Blog voyage » Carnets de voyage » Brésil » Le Brésil vu par Benjamin du blog AllantVers.com

Le Brésil vu par Benjamin du blog AllantVers.com

Nouvel exercice sur Planete3w, l’interview croisée. Avec Benjamin du blog Allant Vers, nous avons répondu aux mêmes questions sur notre voyage au Brésil. Voici les réponses de Benjamin, pour découvrir les miennes, c’est sur son blog que ça se passe : “Le Brésil vu par Thomas du blog Planete3w.fr“.

Qui se cache derrière AllantVers ?

Derrière le blog Allant Vers, se cache un p’tit belge, prénommé Benjamin, devenu géographe car passionné par le monde depuis tout petit. C’est donc tout naturellement qu’un goût très prononcé pour les voyages est rapidement né.

Photo souvenir de notre passage à Rio de Janeiro
Photo souvenir de notre passage à Rio de Janeiro

Mes voyages, je les vis depuis plus de 10 ans avec Emmeline. Avec le temps, l’envie de partager nos aventures a grandi, ainsi que le souhait de conserver de nos voyages une autre trace que les photos ou les souvenirs rapportés. L’idée d’un blog est très vite apparue comme une évidence.

Tu es parti récemment au Brésil. Pourquoi avoir choisi cette destination ?

Nous sommes partis au Brésil il y a pratiquement un an jour pour jour. Nous sommes arrivés à Rio de Janeiro quelques jours avant le coup d’envoi de la Coupe du Monde. Ce séjour au Brésil s’inscrivait dans un voyage qui a duré deux mois, durant lesquels nous souhaitions vivre un condensé de quelques hauts-lieux du continent américain. Parmi ceux-ci, Rio de Janeiro en faisait partie, en réalité plus que le Brésil en tant que tel. Avant de passer par le Brésil, nous avons fait New York et nous avons poursuivi ensuite par une partie de la Bolivie et le sud du Pérou.

Comment as-tu visité le Brésil ? Quel itinéraire as-tu suivi ?

Nous venions avant tout au Brésil pour découvrir Rio de Janeiro pour laquelle nous avions une très grande attirance. Nous y sommes restés pratiquement une semaine. Comme nous souhaitions également profiter d’un peu de « farniente », nous nous sommes ensuite rendus quelques jours sur l’île d’Ilha Grande, au sud de Rio. Enfin, notre dernière étape fut Sao Paulo. Nous ne sommes restés qu’un jour à Sao Paulo, ce qui nous  a laissé le temps de surtout découvrir le centre de la ville. N’y rester qu’un jour a été un choix que nous ne regrettons pas.

Pour nous déplacer au Brésil, nous avons opté pour le bus car nous restions dans un périmètre relativement restreint (à l’échelle du pays) autour de Rio. Le bus est un moyen de transport très pratique car très flexible et relativement sûr.

Y a-t-il un lieu au Brésil que tu n’aurais jamais voulu quitter ?

Nous avons eu un petit coup de cœur pour Ilha Grande. Même si ce n’est pas le genre d’île sur laquelle on peut jouer à Robinson Crusoé, l’île ne souffre pas (encore) de trop du tourisme grâce à son régime de Parc National. Ce qui nous a plu, c’est qu’en plus des activités balnéaires traditionnelles, Ilha Grande offre de nombreuses possibilités de randonnées, de longueurs et de difficultés variables, dont certaines aboutissent à des plages de rêve. Parmi celles-ci, la balade la plus courue de l’île est celle conduisant à la plage de Lopes Mendes, classée comme l’une des plus belles plages au monde.

Nous avons également beaucoup apprécié l’ambiance sur Ilha Grande car, contrairement à d’autres îles ouvertes au tourisme, le petit village d’Ilha Grande s’intègre parfaitement aux côtés des poussadas de l’île.

As-tu fais quelque chose dans ce pays que tu n’avais jamais fais auparavant ou vécu un événement insolite?

L’évènement le plus marquant de notre séjour fut, sans conteste, le match d’ouverture de la Coupe du Monde que nous avons vécu sur la plage de Copacabana. Au milieu de milliers de brésiliens et de supporters de tous les pays, l’ambiance était absolument détonante. Même avec le recul, il est encore difficile de nous rendre compte qu’on a vécu l’ouverture de la Coupe du Monde dans le pays du football, sur la mythique plage de Copacabana.

Le match d’ouverture de la Coupe du Monde sur la plage de Copacabana
Le match d’ouverture de la Coupe du Monde sur la plage de Copacabana

La deuxième chose pour laquelle ce fut une première pour nous, a été de dormir chez l’habitant, à Rio de Janeiro. Bien que ce choix ait été surtout conditionné par les prix exorbitants des hôtels à cause de la Coupe du Monde et malgré que nous n’ayons pas beaucoup vu notre hôte, nous retenons de cette expérience de très bons souvenirs car elle permet de s’imprégner un peu plus du mode de vie des cariocas.

Durant ton voyage, as-tu retrouvé les clichés sur le Brésil (foot, insécurité, plage, disparité sociale,…) ?

Si les clichés persistent autant c’est qu’il y a un fond de vérité, donc oui nous avons retrouvé une partie des clichés sur le Brésil durant notre séjour. Certains comme le foot et l’insécurité étaient accentués par la période de notre voyage durant de Coupe du Monde. A travers de nombreuses représentations footballistiques dans le streetart, on a ressenti que le pays vibre pour le foot. Aussi, la police était par exemple présente à tous les coins de rue. Ceci dit, le Brésil ne peut se résumer uniquement à toutes ces images que l’on a de lui. C’est un pays dont la diversité est une réelle richesse pour celui qui le visite.

Qu’as tu rapporté dans tes valises ?

Des tongs de la plus célèbre marque brésilienne dans le domaine et quelques vêtements pour Madame. Nous avons également rapporté quelques objets aux couleurs du Brésil. Notre plus grand regret est de ne pas avoir su rapporter de la cachaça pour essayer de refaire à la maison les délicieux caïpirinhas que nous avons bu au Brésil. La bouteille aurait en effet eu du mal à revenir intacte sachant que nous devions encore enchaîner notre voyage avec la Bolivie et le Pérou. En comparaison avec d’autres pays, nous avons trouvé que le Brésil est relativement pauvre en souvenirs “typiques” du pays.

Quel conseil ou bon plan donnerais-tu aux personnes qui souhaiteraient visiter le Brésil ?

Le meilleur conseil que je pourrais donner est qu’il ne faut pas se laisser impressionner par les nombreux aprioris que l’on peut avoir sur le pays, notamment en termes de sécurité. Alors, s’il est évident que le Brésil n’est pas le monde des Bisounours et que par moment, on peut avoir quelques frayeurs, subir un acte de violence reste une chose relativement rare pour le voyageur. Le tout est de pouvoir se fondre dans la masse. Deux choses nous ont marquées à ce propos. La première est que la plupart des habitants de Rio se baladent avec leurs effets personnels dans un petit sachet en plastique. On ne voit que très peu de sac ou sac-à-dos. La deuxième est de les voir, dans le métro, retirer leurs objets de valeurs (montre, bijoux, …) en arrivant dans le secteur de Copacabana.

D’un point de vue pratique, je dirais également qu’il ne faut pas hésiter à effectuer des réservations pour les trajets en bus car au Brésil, il est possible d’échanger gratuitement  son billet pour n’importe quel autre horaire de la ligne, en fonction des disponibilités. Pour l’avoir fait, il n’y a réellement aucune contrainte à cela.

Peux-tu nous illustrer tes paysages « coup de cœur » du Brésil ?

Si je ne devais garder qu’une image pour chacune des étapes que nous avons fait au Brésil, ce serait les suivantes :

Vue sur Rio depuis le Corcovado
Vue sur Rio depuis le Corcovado

La vue sur Rio depuis le Corcovado est littéralement à couper le souffle. On y distingue les différents quartier de la ville ainsi que le Pain de Sucre.

La magnifique plage de Lopes Mendes d'Ilha Grande.
La magnifique plage de Lopes Mendes d’Ilha Grande.

La plage de Lopes Mendes est la plus connue d’Ilha Grande. Ses 3 kilomètres de sable permettent de s’y sentir à l’aise.

Sao Paulo a un petit air de New-York, non ?
Sao Paulo a un petit air de New-York, non ?

Sans doute la plus belle vue que nous ayons eu à Sao Paulo, dont l’architecture de certains monuments nous a parfois fait penser à New-York.

Est-ce que découvrir le Brésil t’as donné envie de retourner en Amérique du Sud ?

Dans la foulée du Brésil, nous avons eu la chance de découvrir une partie de la Bolivie et du Pérou. En réalité, notre (trop court) séjour au Brésil nous a donné envie de découvrir davantage ce pays. Bien entendu, d’autres pays d’Amérique du Sud nous attirent. Ce qui est certain, c’est que nous n’avons pas été rassasiés de l’Amérique du Sud. Nous y retournons donc, que ce soit au Brésil et/ou ailleurs sur ce continent.

Pour lire mes réponses aux mêmes questions que celles que j’ai posées à Benjamin, ça se passe sur son blog AllantVers : “Le Brésil vu par Thomas du blog Planete3w.fr.

Retrouvez tous nos conseils pour visiter le Brésil, de Brasilia à Rio de Janeiro, en passant par Sao Paulo et les chutes d’Iguazu, dans la rubrique Brésil !

Le Brésil vu par Benjamin du blog AllantVers.com
5 (4 votes)
Découvrez la newsletter du blog voyage Planete3w !

Abonnez-vous !

En vous inscrivant dès aujourd'hui à notre newsletter,

vous recevrez nos conseils, nos astuces et nos carnets de voyage.

1 envoi maximum par mois, garantie Zéro Spam.

A propos de Thomas
Thomas

Passionné de voyage et d’high-tech depuis toujours, ce blog voyage est l’occasion pour moi de vous partager mes coups de cœur, mes découvertes mais aussi mes galères.
En Octobre 2016, nous avons décidé de réaliser un de rêves : faire un Tour du Monde d’un an ! Prêt à nous suivre dans cette folle aventure ?

2 commentaires
  1. Jessy

    Ah oui, assister à la Coupe du monde depuis la plage de Copacabana est incroyable. Je suis dans le même cas, j’ai du mal à réaliser ce que j’ai vécu. Surtout que j’y étais pour la fameuse demi-finale contre l’Allemagne, puis pour la finale. Souvenirs impérissables!

    Par contre, en ce qui concerne le transport de valeurs dans les sacs plastique, je ne l’ai absolument pas observé. Au contraire, je me souviens avoir été surpris de voir – je parle essentiellement de Botafogo à Rio, là où je résidais – pas mal de Brésiliens avec des sacs à dos qui utilisaient leur smartphone sans gêne sur le trottoir ou en attendant que le feu passe au vert. Chose qu’on ne voit JAMAIS à Lima, par exemple. Rio c’est calme en comparaison!

    Quel beau pays (surtout Rio et Paraty!)

    • Thomas

      Salut Jessy, étant de foot c’est vrai qu’assister à une coupe du monde au Brésil ça doit être incroyable. En ce qui concerne le transport de valeurs dans des sacs plastiques, je ne l’ai pas remarqué non plus. Par contre, dans les guides c’est ce qu’ils préconisent de faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *