Blog voyage » Astuces et conseils de voyage » Interviews Voyage » Jessy du blog Globalement.com : interview Pérou !

Jessy du blog Globalement.com : interview Pérou !

Troisième interview sur notre blog voyage, j’accueille aujourd’hui Jessy du blog globalement.com. J’ai contacté Jessy suite à son voyage d’un mois au Pérou. Un pays que nous rêvons de découvrir un jour. Pour cette interview, je lui ai posé 1 question sur son blog et 4 questions sur son voyage au Pérou.

Quel voyageur se cache derrière globalement.com ?

Jessy, 22 ans. J’habite en Suisse et je suis un sacré nomade, malgré moi. J’avais à peine 1 an quand j’ai mis les pieds dans un avion pour la première fois. J’ai déménagé à cinq reprises, peut­-être même six. J’ai vécu un peu moins d’un an à Londres lorsque j’avais 17 ans. C’est d’ailleurs durant ce séjour à l’étranger que mon âme de voyageur s’est révélée. Merci le cosmopolitanisme londonien, vraiment. Parler coréen et boire mon premier raki avec un groupe de Turcs, un vrai voyage en soi.

Jessy du blog voyage Globalement.com
Jessy du blog voyage Globalement.com

De retour en Suisse, métamorphosé dans tous les sens du terme, je savais que j’avais atteint le point de non­-retour. Depuis j’ai visité une bonne partie de l’Europe de l’Ouest, la Colombie, le Canada, le Brésil et le Pérou. Parfois en solo, parfois accompagné. Les deux ont leurs avantages et inconvénients. Et dans quelques mois, retour en Amérique du Sud pour un long, voire très long voyage, à deux cette fois…

Je pense être un backpacker «premium». J’adore l’ambiance auberge de jeunesse, mais pas non plus n’importe laquelle. J’ai la chance de pouvoir ne pas absolument choisir l’hôtel le moins cher. Je peux aussi me permettre de goûter aux saveurs locales dans un restaurant plutôt que de me faire des pâtes au beurre tous les soirs dans une casserole à l’entretien douteux. J’adore l’aventure, j’aurais aucun problème (je le ferais même avec plaisir) à dormir dans une tente au milieu de la jungle quelques jours, mais de manière générale, je cherche un certain niveau de confort – un dortoir de 18 me va «très bien», cela dit.

Pourquoi avoir choisi de visiter le Pérou ?

vue sur le Machu Picchu depuis les chemins escarpés de La Montaña
Vue sur le Machu Picchu depuis les chemins escarpés de La Montaña

Le Pérou est une destination qui m’attire depuis bien quelques années. En fait depuis 2007 et la troisième édition de «Pékin Express : La route des Incas» où les candidats avaient traversés le Brésil, la Bolivie et le Pérou. Je me souviens avoir été très impressionné par leur passage dans la Vallée Sacrée et dans le Pantanal… depuis j’ai fait les deux.

Néanmoins, en juillet dernier, alors que je m’apprêtais à embarquer pour un mois au Brésil, je ne m’attendais pas du tout à revenir en Amérique du Sud cinq mois plus tard. Mais voilà, un 19 juillet à São Paulo j’ai fait une rencontre qui a tout changé… Ma copine est de Lima. :)

Raconte­-nous ton voyage au Pérou ? (Durée, itinéraire, …)

Mon voyage s’est étalé sur un mois, à cheval entre décembre et janvier pour être exact. Arrivé à Lima, nous avons pris un vol pour Cusco afin de passer une semaine entière dans la Vallée Sacrée pour y visiter Pisaq, Urubamba, Moray, les mines de sel de Maras, Ollantaytambo, Aguas Calientes et, bien évidemment, le Machu Picchu. Ensuite, nous avons continué direction Puno et le lac Titicaca en s’arrêtant sur le chemin pour admirer la «chapelle sixtine d’Amérique du Sud» à Andahuaylillas, les ruines de Raqchi, le col de la Raya et le musée lithique de Pukara.

La place centrale de l'île de Taquile, où se côtoient touristes et locaux.
La place centrale de l’île de Taquile, où se côtoient touristes et locaux.

Depuis Puno, nous avons embarqué pour deux jours de navigation sur le lac Titicaca lors desquels nous avons pu visiter les îles Uros, l’île d’Amantani et l’île de Taquile. Sur Amantani, nous avons passé une partie de l’après­-midi puis la nuit chez une famille quechua. Sans aucun doute mon plus beau souvenir… se retrouver à 4000m dans l’intimité d’une famille si attachée à des coutumes et des traditions complètement différentes des nôtres; une expérience hors du temps.

Ensuite, nous nous sommes dirigés vers Chivay puis Cabanaconde pour finalement descendre au fond du canyon de Colca vers l’oasis de Sangalle. Une belle expérience même si l’oasis n’a rien de bien exceptionnel en soi. Par contre le paysage est délicieux.

Nous avons poursuivi notre périple vers Arequipa puis vers la côte avec des arrêts à Paracas et à Huacachina pour faire le trio îles Ballestas, Réserve nationale de Paracas et buggy/sandboard dans le désert. On a volontairement laissé Nazca de côté car voir des lignes depuis des avions à la maintenance douteuse, ça nous emballait pas des masse! Enfin, après quelques jours à Lima où nous nous sommes fait une cure de gastronomie péruvienne, nous nous sommes envolés vers Tarapoto pour passer trois jours dans la jungle péruvienne histoire de goûter aux trois régions distinctes du Pérou.

Est-ce que le Pérou est un pays difficile à visiter ? (altitude, climat, condition physique, sécurité)

Non, je ne crois pas. Je n’ai eu aucun problème avec l’altitude, et ce malgré un passage à 4910 mètres au col de Patapampa. En ce qui concerne le climat, à part des pluies intempestives et même un peu de grêle la première semaine à Cusco, le beau temps était au rendez­-vous. Je ne me suis non plus pas senti en insécurité. Sauf peut­-être une fois à Tarapoto où j’ai bien cru qu’un mototaxi nous amenait volontairement au mauvais endroit. En fait il s’était juste trompé de rue.

Comme partout, il faut être un minimum «intelligent» pour ne pas faire de soi une cible trop facile. Par exemple, le soir à Tarapoto et Arequipa (ça vaut aussi pour Lima selon le quartier) j’évitais de sortir avec mon reflex Nikon et mon iPhone… Je prenais juste le strict minimum en liquide pour payer le repas et le taxi. Au final, ce qui m’a le plus ennuyé durant ce mois de voyage, c’est le gros manque de ponctualité d’une grande majorité des Péruviens. Et puis la façon dont ils conduisent – le plus gros danger vient sans doute de la route.

Quels conseils peux­-tu donner à ceux qui préparent un voyage au Pérou ?

Prendre son temps. Trop souvent, sur les forums, je vois des gens qui veulent parcourir un itinéraire similaire au nôtre (sans Tarapoto) en deux voire trois semaines. Le Pérou, comme beaucoup d’autres pays, mérite qu’on prenne le temps de découvrir, de comprendre ses lieux et pas juste cocher des noms pour que ça fasse joli sur nos profils TripAdvisor.

Dans un registre plus pratique maintenant, il est bien de rappeler aux gens que tout se négocie au Pérou. Le prix peut assez facilement passer du double au simple avec quelques efforts… donc affûtez votre espagnol avant de partir.

Enfin pour terminer, je vous dirais de faire attention au type de transport que vous choisissez pour vous rendre d’un endroit à l’autre car certains craignent vraiment. Notamment entre Chivay et Cabanaconde… j’en parle dans le bilan de mon voyage sur mon blog. D’abord, vous mettez votre vie en danger du fait de l’ancienneté du véhicule, l’état de la route et le rien à foutisme du chauffeur. Mais en plus, puisqu’en général ces services ramassent des gens au bord de la route, il n’est pas si rare que des brigands montent à bord pour braquer les passagers.

Mais tout cela est bien insignifiant face au charme et à la beauté naturelle de ce pays !

Découvrez d’autres interviews de blogueurs voyageurs dans la rubrique Interviews !

Connaissiez-vous le blog Globalement.com ? Si vous aussi, vous souhaitez être interviewé, n’hésitez pas à nous contacter.

Jessy du blog Globalement.com : interview Pérou !
5 (3 votes)
Découvrez la newsletter du blog voyage Planete3w !

Abonnez-vous !

En vous inscrivant dès aujourd'hui à notre newsletter,

vous recevrez nos conseils, nos astuces et nos carnets de voyage.

1 envoi maximum par mois, garantie Zéro Spam.

A propos de Thomas
Thomas
Passionné de voyage et d'high-tech depuis toujours, ce blog voyage est l'occasion pour moi de vous partager mes coups de cœur, mes découvertes mais aussi mes galères. En Octobre 2016, nous avons décidé de réaliser un de rêves : faire un Tour du Monde d'un an ! Prêt à nous suivre dans cette folle aventure ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *