiment de suivre le Red Cap City Walking Tour – La Paz! Les 2h30 passent très vite grâce aux guides qui sont à la fois dynamiques et passionnés.

Le Red Cap City Walking Tour – La Paz! est organisé tous les jours à 11h et 14h (rendez-vous sur la Plaza San Pedro). Tour en Anglais exclusivement.

Ce n’est plus un free walking tour car Red Cap a eu des soucis et s’est vu interdire de faire des tours gratuits. Donc un tarif fixe par personne est demandé/imposé par Red Cap (20 bob) et ensuite, c’est tips/pourboires pour les guides directement. Red Cap organise d’autres tours/visites guidées à La Paz et en Bolivie, plus d’infos sur leur site : Red Cap City Walking Tours.

Jour 2 : Plaza San Francisco et Zona Central

cathedrale la paz bolivie

Direction la Plaza San Francisco pour commencer cette deuxième journée de visite de La Paz. Nous commençons par visiter la Cathédrale San Francisco. Comme toujours en Bolivie, les photos sont interdites à l’intérieur des églises et cathédrales.

street-art la paz
rue centre la paz

Nous nous promenons ensuite dans les rues adjacentes à la cathédrale. Des rues remplies de magasins de souvenirs. Nous profitons d’être dans le quartier pour réserver chez Barracuda Biking l’activité de notre 4ème jour : La Death Road. Ainsi qu’un hôtel pour les 2 prochaines nuits. Histoire d’être en plein centre.

C’est au Mercado Lanza que nous déjeunons avec au menu : papas revueltas (boulette de purée à la viande ou au fromage cuites dans l’huile), sandwichs à l’avocat, gâteaux à la crème et jus de fruit frais. Un régal. Sur les conseils d’un local nous rejoignons le mirador Kili Kili en bus (bus vert W en direction de Sucre) et non à pied car il est très haut dans la ville.

mirador kili kili la paz
mirador kili kili la paz

Du mirador Kili Kili, la vue sur La Paz est magnifique (presque à 360 degrés). Nous sommes en face du mirador de la veille (mirador Monticulo). Apres trente bonnes minutes à profiter de la vue nous rejoignons à pied (ça descend cette fois) la Plaza Murillo.

place murillo la paz

place murillo la paz
gelatine creme la paz

Il s’agit de la place politique de ville puisqu’elle abrite le Parlement et les bureaux du président. C’est aussi la place des pigeons !!! Les locaux les nourrissent alors tous les pigeons de La Paz viennent sur cette place.

calle jaen la paz
elodie la paz

Pour finir cette journée de visite, nous rejoignons la Calle Jean. Une ruelle pavée piétonne bordée de maisons colorées et d’anciens musées. C’est le dernier vestige du vieux La Paz !

Jour 3 : El dia de los Peatones

la paz sans voitures
rue deserte la paz

Cette troisième journée à La Paz commence par une mauvaise nouvelle pour nous : aujourd’hui dans tout le Pays c’est La journée sans voiture (el dia de los Peatones). Ce qui signifie, pas de voiture, de bus, de mini-van et de taxis. Pas de bol c’est aujourd’hui que l’on doit traverser la ville pour changer d’hôtel. Cette journée sans voiture existe depuis 2011 et a pour but de permettre aux Boliviens de profiter des rues. Une très bonne initiative qui malheureusement chamboule nos plans.

telepherique el alto la paz

Il nous faudra attendre 3h avant d’avoir un taxi (quelques taxis ont le droit de circuler aujourd’hui mais inutile de vous dire qu’ils sont pris d’assaut). Arrivés à notre nouvel hôtel (Hospedaje Jimenez), nous filons prendre le téléphérique bleu à destination de El Alto. El Alto est la ville de plus de cent mille habitants la plus haute du monde (4 149 m). Une fois de plus, le trajet et la vue depuis le téléphérique sont tops. On passe notamment au dessus de l’incroyable cimetière de La Paz.

téléphérique el alto la paz
el alto la paz

Malheureusement arrivés à El Alto (4095 m d’altitude), la pluie est au rendez-vous et nous empêche de nous balader dans l’immense marché du dimanche. Ce marché populaire est l’un des plus grands au monde. On y trouve de tout pour presque rien.

Autre conséquence de la journée sans voiture, nous ne pouvons pas aller voir le Cholita Wrestling. Tous les jeudis (17h30) et dimanches (16h), le Coliseo 12 de Octubre accueille des combats de catch. Pas n’importe quels combats de catch : des combats de Cholitas (femmes vêtues de costumes traditionnels). Un spectacle populaire qui a pour but de dénoncer les violences envers les femmes et de leur redonner courage et fierté.

Jour 4 : descente de La Death Road à vélo

Pour notre dernier jour à La Paz, nous sortons de la ville pour descendre la mythique Death Road en vélo. Au programme 64 km de descente à flanc de montagne parfois proche du précipice.

death road la paz bolivie

Après 1h de route, nous arrivons à La Cumbre (4 700 m d’altitude) où nous découvrons nos montures : des Mountains bike avec des suspensions de folie et de bons freins. S’en suit 11km de descente sur la route, histoire de se mettre en confiance. Nous faisons plusieurs arrêts photos pour admirer le paysage.

death road la paz bolivie

death road la paz bolivie

death road la paz bolivie

death road la paz bolivie

Au bout de 11 km de descente et 8 km de montée (que nous faisons en bus), nous arrivons à Chuspipata Cross Road où commence la piste de la Route de la Mort. Nous ne faisons pas les malins tant la piste est impressionnante. Contrairement à la première partie de la descente, ici pas d’asphalte mais de la piste. Un peu moins de dénivelé mais plus de sensations. Les paysages sont magnifiques, nous passons même sous des (petites) cascades.

piscine death road la paz bolivie
repas death road la paz bolivie

Nous mettons environ 5h pour descendre toute la Route de La Mort en faisant de nombreux arrêts photos, repos et snacks en chemin. Arrivés tout en bas, une piscine et un buffet nous attendent. Il nous faudra 3h30 pour rejoindre La Paz, épuisés mais ravis de cette incroyable journée.

La Route de la Mort avec Barracuda Biking

C’est avec l’agence Barracuda Biking que nous avons descendu à vélo La Death Road. Du début à la fin, ils ont été très professionnels. William et Christian (les guides) ont mis tout le monde en confiance et ont tout fait pour que tout se passe bien. Si vous souhaitez faire la Death Road, je ne peux que vous conseiller de faire confiance à Barracuda Biking.

Death Road avec Barracuda Biking : 570 bob par personne (inclus trajets en mini-bus, snacks, eau, repas, équipements, tee-shirt et photos souvenir) + 50 bob par personne de droit d’entrée sur la Route de La Mort.

Où manger à La Paz ?

Quartier Sopocachi :

almuerzo brindis la paz

hot dog la paz

2 adresses ont retenu notre attention dans ce quartier de La Paz :

  • Brindis : restaurant populaire fréquenté exclusivement par des locaux. Menu unique : almuerzo (16 bob). Ambiance authentique et locale à deux pas de la Plaza Abaroa (Calle Belisario Salinas 355).
  • Hygge Bolivia : délicieux hot-dogs (25 bob) et burgers (35 bob) gourmets composés exclusivement de produit frais.

Quartier Central :

sandwish avocat marché la paz

pizza mozzarella la paz

  • Mercado Lanza : pas de comedor comme à Sucre mais des alignements de petits stands sucrés et salés.
  • Mozzarella : très bonne pizzeria à deux pas de La Plaza San Francisco. Bon tiramisu. Pizza entre 20 et 70 bob.

Où dormir à La Paz ?

Quartier Sopocachi :

Nous avons logé au Tinka, un magnifique Bed & Breakfast sur les hauteurs (mais pas trop) de Sopocachi. Le Tinka abrite 10 chambres avec salle de bain privée, un patio et une belle terrasse.

hotel tinka la paz

hotel tinka la paz

Le confort et le standing sont à l’européenne : vraie douche, sèche cheveux, chauffage, … le petit déjeuner est copieux et varié. Les espaces communs très agréables et le wifi excellent.

hotel tinka la paz
hotel tinka la paz

Quant à son emplacement, il est situé à 10 min de marche de la station de téléphérique Sopocachi (ligne jaune), 10 min de la Plaza Avaroa et 30 min de la Plaza San Francisco. Rassurez-vous de nombreux bus/minivan passent à proximité de l’hôtel et desservent toute la ville.

Chambre double avec petit déjeuner : à partir de 32 euros.

Quartier Central :

hospedaje jimenez la paz
hospedaje jimenez la paz

C’est au Hospedaje Jimenez que nous avons logé pour nos deux derniers nuits à qu’à Paz. Il est situé dans la rue touristique de la ville : La Calle Jimenez. Le Hospedaje Jimenez est un hôtel pour les petits budgets (35 bob la nuit). L’accueil est très chaleureux, les conseils donnés très bons et le wifi excellent. En revanche, les sanitaires sont vieillots et l’hôtel très bruyant.

Comment se déplacer dans La Paz ?

Avec ses rues très pentues, visiter La Paz à pied est très fatiguant. Heureusement, ils ont pensé à tout : bus (1,5 bob), mini-bus (2 bob), téléphérique (3 bob) ou encore taxi (à partir de 10 bob). Il est finalement facile de se déplacer dans La Paz. Attention, facile ne veut pas dire rapide car les embouteillages sont hyper fréquents à La Paz.

bus la paz

telepherique la paz
plan telepherique la paz

La Paz compte actuellement 3 lignes de téléphériques (rouge, jaune et bleu) qui permettent d’accéder notamment aux quartiers en hauteur et aux quartiers Sud. Le tout assez rapidement et sans embouteillage. 6 nouvelles lignes devraient bientôt voir le jour.

En ce qui concerne les bus et mini-bus, il suffit de regarder les panneaux sur leur pare-prise pour connaître leur direction. Ils sont très pratiques sur de petites distances.

En conclusion, mon avis sur notre visite de La Paz

Beaucoup de personnes nous avait mis en garde sur La Paz, nous déconseillant même d’y aller. Finalement, j’ai aimé découvrir La Paz ! Cette ville est incroyable, il suffit de se promener dans ses rues pentues et de prendre le téléphérique pour voir à quel point elle est incroyable. Au premier abord, il n’y a effectivement pas grand chose à faire mais pendant nos 4 jours je ne me suis pas ennuyé. Vous l’aurez compris je vous recommande consacrer plusieurs jours à la visite de La Paz.

Et vous, avez-vous aimé visiter La Paz ? Qu’avez vous pensé de la capitale Bolivienne ?

Prochaine étape de notre voyage en Bolivie : 2 jours sur la Isla del Sol au milieu du lac Titicaca.

Note: nous avons découvert l’hôtel sur une invitation de l’Hôtel Tinka. Nous n’en restons pas moins libres de tous nos récits, avis et commentaires qui sont le reflet de notre propre appréciation.

4 jours à La Paz, la capitale la plus haute au monde
5 (1 vote)
Découvrez la newsletter du blog voyage Planete3w !

Abonnez-vous !

En vous inscrivant dès aujourd'hui à notre newsletter,

vous recevrez nos conseils, nos astuces et nos carnets de voyage.

1 envoi maximum par mois, garantie Zéro Spam.

A propos de Thomas
Thomas
Passionné de voyage et d'high-tech depuis toujours, ce blog voyage est l'occasion pour moi de vous partager mes coups de cœur, mes découvertes mais aussi mes galères. En Octobre 2016, nous avons décidé de réaliser un de rêves : faire un Tour du Monde d'un an ! Prêt à nous suivre dans cette folle aventure ?
2 commentaires
  1. Anais

    Wahou cette ville a l’air dingue tout comme la Death Road. Vous n’avez pas eu trop peur ? Je crois que je serais tétanisée. Bonne fin de voyage en Bolivie et merci pour la visite de La Paz.

    • Thomas
      Thomas

      Bonjour Anais, au début de la Death Road, nous ne faisons pas les malins. Surtout que nous n’avions fait de mountain bikes. Et puis au fur et à mesure de la descente, on n’a pls eu peur du tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *