Accueil » Carnets de voyage » Maroc » Visiter Fès en 3 jours

Visiter Fès en 3 jours

Lors de mon deuxième voyage au Maroc, j’ai passé 3 jours à Fès. Deuxième ville la plus peuplée du Maroc, Fès a été à plusieurs époques la capitale du pays. De par sa médina, qui est l’une des plus anciennes et l’une des plus grandes du monde, Fès attire tous les ans de nombreux touristes en quête d’authenticité et de culture. C’est parti pour découvrir ce qu’il y a à faire à Fès.

Jour 1 : Que voir à Fès ? La visite de la médina

Fès est réputée pour sa trépidante médina alors autant commencer la visite de Fès par une journée complète dans la médina. La médina de Fès est une ville dans la ville où vivent plus de 200 000 personnes et travaillent 55 000 artisans. Elle a été construite à la fin du VIIIème siècle et son état de conservation est très impressionnant. La médina de Fès se parcourt uniquement à pieds, les véhicules motorisées y sont interdits seuls des ânes sont utilisés pour transporter des marchandises.

La médersa Bou Inania et son minaret dans la médina de Fès
La médersa Bou Inania et son minaret dans la médina de Fès

La visite de Fès débute par un lieu à ne pas manquer dans la médina qui est la médersa Bou Inania; une ancienne école coranique édifiée en 1355 qui a la particularité d’être pourvue d’un minaret. En fait, la médersa Bou Inania servait également de mosquée le vendredi. La médersa Bou Inania se trouve au Nord de la médina près de l’entrée Bab Boujloud et l’entrée coûte 10 MAD (0.9).

Les murs revêtus de mosaïques et d'écritures de la médersa Attarine à Fès
Les murs revêtus de mosaïques et d’écritures de la médersa Attarine à Fès

La visite de Fès se poursuit à travers la médina dans une deuxième médersa : Attarine. Plus ancienne que la médérsa Bou Inania, mais plus petite la médersa Attarine est également très bien entretenue. Les murs revêtus de mosaïques, d’écritures et de plâtre sculpté sont magnifiques. La médersa Attarine se trouve au cœur de la médina juste à côté de la mosquée et université Qaraouiyine. La médersa Attarine est ouverte au public tous les jours de 8h à 17h et son entrée coûte 10 MAD (0.9).

La cour de la mosquée et université Qaraouiyine dans la médina de Fès
La cour de la mosquée et université Qaraouiyine dans la médina de Fès

La mosquée et université Qaraouiyine est le bâtiment le plus important de la médina de Fès : c’est un lieu de culte et d’enseignement. Il s’agit de la plus ancienne université au monde, encore en activité. Malheureusement, l’entrée dans la mosquée et université Qaraouiyine est interdite aux non-musulmanx. Il faut se contenter de quelques points de vue pour admirer ce bâtiment qui doit faire partie intégrante de votre visite de Fès.

Un mur de babouches dans les souks de la médina de Fès
Un mur de babouches dans les souks de la médina de Fès

Dans la médina, il y a également quelques musées dont le Musée Nejjarine dédié au bois, des hammams et bains publics et surtout de très nombreux artisans en tout genre. Chaque métier à son quartier ou son secteur, ainsi il y a un secteur pour la nourriture, pour les babouches, pour le bois, pour les poteries et même pour l’électronique. Il est très agréable de se promener dans ces différents secteurs pour découvrir l’artisanat local et pour acheter des souvenirs typiques et authentiques. Notre conseil : comme partout au Maroc, il ne faut pas oublier de toujours marchander les prix.

Travail dans la tannerie Chouara dans la médina de Fès
Travail dans la tannerie Chouara dans la médina de Fès

S’il y a bien un lieu qu’il ne faut pas manquer dans votre visite de la médina de Fès, c’est la tannerie Chouara, la plus intéressante des 3 tanneries de Fès et la plus ancienne (elle date du moyen âge). Pour visiter la tannerie, il y a 2 choses à faire : aller au cœur des bassins de tannage et prendre de la hauteur sur la tannerie.

Pour aller au cœur de la tannerie, il est nécessaire (bien que non obligatoire normalement) de payer un droit d’entrée à un « gardien » afin de pouvoir circuler et prendre des photos dans la tannerie. Un bon prix est 10-15 MAD (0.9). Ne vous laissez pas impressionner par les rabatteurs et allez directement à l’entrée de la tannerie sinon vous risquez de devoir payer bien plus. Gardez à l’esprit que vous êtes sur un lieu de travail alors ne commencez pas à déranger les travailleurs et surtout faites attention car ça glisse, c’est sale et parfois ça ne sent pas très bon :).

Vue panoramique sur la tannerie Chouara dans la médina de Fès
Vue panoramique sur la tannerie Chouara dans la médina

Depuis les différentes terrasses donnant sur la tannerie, on se rend compte de la grandeur du lieu et on distingue aisément les différents cycles du travail du cuir : lavage, teinture, séchage. Là encore pour monter sur les terrasses, c’est (normalement) gratuit; au pire on vous demandera de regarder quelques produits. La visite de la tannerie Chouara est un des incontournables à Fès !

Jour 2 : Que faire à Fès ? Découvrir une valeur sûre de Fès : ses artisans !

Pour commencer cette deuxième journée de visite de  Fès, direction l’un des quartiers les plus authentiques et les plus bruyants de la médina : le quartier des dinandiers.

Organisé autour de la place Seffarine (à 2 pas de la tannerie Chouara), de nombreux artisans travaillent le cuivre, l’étain ou encore le fer-blanc. Les dinandiers et chaudronniers sont regroupés autour de cette place et dans les rues adjacentes. N’hésitez pas à admirer le travail de ces artisans qui pour certains martèlent d’énormes chaudrons dans la rue.

Des poteries marocaines bleu de Fès
Des poteries marocaines bleu de Fès

En continuant à descendre vers le Sud de la médina, se trouve le quartier des Potiers. Le souk des Potiers est l’un des souks les plus actifs de la médina. Les poteries de Fès sont réputées pour faire partie des plus belles céramiques du Maroc. Elles sont reconnaissables par leur bleu de Fès, un bleu particulier dont la recette est tenue secrète. Les poteries faites à la main sont un beau souvenir à ramener de ce séjour à Fès.

Près du quartier des potiers, se trouve le quartier des bouchers puis celui de l’électronique. C’est d’ailleurs dans le quartier de l’électronique que nous avons eu le plus de mal à avancer. Dans la ruelle des revendeurs de téléphone portable, on se serait cru un jour de braderie de Lille. C’est pour dire !

Une des nombreuses pièces du palais al-Glaoui à Fès
Une des nombreuses pièces du palais al-Glaoui

La médina de Fès abrite quelques personnalités connues comme Abdou le gardien du palais al-Glaoui et le descendant d’une famille berbère. Le palais al-Glaoui est une magnifique demeure construite au début du XIX siècle ouverte au public (25 MAD / 2€). Le palais est réparti en 17 maisons, il y a deux grands jardins, de nombreuses fontaines, un cimetière, deux hammams, un moulin à huile et une école coranique. Malheureusement, la famille d’Adbou n’a pas les moyens de rénover ce palais et certaines pièces sont vraiment très abimées. Abdou est un artiste peintre réputé, il expose régulièrement ses tableaux hors du Maroc. Il sera d’ailleurs à l’honneur d’une exposition à l’institut du monde arabe à Paris.

Jour 3 : Que visiter à Fès ? Sortir de la médina

Pour ce dernier jour de visite de Fès, direction l’extérieur de la médina avec le palais royal, le quartier juif, les tombeaux Mérinides, le jardin Jnane sbil et la partie moderne de Fès.

L'entrée du palais royal de Fès
L’entrée du palais royal

Le palais royal de Fès (Dar el Makhzen) est l’un des symboles de la ville et même du Maroc. Il a d’ailleurs été à la une du Lonely Planet Maroc 2014 c’est pour dire ;). A l’intérieur du palais royal, se trouvent des palais, des places d’armes, une mosquée, une médersa et des jardins. Mais impossible d’y entrer :il faut se « contenter » de la façade extérieur de la porte principale. Le palais royal est situé sur la place des Alaouites à 15-20 minutes de marche de la médina dans le quartier el Jedid.

Juste à côté du palais royal, vous visiterez l’ancien quartier juif (Mellah) qui abrite la Synagogue Ibn Danan, de nombreux magasins et des maisons à l’architecture particulière. Ce quartier assez peu touristique, permet de découvrir une très belle architecture, différente du reste des quartiers de la ville. Le cimetière juif (hors du quartier juif) mérite également un coup d’œil pour ses tombes éclatantes de blancheur (entrée 10 MAD / 0.89€).

Les vestiges des tombeaux Mérinides à Fès
Les vestiges des tombeaux Mérinides

Prenons ensuite de la hauteur sur la ville, en rejoignant en taxi les tombeaux Mérinides. Les tombeaux Mérinides ont été construits au XIVème siècle et ont depuis été pas mal abîmés, il ne reste plus grand chose. Ils sont situés sur une colline au nord de la médina qui surplombe Fès. Depuis les tombeaux Mérinides, la vue sur quasiment toute la ville est superbe. Le dimanche, les habitants aiment y venir pour faire du sport, jouer ou encore se reposer.  Pour y aller,  je vous conseille le taxi, bien qu’il soit possible d’y aller à pied depuis la médina, et de négocier dès le départ un tarif aller/retour. Bon plan : sachez qu’aux pieds des tombeaux Mérinides les taxis sont rares, mieux vaut prévoir dès votre départ de Fès. De mémoire, nous avons payé 80 MAD (7.50€) pour 5 personnes.

Le jardin Jnane sbil à Fès
Le jardin Jnane sbil

A deux pas de la porte Nord de la médina (Bab Boujloud), entrez dans l’un des jardins publics les plus beaux de la ville : le jardin Jnane sbil. Cet espace vert est le plus ancien jardin public de la ville. Il est très agréable de se balader dans le jardin Jnane sbil surtout autour du lac et des fontaines.

La partie moderne de Fès appelée aussi « nouvelle ville » n’a pas énormément d’intérêt pour nous les touristes. Cette partie de la ville ressemble à n’importe quelle ville classique avec son grand centre commercial (Borj Fez), ses enseignes occidentales (Burger King, Mac Do, Europcar, Ibis…), ses banques et sa belle gare ferroviaire.

Mon avis sur Fès

La médina de Fès est un lieu comme je les aime : remplis d’histoire et de vie. Il ne faut pas hésiter à se perdre dans la médina à n’importe quelle heure de la journée pour découvrir de magnifiques lieux insoupçonnés. Pour un séjour de 3 jours à Fès, je vous conseille de dormir 2 nuits dans la médina et 1 nuit dans la ville moderne. La ville moderne a selon moi moins d’intérêt mais elle abrite notamment la gare qui relie Fès à Marrakech ou à Rabat, de nombreux restaurants et cafés ainsi que des hôtels moins chers que ceux de la médina.

Et vous, qu’avez-vous pensé de votre visite de Fès ? Êtes-vous plutôt Marrakech ou Fès ?

Vous cherchez où dormir à Fès ? C’est par ici , Où manger et dormir à Fès ?

Visiter Fès en 3 jours
4.67 (9 votes)
Découvrez la newsletter du blog voyage Planete3w !

Abonnez-vous !

En vous inscrivant dès aujourd'hui à notre newsletter,

vous recevrez nos conseils, nos astuces et nos carnets de voyage.

1 envoi maximum par mois, garantie Zéro Spam.

A propos de Thomas

Thomas
Passionné de voyage et d'high-tech depuis toujours, ce blog voyage est l'occasion pour moi de vous partager mes coups de cœur, mes découvertes mais aussi mes galères.

Dans la même catégorie

Visiter Rabat en une journée

Visiter Rabat en une journée

Dernière étape de notre deuxième voyage au Maroc, Rabat. Nous avons passé une après-midi, une nuit et une matinée dans la capitale du Maroc. Au programme notamment une kasbah, une médina, une tour et d'anciens bastions militaires en bord de mer. Visiter Rabat en un jour c'est parti !

One comment

  1. Effectivement, je suis d’accord avec vous, Fès est plus authentique que Marrakech, beaucoup trop touristique. La prochaine fois, que j’irais au Maroc, je penserais à cette destination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *