Accueil » Carnets de voyage » Irlande » Road Trip Irlande : visiter les îles d’Aran

Road Trip Irlande : visiter les îles d’Aran

Après une journée dans le Burren avec notamment la découverte des falaises de Moher, direction un archipel au large des côtes irlandaises : les îles d’Aran. Ces îles sont réputées pour leur authenticité, leur calme et leur dépaysement. D’une beauté à couper le souffle, les îles d’Aran sont une étape intéressante lors d’un voyage en Irlande.

Les îles d’Aran entre paysages sauvages et vestiges préhistoriques

Les îles d’Aran forment un archipel de 3 îles : Inishmore (Inis Mór en gaélique la plus grande et la plus touristique), Inishmaan (Inis Meáin en gaélique la moins touristique) et Inisheer (Inis Oírr en gaélique la plus petite) situé à 18 kilomètres des côtes occidentales d’Irlande, à la sortie de la baie de Galway.

Les îles d’Aran ont été peuplées il y a très longtemps, des monuments funéraires riches en objets datés de l’âge du bronze ont été retrouvés sur lîle Inisheer. Selon la légende, les îles d’Aran se sont formées suite à une forte tempête qui aurait détruit une avancée de terre dans la baie de Galway. Plus sérieusement les îles d’Aran seraient en réalité le prolongement du Burren d’où la grande similarité entre les sols du Burren et des îles d’Aran.

Un magnifique paysage sur une des îles d'Aran au large de l'Irlande
Un magnifique paysage sur une des îles d’Aran au large de l’Irlande (Source)

La vie sur les îles d’Aran était à l’époque très rude, n’étant pas riches, ils vivaient dans l’isolement le plus total et dans la pauvreté, mais toujours dans le respect des mœurs gaéliques. Le décalage entre les habitants des îles d’Aran et les Irlandais était très important. En effet, ils ne parlaient que le gaélique, ils ne s’habillaient qu’à partir de la laine produite par leurs moutons et surtout ils ne connaissaient pas les innovations découvertes sur le continent comme la montre par exemple.

Aujourd’hui, c’est ce décalage qui fait le charme de cet archipel Irlandais et qui amène tous les jours son lot de touristes.

Que faire sur Inisheer, la plus petite des îles d’Aran ?

L’île Inisheer est la plus petite des îles d’Aran, elle compte 250 habitants pour une superficie totale de 8 km². Il faut environ 4h de marche pour faire le tour de l’île ou 2h en vélo (qu’il est possible de louer à la sortie du bateau pour 10 € la journée). Sachez qu’il est possible de parcourir l’île en tracteur ou en calèche.

The Small Church une église enfouie sur Inisheer
The Small Church une église enfouie sur Inisheer

Sur Inisheer, il reste plusieurs vestiges du passé en plus ou moins bon état comme le château du clan O’Brien au sommet de la colline, The Small Church une église enfouie dans la terre ainsi que diverses églises en ruine. Mais Inisheer, c’est avant tout des paysages somptueux avec des champs et des pierres à perte de vue.

L'épave du bateau Plassey Wreck sur Inisheer une des îles d'Aran
L’épave du bateau Plassey Wreck sur Inisheer une des îles d’Aran

À l’extrémité Sud de cette île, il y a une épave de bateau (Plassey Wreck) qui s’est échoué en 1960 à la suite d’une grosse tempête. Et un peu plus loin, il y a le phare de l’île (Inisheer Lighthouse) encore en activité. Malheureusement, le phare ne peut se visiter de l’intérieur, mais je vous conseille tout de même d’aller le voir pour admirer son architecture ainsi que les magnifiques panoramas.

Un paysage classique sur les îles d'Aran en Irlande
Un paysage classique sur les îles d’Aran en Irlande

Sur Inisheer, il y a 3 pubs qui servent de très bons repas à des tarifs raisonnables et plusieurs hébergements (un hôtel, une auberge de jeunesse et un camping). Inisheer est une île vraiment sympa à découvrir et qui se parcourt aisément en une demi-journée. Et par beau temps, pour les plus courageux vous pouvez même vous baigner, Inisheer dispose de plusieurs petites plages.

Que faire sur les 2 autres îles d’Aran : Inishmore et Inishmaan ?

Inishmore est l’île la plus grande et la plus fréquentée par des touristes des îles d’Aran. Une journée (voir plus) est nécessaire pour découvrir Inishmore.

Dùn Aengus la principale attraction de Inis Mór en Irlande
Dùn Aengus la principale attraction de Inis Mór en Irlande (Source)

Principale curiosité de cette île : les forts préhistoriques en pierre dont Dùn Aengus (3€) au bord des falaises datant de 2 millénaires. Ne manquez pas Na Seacht dTeampaill des ruines d’un ensemble monastique et Killeany Abbey un ancien monastère. Comme sur les autres d’îles d’Aran, les paysages d’Inishmore sont des murets de pierre, des blocs de roche, des champs et des falaises abruptes. Si vous n’avez pas beaucoup de temps (moins d’une journée), je vous conseille de privilégier Inisheer plutôt que cette île.

En ce qui concerne la 3 ème l’île (Inishmaan), elle est plus tranquille. Elle est moins fréquentée par les touristes que ses deux voisines surement à cause de sa côte accidentée et du manque de monuments historiques.

Comment rejoindre les îles d’Aran depuis Doolin ?

Pour se rendre sur ces îles depuis Doolin, une seule solution : le ferry. Deux compagnies (Doolin Ferries et Doolin 2 Aran ferries) assurent plusieurs départs par jour depuis Doolin. Les départs ont lieu généralement à 10h, 11h, 13h et les retours à 14h, 16h, 16h15 et 16h45. Les horaires varient selon les îles.

La traversée vers les îles d'Aran n'est pas de tout repos
La traversée vers les îles d’Aran n’est pas de tout repos

La traversée dure 45 minutes pour Inisheer, 1h pour Inishmaan 1h30 pour Inishmore et coûte 20€ A/R pour Inisheer, 25€ A/R pour Inishmore et 25€ A/R pour Inishmaan. Attention, les traversées dépendent des conditions météo et peuvent être annulées dans ce cas les billets sont remboursés sans problème. Durant la traversée, n’oubliez pas d’admirer les falaises de Moher et de scruter l’eau car il n’est pas rare de voir des dauphins. Enfin sachez, que la traversée en ferry n’est pas de tout repos et que par mer agitée, ça bouge bien !

Pendant la haute saison, la réservation est indispensable. Les billets peuvent être achetés sur internet ou directement au port. Le port de Doolin (en travaux lors de notre passage) dispose de deux grands parkings gratuits et est situé à 20 minutes de marche du village. Nous avons dormi à Doolin hostel situé à 2 km du port, une auberge sympa avec un parking privé, un café/supérette, des dortoirs et des chambres privatives (50€ la nuit avec petit déjeuner).

Comment rejoindre les îles d’Aran depuis Galway?

Depuis Galway, il est possible de se rendre sur les îles d’Aran en ferry ou en avion.

Les compagnies Aran Island Ferries et O’Brien Shipping assurent les départs en ferry depuis le port de Rossaveal (à 45 km de Galway). Un bus permet de rejoindre le port de Rossaveal depuis Galway pour 7€ A/R, sinon sachez que le parking du port de Rossaveal est payant (5€) et obligatoire. La traversée dure 1h30 minutes pour Inisheer, 1h15 pour Inishmaan, 1h pour Inishmore et coûte 25€ A/R quelque soit l’île.

Pour ceux qui ont le mal de mer, Aer Aran Islands propose depuis le Connemara Airport à Inverin (45 mn en navette depuis Galway) des vols vers les îles d’Aran pour environ 49 € A/R dans la même journée. Les vols durent environ 10 minutes.

Et vous, êtes-vous déjà allé sur les îles d’Aran au large de l’Irlande ? Quelle(s) îles d’Aran avez-vous visité ?

Prochaine étape du road trip en Irlande : 2 jours à Dublin.

Road Trip Irlande : visiter les îles d’Aran
5 (2 votes)
Découvrez la newsletter du blog voyage Planete3w !

Abonnez-vous !

En vous inscrivant dès aujourd'hui à notre newsletter,

vous recevrez nos conseils, nos astuces et nos carnets de voyage.

1 envoi maximum par mois, garantie Zéro Spam.

A propos de Thomas

Thomas
Passionné de voyage et d'high-tech depuis toujours, ce blog voyage est l'occasion pour moi de vous partager mes coups de cœur, mes découvertes mais aussi mes galères.

Dans la même catégorie

Road Trip Irlande : Bilan, coups de cœurs et déceptions

Road Trip Irlande : Bilan, coups de cœurs et déceptions

Après vous avoir présenté toutes les étapes de road trip d'une semaine en Irlande, place au bilan, aux coups de cœurs et aux déceptions de se voyage en Irlande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *