Blog voyage » Carnets de voyage » Allemagne » Commémoration des juifs à Berlin : Itinéraire

Commémoration des juifs à Berlin : Itinéraire

Pour notre séjour à Berlin, nous avions organisé les journées de visite par thématique. Une journée consacrée au street-art berlinois qui est vraiment magnifique et installé un peu partout, une journée dédiée aux symboles éternels de Berlin et enfin une journée consacrée à la douloureuse histoire des juifs pendant le régime Nazi (la 2eme journée de notre itinéraire pour visiter Berlin). C’est cette dernière journée que je vous présente aujourd’hui à travers 3 visites consacrées à la commémoration des juifs à Berlin.

Le mémorial de l’Holocauste

Situé à 50 mètres de la porte de Brandebourg, le mémorial de l’Holocauste est un lieu original et intriguant. Ce mémorial insolite a été conçu par l’architecte New-Yorkais Peter Eisenman et par l’ingénieur Buro Happold en 2005. Il aura tout de même couté la somme de 26 millions d’euros et n’aura nécessité que 1,5 ans de construction.

Le mémorial de l'Holocauste à Berlin
Le mémorial de l’Holocauste à Berlin

Construit sur des terrains en jachère libérés dans les anciens « Jardins des Ministres », le mémorial de l’Holocauste contient 2711 stèles de béton sur une superficie totale de 19 073m2. Les stèles de béton font 2,42m de long, 0,95 m de large, de quelques centimètres à 4,7m de haut et elles perpétuent le souvenir des victimes juives, exterminées par les nazis au cours de la Shoah. Les stèles de béton sont toutes bien ordonnées, bien alignées pour produire une atmosphère de malaise et de confusion, représentant un système supposé organisé qui a perdu le contact avec la raison humaine.

La « Place de l'Information » au Centre d'information du Mémorial aux Juifs assassinés d'Europe de Berlin
La « Place de l’Information » au Centre d’information du Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe de Berlin

Sous le mémorial se trouve le Centre d’information du Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe (visite et audioguide gratuits). Il abrite notamment la « Place de l’Information », qui contient le nom de toutes les victimes juives recensées, une exposition permanente qui traite de la persécution et de l’extermination des juifs d’Europe, ainsi que les sites historiques des crimes commis pendant la Seconde Guerre mondiale. Le Centre d’information du Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe regorge de textes, de photos, de journaux, de lettres et de témoignages traitant de la persécution et des meurtres des six millions de juifs européens.

La visite de l’exposition du Centre d’information du Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe est très intéressante mais elle n’est pas recommandée aux enfants. Impossible de ne pas sortir de là indemne. Il y a des parties très brutes.

Le musée Juif (Jüdisches Museum Berlin)

Le Musée Juif de Berlin en forme d’éclair a été construit par l’architecte Daniel Libeskind entre 1993 et 1998. Plusieures expositions (permanentes et temporaires), présentent l’histoire de la culture judéo-allemande, du Moyen Âge jusqu’à nos jours. Ce musée est une mine d’informations et de souvenirs pour comprendre l’histoire des Juifs en Allemagne, un de nos incontournables de Berlin.

Le musée Juif de Berlin vue de haut
Le musée Juif de Berlin vue de haut

De par son architecture, ce musée n’a pas tardé à faire partie des monuments phares lors d’une promenade pour visiter Berlin. A la fois audacieuse et perplexe, l’architecture du musée décrit la tension inhérente à l’histoire germano-juive selon deux lignes : l’une droite, mais morcelée en de nombreux fragments, l’autre tortueuse et ouverte à son extrémité.

Les axes de l' Exil et de l' Holocauste (Musée juif Berlin)
Les axes de l’Exil et de l’Holocauste (Musée juif Berlin)

Le sous-sol du musée est composé de trois axes symbolisant le destin des Juifs au XXe siècle :

  • L’axe de l’Exil représente l’émigration. Il mène au Jardin de l’Exil (un jardin penché et encerclé par des murs très hauts) qui est composé de 49 piliers au sommet desquels sont plantés des oliviers, symboles de déracinement et d’arrachement à la terre natale, mais aussi symboles de paix et d’espoir.
  • L’axe de l’Holocauste représente la mort. Il mène à la Tour de l’Holocauste, une tour de béton brut et de métal sensé faite allusion à une chambre à gaz.
  • L’axe de la Continuité représente la vie. C’est l’axe le plus long du musée. Il représente la continuité de la présence juive en Allemagne.

Sur un espace de plus de 3000 m² (au 1er et 2 eme étage), l’exposition permanente retrace un long voyage à travers deux mille ans d’histoire des Juifs en Allemagne par le biais notamment de photos, de textes, de films et d’objets de la vie quotidienne. Toutes les époques sont présentes en commençant par le Moyen Âge, avec des témoignages de colonies médiévales installées sur les bords du Rhin, jusqu’au début du XXe siècle, avec l’engagement de soldats juifs allemands qui défendent leur patrie durant la Première Guerre mondiale, en passant par le XIXe siècle, un siècle d’émancipation, d’optimisme, de progrès mais aussi de revers et de déceptions.

The Memory Void au musée Juif de Berlin
The Memory Void au musée Juif de Berlin

L’œuvre la plus connue du musée Juif de Berlin est sans conteste, l’œuvre de l’artiste israélien Menashe Kadishman : Feuilles mortes. Ces 10 000 visages découpés dans des disques d’acier jonchent le sol du Memory Void, l’un des deux espaces vides accessibles au public. Cette œuvre est dédiée non seulement aux Juifs assassinés durant la Shoah, mais aussi à toutes les victimes de la violence et de la guerre. Le Memory Void est à la fois calme et bruyant quand les visiteurs marchent sur ces disques d’acier.

Infos pratiques :
Prix : Plein tarif: 8 Tarif Welcome Card: 6 Moins de 6 ans: gratuit Billet famille (2 adultes, 4 enfants): 14
Horaires : Tous les jours de 10h à 20h ; nocturne jusqu’à 22h le lundi
Adresse : Lindenstraße 9–14 10969 Berlin (Kreuzberg)
Moyens d’Accès: Métro U1, U6 : Hallesches Tor ; U6 : Kochstraße ; Bus M41, M29

Le musée Checkpoint Charlie

Situé en face de la reproduction de l’ancien poste-frontière où chars soviétiques et américains se faisaient face en 1961 (Checkpoint Charlie), le musée de Checkpoint Charlie met en avant les prouesses extraordinaires des fugitifs d’Allemagne de l’Est et l’entraide entre les Berlinois. Il présente une quantité impressionnante d’objets originaux utilisés par les fuyards pour quitter la RDA : de la montgolfière au télésiège en passant par la Trabant.

Une voiture aménagée pour permettre la fuite de l'Allemagne de l'Est
Une voiture aménagée pour permettre la fuite de l’Allemagne de l’Est

Le musée est “organisé” sur trois étages, les deux premiers concernent l’histoire du mur de Berlin et les astuces (ingénieuses mais souvent dangereuses) misent en place pour fuir l’Allemagne de l’Est. Des objets insolites ayant servis à fuir l’Allemagne de l’Est sont exposés à ces étages comme par exemple deux valises découpées et rassemblées en une seule, des voitures de tourisme aménagées, un cerf-volant à moteur, une grande boîte à musique ou encore un ULM bricolé.

De nombreuses histoires vraies et émouvantes sont relatées en plusieurs langues dont le Français sur des grands panneaux d’information. On y apprend notamment que des évasions ont eu lieu sous-terre par des mini tunnels, dans les airs via des montgolfières mais aussi sur la mer via des mini sous-marins.

Quant au troisième étage, moins intéressant selon moi, il est consacré à l’histoire des mouvements en faveur des droits de l’homme et aux grands héros de notre temps. Cet étage permet d’en apprendre davantage sur les pays d’aujourd’hui qui continuent à se battre pour la défense des droits de l’homme.

Le musée Checkpoint Charlie est intéressant (mais un peu cher), nous avons passés environ 3 heures à lire toutes les explications et les différentes histoires d’évasion. Par contre, il y a clairement un manque d’organisation et de place. Évitez d’y aller aux heures où il y a foule car il fait vite très chaud et ça devient l’enfer. Il faut également faire le tri dans toutes les informations car ça part dans tous les sens. Ça manque d’un fil conducteur ou d’une chronologie.

Infos pratiques :
Prix : Plein tarif: 12.50€ Tarif Welcome Card: 9.50
Horaires : Tous les jours de 9h à 22h
Adresse : Friedrichstraße 43-45, 10969 Berlin (Mitte)
Moyens d’Accès: Métro U6 : Kochstraße- Checkpoint Charlie ; U2 : Stadtmitte; Bus M29 (arrêt Kochstraße)

Bilan de cet itinéraire

Ces 3 lieux sont incontournables pour tous ceux qui souhaitent apprendre, comprendre et surtout ne pas oublier l’histoire des Juifs en Allemagne. Ces 3 lieux sont complémentaires et en aucun cas répétitif. Le musée Checkpoint Charlie met en avant l’ingéniosité dont on fait preuves de nombreuses personnes pour fuir le régime Nazi quant aux musées des Juifs il retrace toute l’histoire des Juifs en Allemagne.

Retrouvez tous nos conseils pour visiter Berlin, du street art aux restos sympas en passant par les principaux musées de Berlin dans la rubrique Allemagne !

Et vous, que pensez-vous de ces lieux dédié à l’histoire des juifs à Berlin ?

Commémoration des juifs à Berlin : Itinéraire
5 (6 votes)
Découvrez la newsletter du blog voyage Planete3w !

Abonnez-vous !

En vous inscrivant dès aujourd'hui à notre newsletter,

vous recevrez nos conseils, nos astuces et nos carnets de voyage.

1 envoi maximum par mois, garantie Zéro Spam.

A propos de Thomas
Thomas

Passionné de voyage et d’high-tech depuis toujours, ce blog voyage est l’occasion pour moi de vous partager mes coups de cœur, mes découvertes mais aussi mes galères.
En Octobre 2016, nous avons décidé de réaliser un de rêves : faire un Tour du Monde d’un an ! Prêt à nous suivre dans cette folle aventure ?

4 commentaires
  1. François

    Le musée Checkpoint est un jolie bazar quand même. Pour ma part, j’ai trouvé qu’il y avait trop de choses dans ce musée. Mais je suis d’accord la partie sur les évasions est vraiment intéressante.

  2. Math

    Super article. J’aime beaucoup visiter ce genre de lieux et c’est vrai que Berlin s’y prête bien. J’ai visité le musée de l’horreur à Budapest qui traite du même sujet. Si le sujet t’intéresse je te conseille fortement de visiter les camps de concentration d’Auschwitz-Birkeneu non loin de Cracovie (la ville vaut également le déplacement).

    • Thomas

      Merci Math pour tes conseils, c’est vrai qu’un citytrip à Cracovie me tente de plus en plus. Nous vérons en 2015…

  3. Blaise

    Je trouve ton blog très intéressant, tu donnes d’excellents conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *