Blog voyage » Carnets de voyage » Espagne » Que faire à Fuerteventura ?

Que faire à Fuerteventura ?

Fuerteventura est une des sept îles de l’archipel des Canaries, située dans l’océan Atlantique. Elle offre des paysages désertiques, sauvages et authentiques, des plages de sable fin longeant l’eau turquoise… Et un air chargé d’ions négatifs. Un air réputé pour procurer une sensation de détente et de bien être. Fuerteventura possède également un écosystème exceptionnel classé « réserve de biosphère » par l’UNESCO. Avez-vous besoin de plus de raisons pour partir à la découverte de Fuerteventura ? Voici un guide complet sur que faire à Fuerteventura.

Que faire à Fuerteventura ? Les incontournables

Randonner dans les parcs naturels

Fuerteventura abrite plusieurs parcs naturels aux paysages très variés : volcaniques, dunes de sable, montagnes, plages… Des parcs incontournables qui vous permettront de contempler la diversité de l’île.

Parc del Islote de Lobos

Le Parc del Islote de Lobos est une petite île d’à peine 5 km2, qui doit son nom aux loups marins qui y vivaient auparavant. Accessible depuis Corralejo en 15 minutes de bateau (environ 15 euros), cette réserve naturelle offre des paysages volcaniques à couper le souffle et abrite un grand nombre d’espèces uniques. Après votre randonnée, accordez-vous un peu de repos bien mérité en vous baignant dans les eaux cristallines qu’offre l’île.

dunes parc Corralejo fuerteventura

Le parc de Corralejo abrite lui aussi un paysage spectaculaire : 11 kilomètres de dunes de sable, qui vous donneront rapidement l’impression d’être en plein désert. Si vous êtes adeptes de sensations fortes, c’est en buggy que vous pourrez découvrir ces dunes : excursion de 3 h en buggy dans les dunes (à partir de 79€). Sur le haut des dunes, vous aurez la chance de pouvoir admirer l’océan et les montagnes. Pour traverser la totalité du parc, il faut compter environ 2h.

Enfin, le parc naturel de Jandia propose une belle alternance entre plages de sable blanc, dunes et montagnes d’origine volcanique. Au centre de la péninsule de Jandia (sud-ouest de l’île de Fuerteventura), s’élève le plus haut sommet de l’île, le pic de Zarza, à 807m. L’ascension se fait facilement (environ 2 heures) et vous serez récompensé par une vue spectaculaire.

Visiter les villages typiques de l’île

Outre ses paysages variés, Fuerteventura abrite des villages et des villes pittoresques et typiques. Ce sont le cas notamment de El Cotillo, La Oliva et Betancuria.

La Oliva est l’ancienne capitale de l’île. Village traditionnel de Fuerteventura, le temps semble y suspendre son cours et c’est avec plaisir que vous adopterez son rythme de vie paisible. Vous pourrez vous y promener tranquillement et croiser des chèvres, puis prendre le temps de découvrir l’histoire de l’île en visitant la « Casa de Los Coroneles ». La Oliva abrite également le « Centro de Arte Canario », musée consacré aux artistes locaux comme l’incontournable César Manrique. Ne manquez pas à 10 km de La Oliva, le mirador de Morro de Velosa. Situé à 700 m de hauteur, Il offre une vue imprenable sur une bonne partie de l’île.

el cotillo fuerteventura

El Cotillo est un village typique de pêcheurs, qui accueille de nombreux amateurs de sports nautiques. Les plages sont superbes et relativement tranquilles, même en haute saison. Un vrai décor de carte postale. Après avoir bien profité des plages, vous pourrez découvrir la Torre (tour) et le Faro (phare) de El Toston ainsi que le Museo de la Pesca Tradicional.

village Betancuria fuerteventura

Betancuria est un village historique perdu au cœur d’une vallée. Il  doit son nom à Jean de Béthancourt, explorateur normand qui fît la conquête des Canaries en 1404. Avec ses maisons aux belles façades blanches, et ses ruelles fleuries, Betancuria possède un cachet certain. Vous y trouverez le musée archéologique et ethnographique qui vous permettra d’en savoir plus sur l’île et sur ses anciens habitants : les Guanches. Sans oublier, une très belle église blanchie à la chaux autour d’une place fleurie. Et surtout un restaurant très réputé : la Casa Santa Maria. Un restaurant, recommandé par le Guide Michelin.

Profiter de la plus belle plage de l’île de Fuerteventura

plage cofete fuerteventura canaries

La plage de Cofete se trouve à l’extrémité sud de l’île, dans la péninsule de Jandia. Désertée par la plupart des touristes, elle dévoile des paysages sauvages, voire mystiques pour certains. Longue de 12 km, cette plage de sable blond et bordée par l’océan offre un sentiment de liberté. L’accès nécessite l’utilisation d’un 4×4 (8,5 km de pistes). Si vous ne vous sentez pas assez à l’aise pour conduire ce type d’engins, des bus effectuent la liaison (attention, seulement deux par jour) au départ de Morro Jable pour un tarif d’environ 5 euros. Une plage aussi grandiose (classée parmi les plus belles plages du pays) se mérite.

Après avoir profité du paysage, montez jusqu’à la villa Winter, à environ une demi heure de marche. Il est fort possible qu’elle ne soit pas ouverte au public, car les jours et les horaires d’ouverture sont assez flous. Cependant, l’aura mystérieuse qui se dégage de cette résidence séduira les curieux. La légende veut que Hitler y aurait séjourné après avoir quitté l’Allemagne …

Goûter aux spécialités culinaires de Fuerteventura

Impossible de visiter Fuerteventura sans découvrir les spécialités culinaires de l’île. Au menu : tout d’abord, les Papas Arrugadas, pommes de terre bouillies dans de l’eau salée, avec leur peau jusqu’à devenir complètement fripées. Pour les accompagner, découvrez le Mojo Rojo, sauce rouge à base de poivrons, d’ail et de piment. Le fromage Majorero, est confectionné à base de lait de chèvre. Sa croûte est ensuite assaisonnée par différentes huiles ou épices. Difficile de s’en lasser ! La viande de chèvre est également un plat traditionnel de l’île. Souvent proposée grillée, elle offre un goût riche et savoureux. En ce qui concerne les poissons, la star de l’île est Le Vieja (poisson perroquet). Un poisson qui se mange généralement avec des Papas Arrugadas et de la sauce Mojo Rojo.

L’île abrite de délicieux restaurants dont La Casa Santa Maria à Betancuria, La Vaca Azul à El Cotillo avec ses plats généreux et sa terrasse vue mer. Ou encore la Casa Toño à El puerto de Rosario : une cuisine à la fois typique et recherchée, réalisée à base de produits fins et savoureux.

Que faire d’autre ?

Pratiquer des sports nautiques

kite surf activites fuerteventura

Anciennement appelée « Fortaventure », soit « vent fort », Fuerteventura est l’île idéale dans les Canaries pour pratiquer des activités nautiques. L’île étant balayée par les vents, le windsurf et la planche à voile sont très populaires ici. Que vous soyez amateur ou sportif confirmé, les plages de l’île sont idéales pour s’adonner aux activités aquatiques : baptême de plongée, surf, jet-ski, balade en bateau, ou même en sous-marin ! Enfin, Fuerteventura est également réputée pour la plongée sous-marine. L’eau cristalline et la diversité de la faune aquatique n’y sont pas pour rien. C’est du côté de la réserve naturelle de Isla de Lobos et au large du phare de Jandía que vous trouverez les meilleurs spots de plongée sous-marine de Fuerteventura.

Ressentir des ondes mystiques dans la Montagne sacrée de Tindaya

montagne tindaya fuerteventura

La Montagne sacrée de Tindaya est un des sites les plus impressionnants de l’île. Située à moins de 10 kilomètres de La Oliva, elle est un véritable lieu de culte pour les habitants de l’île. Vous pourrez y admirer les « podomorfos », ces 300 empreintes de pas gravées dans la roche allant vers le coucher du soleil. Pour avoir le temps de ressentir les « ondes mystiques » de la Montagne sacrée, il est conseillé d’y passer une demi-journée minimum.

Découvrez toutes les activités et excursions possibles sur Fuerteventura ici.

Où dormir sur l’île de Fuerteventura dans les îles Canaries ?

Lors d’un séjour à Fuerteventura, Il est préférable de ne pas rester au même hôtel. Afin d’éviter des allers retours entre les lieux touristiques qui peuvent vous faire perdre du temps inutilement. L’idéal est d’opter pour un séjour itinérant, et donc d’établir votre parcours avant. Le plus simple est de partir du nord et de descendre jusqu’au sud, ou l’inverse, afin de passer moins de temps sur la route. Voici les 3 villages où nous vous conseillons de loger pendant votre voyage à Fuerteventura.

Nos suggestions à El Cotillo

Village typique et calme, loin de toute agitation où il est facile de créer des liens avec les locaux et s’y sentir comme chez soi. C’est aussi un point de départ intéressant pour vous rendre à la Isla de Los Lobos ou découvrir Corralejo et ses dunes de sable.

    • Laif Hotel : chambre lits jumeaux avec salle de bain privée, kitchenette, balcon avec vue sur la ville et piscine. À partir de 64€ avec annulation gratuite. Un hébergement moderne à un prix attractif !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LAIF HOTEL (@laif_hotel) le

    • Cotillo Ocean Sunset : studio avec salle de bain privée, kitchenette, balcon avec vue sur l’océan, piscine et terrasse. À partir de 100€ avec annulation gratuite. Un excellent rapport qualité-prix !
    • Tao Apartamentos El Cotillo : appartement 1 chambre avec salle de bain privée, kitchenette, patio, piscine et terrasse. À partir de 165€ pour 3 nuits avec annulation gratuite. Un excellent emplacement !

Une bonne adresse à Betancuria

Ce charmant village historique offre de beaux monuments et de belles ruelles à parcourir. Il est parfait pour une étape entre le nord et le sud de l’île.

    • Casa Princess Arminda : Chambre double avec salle de bain privée et parking gratuit. À partir de 90€ pour 2 nuits avec annulation gratuite. Dans le style local, au plus proche des locaux.

Les hébergements à Morro del Jable

Cette station balnéaire est malheureusement très bétonnée, mais est idéalement située pour partir à la découverte du sud de Fuerteventura.

    • TAO Morro Jable : appartement 1 chambre avec salle de bain privée, cuisine, piscine et terrasse. À partir de 98€ pour 2 nuits avec annulation gratuite. Le moins cher du secteur !
    • Casa Alberto : Studio avec salle de bain privée, kitchenette, clim, wifi et terrasse. À partir de 195€ pour 3 nuits. Contemporain et dans l’air du temps !

    • SBH Maxorata Resort : chambre lit jumeaux vue sur mer avec salle de bain privée, terrasse, clim, wifi et piscine. Formule tout compris à partir de 138€ pour 1 nuit avec annulation gratuite. De quoi se faire plaisir !

Les informations pratiques pour découvrir l’île de Fuerteventura

Comment y aller ?

Depuis l’Europe : plusieurs compagnies aériennes desservent l’île de Fuerteventura. C’est le cas notamment de easyJet, Vueling, Volotea, TUI fly, Transavia, Ryanair ou encore Iberia. L’aéroport de Fuerteventura également connu sous le nom de El Matorral, se trouve dans la ville de Puerto Del Rosario.

Fuerteventura dispose de quatre ports (Puerto del Rosario, Morro Jable, Gran Tarajal et Corralejo) qui permettent de rejoindre les autres îles de l’archipel des Canaries. Pour Lanzarote, l’île la plus proche, comptez 25 minutes de traversée, pour Gran Canaria, 2h de traversée. Trasmediterránea, Naviera Armas et Fred Olsen sont les compagnies de ferries qui naviguent entre les différentes îles des Canaries.

En ce qui concerne les îles plus éloignées que sont Tenerife, La Gomera et El Hierro, à moins d’avoir beaucoup de temps devant vous, il est préférable d’opter pour l’avion, avec des vols allant d’1h à 1h30 (compagnies aériennes : Binter Canarias et Canary Fly).

Quand partir ?

Le climat de l’île est doux et offre la possibilité d’y passer un agréable séjour tout au long de l’année. Bien entendu, si l’on souhaite éviter les touristes, il convient d’éviter la saison estivale. Mais également la période hivernale, qui voit débarquer (dans une moindre mesure), nombre de vacanciers désireux de fuir le froid et la grisaille. Cependant, si vous évitez les stations balnéaires, il est tout à fait possible de s’y rendre l’été et de passer « au travers » du tourisme de masse. Les inter-saisons vous donneront l’impression d’avoir l’île « rien que pour vous ».

Bon à savoir, les prix des billets d’avions peuvent être multipliés par 8 selon la saison ! S’il ne vous en coûtera qu’environ 65 euros pour un aller-retour à certaines dates de l’hiver, il vous faudra débourser jusqu’à plus de 500 euros pour vous y rendre au mois d’août !

Pour vivre le folklore de Fuerteventura, le meilleur moment pour y aller est la troisième semaine de septembre, à l’occasion des fêtes de la Peña pendant lesquelles les habitants célèbrent leur patronne. Le temps d’un week-end, vous pourrez partager un moment important de la vie des « majoreros », danser sur le rythme des danses traditionnelles et manger des plats issus de la gastronomie locale. Et même, faire un  pèlerinage jusqu’au sanctuaire de la patronne de Fuerteventura.

Comment se déplacer ?

fuerteventura road-trip

Pour parcourir l’île, l’idéal est de louer une voiture. Il est possible d’en trouver à des tarifs très bas (à partir de 35 euros la semaine en haute saison !) en réservant à l’avance sur internet. Pour nos locations de voiture en Europe, nous utilisons toujours le comparateur AutoEurope. Avec son annulation gratuite jusqu’à 48h avec le départ, ses tarifs négociés et son large choix de loueurs, nous n’avons jamais été déçus.

Mais rassurez-vous, si vous n’avez pas le permis, il est tout à fait possible de vous déplacer sur Fuerteventura en bus. Bien évidemment, cela vous demandera un peu d’organisation pour coordonner vos trajets. Tout en sachant, que les bus ne sont pas toujours très ponctuels. Cependant, ils relient la plupart des villes de l’île, à des tarifs raisonnables (environ 2 euros le ticket / compagnie Thiade). Fait important pour que vous ne soyez pas déstabilisés sur place : ici, on appelle les bus « guaguas ». Pour la petite histoire, c’est une dérive phonétique du mot « wagon ».

Pour les sportifs, Fuerteventura est une île très agréable à parcourir à vélo. Mais attention, le vent contraire et les montagnes peuvent rendre l’activité difficile si vous n’êtes pas bien préparé physiquement.

Enfin, de nombreuses excursions à la journée sont proposées pour découvrir l’île. C’est le cas notamment de Costa Calma: Tour en vélo électrique (à partir de 45€), de 8h de visite guidée de l’île (à partir de 46€) ou encore une croisière relaxante sur un yacht à la plage de Papagayo (à partir de 49€).

Découvrez toutes les activités et excursions possibles sur Fuerteventura ici.

Combien de temps partir ?

Pour prendre le temps de bien explorer l’île et d’alterner visites, randonnées et farniente, il convient de rester une dizaine de jours. Vous aurez ainsi tout le loisir de profiter pleinement de l’île. Cela étant dit, il est tout à fait possible de rester plus longtemps sans s’ennuyer, surtout pour les amateurs de sports nautiques.

En conclusion sur l’île de Fuerteventura dans les Canaries

Fuerteventura est une île idyllique, parfaite pour se sentir vraiment dépaysé sans avoir à faire un long trajet d’avion. Elle convient aussi bien aux amateurs de paysages atypiques, qu’aux sportifs, ou aux adeptes du farniente.

Et vous, qu’avez-vous pensé de Fuerteventura ? Quelle autre île des Canaries aimeriez découvrir ? Pour vous aider à choisir, lisez notre article : Quelle île choisir aux Canaries ?

Source des photos de l’article : Pixabay.

A propos de Thomas
Thomas
Passionné de voyage et d'high-tech depuis toujours, ce blog voyage est l'occasion pour moi de vous partager mes coups de cœur, mes découvertes mais aussi mes galères. En Octobre 2016, nous avons décidé de réaliser un de rêves : faire un Tour du Monde d'un an ! Prêt à nous suivre dans cette folle aventure ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *