Accueil » Tour du Monde » Que faire de son logement pendant un Tour du monde ?

Que faire de son logement pendant un Tour du monde ?

Pendant notre préparation de Tour du Monde, s’est très vite posée la question de la maison. Que faire de notre maison (nous sommes propriétaires) pendant notre voyage d’un an ? Comment gérer notre assurance habitation ? Plusieurs options sont possibles. Voici notre retour d’expérience sur les différentes alternatives pour savoir que faire de son logement pendant un Tour du monde …

Vendre sa maison pour récupérer un budget pour financer le voyage

C’est une option que nous n’avons pas envisagée du tout. Nous avons fait le choix d’investir jeunes dans une maison. Il était donc hors de question de « cramer » cet investissement, même pour financer le voyage de notre vie. Nous n’avons donc pas réfléchi longtemps avant d’écarter cette proposition.

logement pendant un Tour du monde louer ou vendre Blog voyage
Vendre son logement pour partie en Tour du monde… (Source)

Avantages de la solution : un apport de budget conséquent qui financerait intégralement notre voyage. Plus aucune contrainte à gérer sur ce point pendant le voyage.

Inconvénients de la solution : un déménagement intégral à prévoir avant de partir. Besoin de retrouver un logement en rentrant, très rapidement (pour éviter de retourner vivre chez papa-maman trop longtemps…). Un projet de vente à gérer en parallèle des préparatifs du voyage. Un investissement qui disparaît.

Laisser vide son logement pendant un Tour du monde

C’est la première alternative que nous avons envisagée. Mis à part quelques visites de nos proches pour vérifier que tout va bien, nous avions imaginé de laisser notre habitation fermée pendant notre voyage. Coupures des compteurs et vannes d’arrêt pour éviter les fuites diverses, installation d’une alarme (on ne sait jamais…) et éventuellement transfert de courrier.

Avantages de la solution : aucun déménagement à prévoir, toutes nos affaires restent sur place. Reprise d’une activité normale en rentrant, dans notre maison où nous avons déjà des repères. Rien à faire de spécial avant de partir.

Inconvénients de la solution : un logement qui ne vit pas s’abîme plus vite… Besoin d’avoir des proches pour venir faire un tour régulièrement. Laisser vide son logement pendant un Tour du monde nécessite de faire quelques investissements pour sécuriser le logement avant de partir.

Prêter son logement pendant un Tour du monde, une bonne idée ?

C’est une alternative qui pourrait en aider plus d’un : prêter son logement (sous-entendu gratuitement) à un proche pendant qu’on voyage tranquillement au bout du monde.

Avantages de la solution : le logement est occupé pendant notre voyage et disponible à notre retour. Rien de spécial à faire si ce n’est de trouver une personne pour occuper la maison pendant 1 an.

Inconvénients de cette idée : aucun contrat n’encadre ce genre de pratique, il est donc impératif d’avoir une confiance totale avec la personne qui reprend le logement. La question des impôts, de l’assurance et des charges (eau, gaz, électricité) est également à prendre en compte dans le budget ou dans le loyer s’il existe…

Pourquoi ne pas louer son logement pendant un Tour du Monde ?

C’est la dernière alternative qui nous a longtemps trotté dans la tête en parallèle de notre 2ème idée (laisser la maison vide). La principale crainte est de se dire que d’autres personnes vivront chez nous pendant tout ce temps…

Deux options sont possibles pour la location d’une maison : louer vide ou louer meublé.

logement pendant un Tour du monde déménagement
Louer son logement pendant son Tour du Monde sans déménager, c’est possible ! (Source)

La location vide est à écarter tout de suite car le bail est de minimum 3 ans et il n’est pas possible de faire partir les locataires en dessous de cette période. C’est donc une proposition que nous ne retenons pas car nous comptons rentrer après notre voyage d’un an.

La location meublée en revanche offre plusieurs belles surprises : un bail d’un an au bout duquel le propriétaire peut récupérer son bien en prévenant les locataires au minimum 3 mois avant la fin du bail initial. Autre avantage, si le montant du loyer ne dépasse pas un certain prix au m2, il n’est pas imposable dans les revenus. C’est donc un avantage net pour mettre du beurre dans les épinards pendant notre Tour du Monde !

Avantages de la solution : une maison habitée pendant 1 an (sous-entendu, un minimum entretenue par les locataires), un déménagement réduit car il est nécessaire de laisser un minimum de meubles et d’éléments dans la maison, la majorité de nos affaires restent sur place. Reprise d’une activité normale en rentrant dans une maison où nous avons déjà nos repères. Louer son logement pendant un Tour du Monde permet également d’avoir un apport supplémentaire de budget pour financer le voyage.

Inconvénients de la solution : quelques investissements à prévoir pour optimiser la maison pour les locataires. Accepter de laisser la maison entre les mains d’inconnus pendant 1 an. La gestion avec une agence ou un notaire pour louer clé en main sans devoir se préoccuper de rien au bout du monde.

À ce jour, nous sommes en contact avec un notaire et nous avons trouvé une locataire pour un an ! Nous avançons donc pour la location de la maison pendant notre Tour du Monde. Découvrez dans l’article Comment financer un Tour du Monde ? d’autres méthodes pour financer un voyage au long cours.

Quid de l’assurance habitation ?

Nous devons encore voir avec notre assurance habitation pour changer de statut de « propriétaire occupant  » à « propriétaire bailleur ». En effet, comme nous n’habiterons pas la maison, nous changeons de statut et également de cotisation. L’assurance est moins chère et couvre la maison différemment. C’est un point sur lequel nous reviendrons dès que nous aurons toutes les informations.

Nous avons décidé de ne pas prendre en compte l’argent gagné avec la location de la maison dans Notre budget prévisionnel Tour du Monde. Cet argent est placé sur un compte bancaire spécifique que nous utiliserons en cas de coup dur.

Et vous, qu’avez-vous fait de votre logement pendant votre tour du monde ?

Que faire de son logement pendant un Tour du monde ?
5 (3 votes)
Découvrez la newsletter du blog voyage Planete3w !

Abonnez-vous !

En vous inscrivant dès aujourd'hui à notre newsletter,

vous recevrez nos conseils, nos astuces et nos carnets de voyage.

1 envoi maximum par mois, garantie Zéro Spam.

A propos de Elodie

Elodie
Pour moi, voyage rime avec plaisir ! Le plaisir de découvrir de nouveaux paysages et d'autres cultures. Le plaisir de changer de rythme et de vivre l'instant présent tout simplement. Plongez avec moi dans l'Evasion, avec un grand E !

Dans la même catégorie

Comment financer un Tour du Monde ?

Comment financer un Tour du Monde ?

Faire un Tour du Monde a un coût mais comment font les voyageurs pour financer ce voyage ? Voici nos conseils, astuces et idées pour financer un Tour du Monde.

6 commentaires

  1. Cet article est vraiment intéressant, surtout que dans la plupart des départ en tour du monde que j’ai pu lire sur la blogosphère, personne n’aborde ce sujet pourtant crucial (peut être que personne n’est propriétaire…). Par contre il y a un point non évoqué dans votre article mais qui a sa petite importance : le prêt (ou plutôt son remboursement). Vous le mettez en pause pendant le voyage, revoyez les mensualités pour les adapter au loyer ? ou bien vous n’en avez pas ou plus ?

    • Elodie

      Hello,

      merci pour ta question. En effet, nous n’avions pas évoqué ce sujet.

      pour notre part, nous gardons notre prêt avec les mensualités actuelles pendant le Tour du Monde. Nous l’avons prévu dans le budget des « frais restants sur place » pendant notre voyage. Notre banque ne nous permet pas de le mettre en pause ni de revoir à la baisse les mensualités pour les adapter au loyer.

  2. Pour notre part, on avait fait comme vous, on avait prêter notre appartement à la petite soeur d’Aude pendant notre voyage. Le top c’est qu’il y a quelqu’un pour gérer son courrier et les trucs que tu aurais oubliés avant de partir !

    • Elodie

      hello Nico !

      Content d’avoir des vos news ! Effectivement, le fait d’avoir une personne de confiance dans la maison nous rassure beaucoup. On espère ne pas avoir oublié trop de choses 😉 La maison, ce n’est qu’une toute petite partie des préparatifs d’un Tour du Monde… 😉

  3. Propriétaires nous aussi, la première fois on a loué en meublé mais le locataire est parti au beau milieu de notre voyage (d’où l’importance d’avoir un budget « imprévu »…), et pour le TDM2 on a décidé de laisser l’appartement vide en budgétant le remboursement de notre prêt. On a apprécié de ne pas avoir de déménagement à faire… si c’était à refaire je pense qu’on laisserait de nouveau l’appartement vide, par souci de simplicité.

    • Elodie

      Hello Aurélie,

      de notre coté, nous louons bien la maison pour 1 an, par contre, c’est de l’argent « en plus » qui n’est pas compté dans le financement de notre Tour de Monde de base. C’est un peu le « la cerise sur le gateau ». Je suis d’accord avec toi, on ne peut pas compter uniquement sur ce revenu pour financer un Tour du Monde car le locataire peut partir quand il veut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *