Blog voyage » Carnets de voyage » Chili » 4 jours dans le désert d’Atacama au Chili

4 jours dans le désert d’Atacama au Chili

Après la culture Rapanui de l’île de Pâques, ses hommes-oiseaux et ses Moai, nous partons à la découverte du désert d’Atacama au Nord du Chili. Assurément l’un des moments forts de notre voyage de 3 semaines au Chili. Avec San Pedro de Atacama comme base, nous allons passer 4 jours au porte du désert d’Atacama, entre lagunes, geysers, petites villages et astronomie. Voici notre programme de 4 jours dans le désert d’Atacama.

Taux de change lors de notre voyage au Chili : 741CLP=1€ 

Jour 1 :  On prend nos marques à San Pedro de Atacama

Nous rejoignons San Pedro de Atacama après notre vol Santiago – Calama. Il nous faudra 1H30 pour rejoindre la ville depuis l’aéroport de Calama. Il n’y a qu’une seule route et il n’est pas rare d’avoir des convois exceptionnels qui bloquent le passage. Ce fut malheureusement notre cas.

San Pedro de Atacama, un charmant village

Après avoir rejoint notre hébergement pour déposer nos affaires (voir dans la partie Où dormir ?). Nous partons à la découverte de San Pedro de Atacama, avec notamment son marché artisanal (très touristique) nommé Feria Artesanal. Il s’agit d’un passage couvert avec de nombreux vendeurs qui proposent tous la même chose, au même prix. Difficile de négocier (on est loin de l’Asie). Ici, c’est majoritaire des produits d’importation, fabriqués en grande quantité. Rien de bien artisanal.

Cependant la balade est sympa et vous pourrez vous y procurer des feuilles de Coca ainsi que des bonbons à la coca pour soulager le mal des montagnes notamment.

Marche artisanal San Pedro de Atacama Chili
Produits alpaga marche San Pedro de Atacama Chili

L’Eglise du village

En sortant du marché, à quelques pas sur la droite, nous découvrons l’Eglise de San Pedro. Fondée au 16e siècle, elle possède un magnifique toit en bois ainsi qu’une charpente en cactus (visible de l’intérieur). Elle est aujourd’hui totalement recouverte de terre et de paille, ce qui lui donne une couleur marron. Elle fut blanche pendant un temps. Particularité de cette église : le clocher se trouve sur le coté et non sur son toit. Surement une histoire de résistance au vent…

Interieur eglise San Pedro de Atacama Chili

Le village de San Pedro de Atacama

Le reste de San Pedro est un ensemble de rues animées avec notamment des agences de voyages qui proposent toutes les mêmes tours au même prix, de restaurants et des boutiques de souvenirs avec beaucoup de « made in china ». Néanmoins, les rues étant presque piétonnes, il est sympa de déambuler à travers ces petites maisons de plein pied en pierre, pour profiter du beau temps.

rue San Pedro de Atacama Chili
San Pedro de Atacama rue

Jour 2 : Direction le Sud de San Pedro de Atacama

Pour cette première journée de visite à l’extérieur de la ville, nous prenons la direction du Sud avec notre 4×2. Toutes les routes sont bonnes et nous n’avons aucun mal à rejoindre les différents points de chute… Mais c’était sans compter sur la météo qui s’en mêle…

A la découverte du village de Toconao

Situé à quelques kilomètres au Sud de San Pedro de Atacama, le village tranquille de Toconao (800 habitants) ne semble pas être très animé à cette heure matinale. Nous découvrons sa place, son église avec elle aussi son clocher déporté (au centre de la place). A l’intérieur de l’église, rien de bien exceptionnel si ce n’est un énorme escalier en colimaçon fait en bois de cactus (car oui, ici, on fait du bois de cactus !).

Cactus et place Chili

Autour de la place, de petites rues désertes avec des boutiques de souvenirs en tout genre. Quelques boutiques proposent de découvrir « l’envers du décor » avec notamment leur petit élevage de moutons et d’alpagas dans leur arrière-cours, ainsi que leurs métiers à tisser. Nous ne saurons jamais si c’est pour les photos des touristes ou s’ils tissent réellement leurs vêtements… Le mystère reste entier…

magasin toconao chili
Lama Toconao chili

Globalement, il n’y a rien de bien extraordinaire à voir à Toconao, mais cela permet de profiter du beau temps, tranquillement, surtout si vous y arrivez tôt.

Tom ruelle toconao
voiture abandonne chili

Longer le Salar d’Atacama et en prendre plein les yeux !

Nous continuons notre route sur 25km vers la laguna de Chaxa. La route bitumée est facile à suivre. Elle longe le désert d’Atacama qui s’étend à perte de vue. Les paysages sont splendides et on peut admirer les montagnes de la cordillère des Andes au fond. C’est un véritable plaisir de se balader ici en voiture : peu de monde, des paysages sublimes, un temps parfait et des arrêts photos possibles un peu partout !

desert atacama

Notre première lagune : la Laguna Chaxa et ses flamants roses

Pour 2 500 CLP par personne, nous pouvons observer 3 espèces de flamants roses de la Réserva Nacional Los Flamencos qui vivent sur la Laguna Chaxa.

lagune atacama
vue lagune flamands roses

A notre arrivée, il n’y a malheureusement pas beaucoup d’animaux à voir. Nous suivrons le parcours dans le Salar pour s’approcher au bord de la lagune. Tous les parcours sont bien aménagés et facile à suivre. Avec de temps en temps, un panneau explicatif de ce qu’on peut voir dans le paysage.

Tom désert Atacama

Nous apercevrons finalement un groupe d’une dizaine de flamants roses au loin mais rien de très concret. En effet, en hiver, les flamants roses se font plus rares (à cause du manque de nourriture).

flamands roses sur la lagune atacama
flamand rose atacama

Néanmoins, nous sommes déjà bien contents d’avoir vu quelques volatiles. Et surtout, d’admirer ses paysages à couper le souffle tout autour de nous. Un paysage d’une blanche étincelante, dû au sel présent partout sur le sol. N’oubliez pas vos lunettes de soleil !

lagune et flamands roses atacama

Lors de notre passage dans le désert d’Atacama, une tempête de sable allait se lever. Nous avons donc eu beaucoup de vents. Si vous êtes en voiture ou en tour, n’oubliez pas de prendre votre coupe-vent, un incontournable dans le désert d’Atacama pour profiter de tous vos arrêts.

Prendre de la hauteur pour admirer les lagunes altiplanicas Miscanti et Miniques à 4350M : raté !

Nous continuons notre route pour grimper dans les montagnes à plus de 4000m d’altitude. Pensez à prendre de la coca pour gérer le mal des montagnes qui pourrait vous surprendre.

tempete sable desert atacama

Après 30 min de montée, parfois difficile avec notre 4×2 qui n’a pas beaucoup de puissance, nous arrivons à l’entrée de la piste de 6km qui rejoint les lagunes. Malheureusement, le chemin est fermé à cause de la tempête qui redouble de puissance. C’est également le cas pour les lagunes Aguas Calientes, qui se trouvent un peu plus loin dans les montagnes.

atacama tempete de sable

Dommage, nous ne saurons jamais à quoi elles ressemblent…

Socaire, juste parce que c’est sur la route dans le désert d’Atacama…

En descendant la route pour rejoindre San Pedro de Atacama, nous marquerons un arrêt dans le village de Socaire pour admirer son église, qui ressemble étrangement à celle de San Pedro. Un arrêt non incontournable, mais puisqu’il est sur la route…

petit village dans desert atacama
eglise petit village atacama

Retour à la maison pour se préparer pour la soirée

Nous décidons de rentrer à la maison avant de se faire totalement engloutir par la tempête de sable. C’est toujours très impressionnant de voir ce mur de sable qui s’approche très vite de vous lorsque vous êtes en voiture. Une sensation qui n’était pas prévue pour notre visite dans le désert d’Atacama !

Nous passerons le reste de la journée au chaud, avant de nous préparer pour notre dernière activité de la journée : un tour astronomique. Heureusement, le vent est tombé et le tour peut commencer !

Observer les étoiles du ciel d’Atacama avec un tour Astronomique

Le rendez-vous était pris à 21H30 à quelques pas du terrain de foot de San Pedro de Atacama.

Nous embarquons dans un mini van avec 4 autres personnes. Un autre van nous précède. Nous serons finalement une quatorze sur le site à suivre ce tour astronomique. Après 20 min de trajet, nous rejoignons le jardin de notre « guide » pour la soirée.

1ère partie : explications avec vue sur le ciel d’Atacama

Nous commençons par une petite session d’explications allongés sur des chaises longues (prévoyez votre plaid, car il fait très froid). Notre accompagnateur nous explique en anglais et en espagnol le déroulement du tour mais aussi divers infos sur les étoiles que nous voyons.

La constellation du Scorpion avec sa tête, son corps et sa queue, Jupiter à raz de l’horizon, la croix du Sud (visible uniquement dans l’hémisphère Sud) avec son étoile la plus brillante qui indique le Sud à coup sur…

Toutes les informations sont très accessibles, même à des débutants comme nous. Grâce à son super laser, il arrive à pointer le ciel pour nous montrer les étoiles, constellations et autres points lumineux du ciel. Très intéressant.

2ème partie : l’observation via les téléscopes

Nous rejoignons ensuite la zone des télescopes. 4 télescopes sont réglés sur différents objectifs : des étoiles brillantes, des étoiles binaires (on en voit 1 à l’oeil nu mais en fait elles sont deux), des étoiles bleues ou jaune, Saturne et ses anneaux (mon coup de coeur), la constellation du papillon et bien sur la Lune.

Lune telescope tour astronomique atacama

Petite pause chocolat chaud et snacks avant de repartir pour un tour d’observation avec d’autres étoiles et constellations à admirer.

Tout au long des observations, notre guide nous en apprend plus sur ce qu’il faut voir. Il n’y a rien de bien sorcier à comprendre pour voir dans les télescopes et les découvertes sont parfois très surprenantes (on voir les cratères de la Lune !).

Le tour se termine par une photo de groupe avec les étoiles en fond, à récupérer sur la page Facebook du tour le lendemain.

Mon avis sur ce tour astronomique

Mon coup de coeur revient à Saturne et ses anneaux qu’on peut admirer dès le premier round d’observation et évidemment à la Lune, qu’on voit de très près avec beaucoup de détails (cratères, blancheur, …)

Le Tour que nous avons choisi est réalisé par Star Gazing. Ils ont une agence dans le centre ville de San Pedro de Atacama. Nous l’avons néanmoins acheté auprès de l’agence Flamingo pour 18 000 CLP par personne (au lieu de 20 000CLP annoncés par toutes les autres agences). Il existe d’autres tours astronomiques à San Pedro. Pensez à faire le tour pour vous faire une idée des prix et du contenu des tours.

Jour 3 : Une lagune matinale et la Vallée de la Luna.

Nous décidons de partir tôt pour profiter du beau temps le matin, avant que la tempête ne redémarre et nous oblige à rentrer une nouvelle fois.

Direction la Laguna Tebenquiche

L’entrée de la lagune est payante si vous trouvez le garde. Cela n’a pas été notre cas. Personne pour payer notre accès et pas de box à disposition pour laisser notre monnaie. Le parking est juste à coté de la lagune et de nombreux chemin piétons permettent d’en faire le tour.

Nous étions les seuls sur les lieux lors de notre visite avec une arrivée vers 8h !

nous dans desert atacama

La vue est magnifique sur les alentours : des montagnes aux sommets enneigés, la lagune scintillante, le soleil et son reflet… Et surtout, beaucoup de vents ! Et oui, quand une tempête de sable se prépare, le vent souffle dès l’aube ! Autant être prévenu !

Puis 2ème grosse étape de notre journée :  la Vallée de la Luna

Située à 5km de San Pedro, la vallée de la Luna (2 500 CLP) est un incontournable lors d’une visite du désert d’Atacama. Il s’agit d’un espace immense avec une piste longue de 12km de long depuis laquelle on trouve différentes attractions et points de vue, à découvrir à pied.

entree valle de la Luna atacama

Nous décidons de rejoindre le point le plus éloigné de l’entrée pour ensuite revenir tranquillement au fur et à mesure de nos arrêts.

Les Très Marias, l’ultime arrêt ne présente pas un intérêt de dingue. On distingue plus ou moins 3 statues mais ce n’est pas flagrant. N’y passez pas trop de temps, car il y a beaucoup mieux à découvrir sur le chemin…

paysage sel valle de la luna chili

Los Achaches, un sommet avec un point de vue époustouflant !

Nous profiterons de Los Achaches en prenant un chemin très raide pour grimper au sommet. Prévoyez de bonnes chaussures qui accrochent bien et de l’eau pour votre arrivée. Le point de vue à 360° est juste incroyable. La vue sur l’amphithéâtre de l’autre coté de la route est vraiment top.

vue valle de la luna atacama
vue valle de la luna desert atacama

Malgré un vent très très fort, nous profiterons de la vue sur l’ensemble de la vallée pour faire de jolies photos. C’est certainement le meilleur point de vue de toute la vallée.

Tom valle de la luna
valle de la luna desert atacama

On peut y voir les formations rocheuses ou de sel sculptées littéralement par les vents du désert. Des formes originales et décalées que seule la nature est capable de réaliser. La vue à 360 degrés sur toute la vallée et les montagnes vaut largement l’effort à fournir pour faire la grimpette raide du début du parcours.

valle de la luna atacama
valle de la luna chili

Puis plonger au coeur des grottes de Sel du désert de Atacama.

Nous finissons notre découverte de la vallée de la Luna par les grottes de sel. Mon coté claustrophobe m’a laissé au 3/4 du chemin tandis que Tom a fait le tour complet.

Grotte valle de la luna

Sur toute la première partie, on circule dans des galeries à ciel ouvert, creusées par le vent. On découvre des touches de sel un peu partout, parfois friable mais souvent complètement dur.

La balade est sympa, surtout que le vent ne s’engouffre pas et lorsque le soleil, s’y met, on y est carrément bien. Le chemin est très facile à suivre, pas besoin de se contorsionner, il suffit de regarder où on met les pieds ! Accessible à tous, je vous le confirme !

Elo grotte de sel atacama

La dernière partie se fait dans de véritables grottes fermées. Il s’agit de grottes de sel. Un peu comme dans le film 127h (si vous ne l’avez pas vu, on vous le recommande). La visite est sympa (pour les non claustrophobes bien sur) mais nécessite d’avoir de la lumière. Le flash du téléphone semble suffire à bon nombre de touristes. Ici, vous devrez vous accroupir pour passer quelques blocs mais globalement, c’est accessible à tous ou presque.

desert atacama valle de la luna
Elo sommet valle de la luna

C’est sur ces vues incroyables que nous regagnons notre logement. La tempête se lève à nouveau. Nos derniers kilomètres se feront sous des bourrasques de vent et de sable.

J4 : les geysers et la vallée de la Muerte

Levés 5h ou plutôt 4H car Tom n’avait pas géré le changement d’heure qui se passait au Chili ! Nous sommes donc prêts à temps pour aller grimper la montagne à la découverte de geysers.

A l’assaut des Geysers du désert d’Atacama à 4H du matin !

Nous partons découvrir les geysers sur le flanc d’un des volcans. La route est assez longue (2h en voiture) et pas toujours très bonne (traversé du lit d’une rivière avec un peu d’eau, pistes avec des cailloux…). Mais nous arrivons sur le site 15 min après son ouverture. Finalement, on est pas si mal dans notre timing. Quelques voitures nous précèdent mais la majorité des tours ne sont pas encore arrivés.

geysers lever de soleil chili
reveil geysers atacama chili

La piscine d’eau chaude des geysers d’Atacama

Pour 10 000 CLP par personne, nous arrivons d’abord au bord de la piscine d’eau chaude. Malheureusement, elle est vide et aucune baignade n’est possible lors de notre visite. Dommage, Tom se faisait déjà un plaisir de barboter dans une eau à 38° !

Tom fumee geysers atacama
Tom piscine geysers atacama

Les geysers en pleine action !

Nous changeons alors de lieu pour aller observer les geysers en action. D’abord dans le noir, à la lumière des lampes frontales où nous apercevons de nombreux fumeroles. Puis au fur et à mesure que le jour se lève, nous nous rendons compte que tout le parc est envahi de geysers. C’est un paysage magnifique et à la fois mystique avec toute ces fumées et vapeur d’eau partout …

fumee geysers desert atacama
geysers desert atacama chili

L’arrivée du soleil nous permet de nous réchauffer un petit peu avant de rejoindre le site principal où les geysers crachent littéralement de l’eau. C’est très impressionnant !

C’est sur le coup de 8h30-9H que nous décidons de redescendre (un mal de tête en bonus pour Elo).

nous geysers atacama

Prenez une lampe frontale pour marcher sur les chemins balisés entre les geysers avant que le soleil se lève, sinon, on ne voit rien ! Pensez également à vous habiller très chaudement. Il faisait -13 à notre arrivée, avec un vent glacial et une nuit noire. Même avec un plaid, nous avons eu froid ! Le chauffage de la voiture mettre un peu de temps à vous décongeler les pieds !

Enfin, la vallée de la Muerte, à demi-mot

C’est en reprenant la route vers San Pedro de Atacama que nous faisons notre dernière arrêt : la vallée de la Muerte, initialement appelée Vallée de Marso (mais c’était moins vendeur pour les touristes !).

Il s’agit d’un espace creusé par le vent, sur le même principe que la vallée de la Luna que nous avons vu la veille. Sauf qu’ici le site est fermé depuis un moment; néanmoins plusieurs guides papiers indiquent qu’il est possible d’y entrer.

A notre arrivé, une barrière avec un garde se tenait devant nous. Nous avons vite compris qu’il allait être difficile d’entrer.

La vallée de la Muerte depuis le bord de la route

Nous nous contentons donc d’une observation depuis le bord de la route. Les paysages ocres sont sublimes. Nous croiserons quelques autres touristes ainsi que des fans de sandboard (descentes des dunes de sable avec un snowboard) mais sans les voir à l’oeuvre.

Elo Yoga valle de la muerte
Tom saut valle de la muerte

Ici aussi, on a l’impression d’être sur une autre planète, tellement les paysages sont différents de ce qu’on peut connaitre. Et à quelques kilomètres de toutes ces montagnes et cavités creusées, se trouve le désert d’Atacama, entièrement plat pour le coup ! Cette région est dingue !

valle de la muerte atacama

Où dormir à San Pedro de Atacama ?

Nous vous recommandons de prendre un hébergement directement dans la ville de San Pedro de Atacama. C’est la meilleure base pour toutes vos sorties dans le désert au Nord comme au Sud de la ville.

Nous avons dormi dans 2 hébergements différentes à San Pedro de Atacama : un airBnB pour 5 (avec la famille de Tom) et une auberge près de la gare des bus avant notre voyage vers la Bolivie.

AirBnB, où comment louer une véritable cabana Chilienne

C’est chez Gabriella que nous sommes arrivés dans une « cabana » typique des maisons locales : un plein pied assez lumineux, avec 2 chambres (une avec un grand lit double et l’autre avec 3 lits simples), une petite cuisine, une toute petite salle de bain et une grande pièce à vivre qui fait office de salle à manger et de salon.

Chambre San Pedro de Atacama Chili

Pour une famille de 5 personnes, c’est bien. Pour plus, il faudra dormir dans le canapé du salon qui fait clic-clac.

Comme beaucoup d’habitation au Chili, ce n’est pas du tout la même isolation qu’en France, attendez-vous donc à des soirées et des nuits fraîches, à partir du moment où le soleil se couche ! Heureusement, un petit poêle à bois est disponible. Presque comme à la maison !

Salle a manger cuisine Logement San Pedro de Atacama Chili
Salon San Pedro de Atacama Chili

La location est plutôt bien équipée avec eau chaude (parfois capricieuse, mais avec un peu d’organisation tout le monde arrive à prendre sa douche !), un four et des plaques au gaz.

Le wifi est également disponible sous forme de recharge. C’est directement la propriétaire qui s’occupe de recharger s’il le faut. Il suffit de demander.

Pour profiter du beau temps du Chili, une terrasse avec table et chaises, au soleil le matin au moment du petit déjeuner est très appréciable.

Gros avantage : Gabriella est toujours disponible pour vous aider dans la maison mais aussi pour vos sorties autour de San Pedro et dans le désert de Atacama. Elle nous a dessiné plusieurs plans et nous a fourni de nombreux conseils pour optimiser nos journées et découvrir les environs. Elle est vraiment adorable !

Seule petite chose à savoir : le logement est un peu excentré. Il vous faudra environ 20 min à pied pour rejoindre le centre-ville (route non éclairée la nuit). Cela n’a pas été un problème pour nous, car nous avions une voiture de location.

Notre auberge près de la gare des bus : Hostal Atacama North

Avant de continuer notre voyage en Bolivie, nous avons passé 2 nuits à l’auberge Hostal Atacama North. Nous l’avons surtout choisi pour sa proximité avec la gare des bus (notre bus pour Uyuni en Bolivie partant à 3h du matin, c’était plus facile de se rendre à la gare à pied, en moins de 2 min !).

Les chambres

Nous avons eu 2 types de chambres : une chambre avec des lits superposés avec salle de bain commune et une chambre double avec salle de bain privative. Nous avons négocié les prix des chambres sans les petits-déjeuners (5 000 CLP environ pour 2 personnes) : 30 000 CLP pour les lits superposés et 35 000 CLP pour la chambre double.

Les chambres sont très propres tout comme les sanitaires (nettoyés tous les jours). Elles sont un peu sombres mais finalement nous avons passé notre temps dans la cour intérieure qui est au soleil toute la journée, sur les tables et chaises mis à disposition.

auberge san pedro de atacama
cour auberge san pedro de atacama

Les installations

Eau chaude pour la douche, wifi très performant pour travailler la journée et cuisine équipée pour se faire à manger tranquillement, une bon rapport qualité-prix.

Sachez que la majorité des gens partent en tour tôt le matin et ne rentrent que vers 16H. La journée, l’auberge est donc quasiment déserte et très calme, un vrai bonheur pour se reposer !

Si vous cherchez une auberge près de la gare des bus de San Pedro de Atacama avec un excellent rapport qualité-prix, on vous conseille l’hostal Atacama North.

Mon avis sur ces 4 jours dans le désert d’Atacama

Loin des paysages que nous avons vu précédemment, le désert d’Atacama est un incontournable pour moi au Chili. En passant au moins 2 ou 3 jours, vous pourrez déjà découvrir quelques-unes des merveilles du site.

nous lagune atacama

De ses lagunes habitées par les flamants roses, à la vallée de la Luna et ses paysages sur-réalistes, sans oublier le Salar de Atacama, ses petits villages charmants et le tour astronomique, il y en a pour tous les gouts !

C’est avec grand plaisir que j’ai découvert cette partie du monde, si riche, si différente et si époustouflante. Notre séjour dans la région du désert d’Atacama clot également notre voyage au Chili. Mais nous reviendrons pour voir le reste du pays, c’est certain !

Prochaine étape : la Bolivie en commençant par Tupiza !

4 jours dans le désert d’Atacama au Chili
5 (2 votes)
Découvrez la newsletter du blog voyage Planete3w !

Abonnez-vous !

En vous inscrivant dès aujourd'hui à notre newsletter,

vous recevrez nos conseils, nos astuces et nos carnets de voyage.

1 envoi maximum par mois, garantie Zéro Spam.

A propos de Elodie
Elodie
Pour moi, voyage rime avec plaisir ! Le plaisir de découvrir de nouveaux paysages et d'autres cultures. Le plaisir de changer de rythme et de vivre l'instant présent tout simplement. Plongez avec moi dans l'Evasion, avec un grand E !
2 commentaires
  1. Francis

    wahou les paysages sont incroyables ! Les lagunes avec les flamants roses sont magnifiques. Bon fin de voyage au Chili.

    • Elodie
      Elodie

      Hello Francis,

      merci pour ton commentaire ! C’est vrai que les paysages sont magnifique dans le Salar d’Uyuni et le Sud Lipez ! Gros coup de coeur pour les flamants roses qu’on a vu de près et c’est vraiment top !

      Merci
      Elodie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *