Accueil » Astuces et conseils de voyage » Voyager pas cher » Logements en voyage : les alternatives économiques à l’hôtel

Logements en voyage : les alternatives économiques à l’hôtel

Avec l’émergence d’internet dans le monde du tourisme, les alternatives économiques à l’hôtel se sont multipliées. Les hôtels ne sont plus les seuls logements en voyage. Voici des hébergement et des solutions pour se loger en voyage ailleurs que dans des hôtels.

Les auberges de jeunesse : ambiance festive mais pas que…

1ere alternative économique à l’hôtel, les auberges de jeunesse. Longtemps destinées aux jeunes voyageurs (fauchés), les auberges de jeunesses ont bien évoluées depuis. Certaines se sont modernisées et rivalisent même avec les hôtels en termes de prestations et de qualité. À l’origine, certaines auberges de jeunesse imposaient une limite d’âge, mais aujourd’hui cette limite a été supprimée.

L'auberge de jeunesse Che Lagarto de Paraty
L’auberge de jeunesse Che Lagarto de Paraty au Brésil

Présente dans les principales villes du monde, les auberges de jeunesse sont une bonne alternative à l’hôtel pour ceux qui aiment vivre en communauté, rencontrer des voyageurs du monde entier (pratique pour organiser la suite du voyage) et profiter des animations/activités organisées. En terme de prix, c’est aussi très avantageux. De plus en plus d’auberges de jeunesse disposent de chambres privées, pour ceux qui veulent un peu d’intimité tout en étant dans une auberge de jeunesse. En revanche comme tous logements en voyage, se loger dans une auberge de jeunesse présente quelques inconvénients comme la qualité du sommeil (votre sommeil sera parfois interrompu en pleine nuit), le manque d’intimité ou encore (pour certaines auberges de jeunesse) le confort et la propreté des lieux.

+ : emplacement, prix, animations et activités, rencontre avec d’autres voyageurs

– : vie en communauté, propreté, bruit, qualité du sommeil

Logements en voyage : les logements universitaires

Toujours dans l’esprit rencontre et ambiance jeune, il est possible dans certaines villes/pays de se loger à moindre coût dans des résidences universitaires. C’est notamment le cas à Barcelone, à Paris, en Angleterre ou encore à Sydney. Que ce soit des chambres universitaires ou des studios, ces logements présentent l’avantage d’être peu chers. C’est d’ailleurs ce type de logement que nous avons choisi à Barcelone : Bon plan et logement insolite à Barcelone. Attention certaines résidences universitaires ne sont ouvertes aux voyageurs que pendant certaines vacances scolaires.

+ : prix, bon plan peu connu par les voyageurs

– : emplacement souvent éloigné du centre-ville, qualité de l’hébergement, faible disponibilité

Se loger chez l’habitant, une alternative économique à l’hôtel

L’une des alternatives économiques à l’hôtel les plus populaires chez les voyageurs est sans conteste le logement chez l’habitant, que ce soit par la location de son logement ou d’une partie seulement. Avec le développement des sites internet de location d’hébergement type Airbnb, HouseTrip, Bedycasa ou Cohebergement, il n’a jamais été aussi facile de se loger chez l’habitant.

Très agréable appartement à 2 pas des Catacombes de Paris à moins de 60€ la nuit
Très agréable appartement à 2 pas des Catacombes de Paris à moins de 60€ la nuit (Source)

Plusieurs avantages à ce type de logements en voyage, tout d’abord la quantité et l’emplacement des hébergements proposés : impossible de ne pas en trouver dans la ville ou dans le quartier que l’on souhaite. Les logements sont (souvent) bien équipés, pratiques et propres car les propriétaires y vivent également. Enfin, généralement les propriétaires aiment rencontrer et discuter avec les voyageurs/locataires pour présenter leur ville et donner quelques bonnes adresses dans le quartier. Nous utilisons souvent ce type de logements en voyage notamment dans les grandes villes où le coût de l’hébergement est très élevé comme à Rio de Janeiro, Séville ou encore à Paris.

Quelques inconvénients tout de même, l’organisation du départ et de l’arrivée : ce n’est pas un hôtel, on ne peut pas arriver sans prévenir ni même partir sans dire au revoir. Le deuxième c’est de vivre chez quelqu’un d’autre, ce n’est jamais évident, il faut faire attention aux bruits que l’on fait, à l’heure à laquelle on rentre, etc … et enfin certains sites prennent des commissions importantes augmentant considérablement le coût de l’hébergement.

+ : prix, quantité d’hébergement, logements habités et équipés, échanges avec les propriétaires

– : vie en communauté, inégalité entre les logements, frais des sites, organisation de l’arrivée et du départ

L’échange de maison et d’appartement entre particulier

Très rependue aux États-Unis, au Canada mais aussi en Europe, l’échange de maisons/appartements est une alternative économique à l’hôtel. Le principe est simple : échanger sa maison ou son appartement en France pendant quelques temps contre un logement dans un autre pays. Nous avons la chance de vivre dans l’un des pays qui fait rêver le plus de voyageurs au monde, alors autant en profiter pour échanger nos logements. De nombreux site comme homelink ou homeforhome permettent de trouver l’échange qui vous correspond partout dans le monde.

Attention tout de même, prêter son logement n’est pas chose facile. N’hésitez pas y aller petit à petit en commençant par exemple par de l’échange d’hospitalité, où les personnes s’accueillent les uns les autres dans leurs maisons tout en restant sur place.

+ : gratuit, qualité des logements, son logement continue à vivre, vivre comme un résident des lieux

– : pas à l’abri d’un mauvais échange, emplacement des logements souvent hors du centre-ville, se mettre d’accord sur un échange, frais d’inscription aux sites

Couchsurfing : être hébergé gratuitement chez un particulier

De plus en plus populaire chez les voyageurs du monde entier, le Couchsurfing permet d’être hébergé gratuitement mais pas uniquement : il permet de faire des rencontres, de rapprocher les personnes, de partager pour quelques jours leur quotidien et de bénéficier de leurs conseils.

Un canapé, une chambre, le Couchsurfing permet d'être logé gratuitement
Un canapé, une chambre, le Couchsurfing permet d’être logé gratuitement partout dans le monde

Pour trouver un Couchsurfing, il faut s’inscrire sur des sites comme Couchsurfing, Stay4free ou encore Hospitalityclub, de bien renseigner son profil et de faire plusieurs demandes d’hébergements pour être sûr de trouver quelqu’un qui pourra vous accueillir. Sachez que pour qu’un Couchsurfing  se passe bien, il faut que ça soit donnant-donnant. Votre hôte vous accueille alors n’hésitez pas à discuter avec lui, à lui payer un coup ou pourquoi pas lui offrir un souvenir de votre pays.

Les inconvénients du Couchsurfing sont sensiblement les mêmes que ceux de la location d’une chambre entre particulier. Il faut garder à l’esprit que vôtre hôte vous accueille gratuitement et que les durées de séjour sont généralement courtes (quelques jours). Enfin votre hôte doit surement recevoir de nombreuses demandes d’hébergement alors anticipez vos demandes au plus tôt.

+ : échanges entre voyageurs passionnés, gratuit, comprendre le mode de vie des habitants et découvrir leurs histoires, dialogue, les rencontres, beaucoup d’offres, propreté

– : difficile à trouver (en tout cas au début), durée des séjours courts, respecter le rythme de vie de vos hôtes, vous adapter à leurs habitudes

Le home-sitting : gardiennage de maisons et d’animaux en l’absence de leur propriétaire

Cette fois le logement est offert en échange d’un service en l’occurrence le gardiennage de la maison et éventuellement des animaux. Le concept est similaire à celui du « baby-sitting ». Seule différence, on garde votre maison ou votre animal à la place de vos enfants. L’avantage pour les propriétaires, c’est la garantie d’avoir la présence de quelqu’un qui vit dans la maison et qui s’occupe des animaux.

Pour les voyageurs c’est une solution économique car le séjour est offert en contrepartie du gardiennage et c’est une expérience plutôt insolite. En revanche, vous ne pourrez pas partir visiter toute la journée et laisser la maison et les animaux. Un nombre minimum d’heure de présence est obligatoire. Plusieurs sites permettent d’entrer en contact avec des propriétaires à la recherche de home-sitting partout à travers le monde (Nomador, Homesittersworldwide , Housesitworld, …).

+ : au cœur des locaux, autonome, belles maisons, expérience insolite

– : emplacement subit (éloigné), contraintes pour entretenir ou soigner les animaux, journée pas 100 % libre

Volontariat et échange de services

Enfin autre alternative économique à l’hôtel en voyage, le volontariat. À l’image du home-sitting le logement est offert en échange de services/missions. Mais au delà du logement offert, c’est aussi les repas qui sont offerts. Une fois de plus le principe est simple : le logement et le couvert sont offerts en échange de quelques heures de travail (entre 5 à 8 heures par jour). Ce n’est pas un travail avec rémunération, mais bien un échange de bons procédés basé sur le partage et le travail en échange du logement et du couvert.

Un peu de travail en échange du logement et du couvert
Logements en voyage offerts en échange d’un peu de travail (Source)

Très populaire en Asie et en Australie, le volontariat est une très bonne alternative aux voyageurs souhaitant voyager lentement afin de mieux découvrir une région, une culture, … Mais aussi vivre une belle aventure humaine, se sentir utile pour la société et dépasser ses limites.

En revanche, ce type de logements en voyage n’est pas compatible avec les petits séjours. En effet, les missions peuvent varier de quelques semaines à plusieurs mois. Généralement les structures ayant besoin d’aide cherchent des personnes pour plusieurs semaines, le temps d’expliquer, de faire les travaux et de s’acclimater.

Pour trouver des volontariats à travers le monde 3 sites à retenir : WwoofindependentsHelpx et Workaway.

+ : expérience unique, immersion culturelle, échanges avec des locaux, voyager à moindres frais, voyage hors des sentiers battus

– : temps de travail, exigences employeurs, ne se prépare pas au dernier moment, des éventuelles mauvaises surprises, moins de temps libre, vie en communauté

Et vous, quels sont les logements en voyage que vous avez expérimenté ? Que pensez-vous de ces alternatives économiques à l’hôtel ?

Logements en voyage : les alternatives économiques à l’hôtel
5 (2 votes)
Découvrez la newsletter du blog voyage Planete3w !

Abonnez-vous !

En vous inscrivant dès aujourd'hui à notre newsletter,

vous recevrez nos conseils, nos astuces et nos carnets de voyage.

1 envoi maximum par mois, garantie Zéro Spam.

A propos de Thomas

Thomas
Passionné de voyage et d'high-tech depuis toujours, ce blog voyage est l'occasion pour moi de vous partager mes coups de cœur, mes découvertes mais aussi mes galères.

Dans la même catégorie

Voyager moins cher : 6 conseils de blogueurs voyageurs

Voyager moins cher : 6 conseils de blogueurs voyageurs

6 blogueurs voyageurs ont participé à cet article pour vous livrez leurs conseils pour voyager moins cher. 6 thématiques sont traitées : billets d'avion, logement, nourriture, argent, transport et visites.

4 commentaires

  1. Pour moi c’est uniquement auberges de jeunesse lorsque je voyage. C’est économique et idéal pour faire des rencontres.

  2. Bonsoir, je connaissais pas tous ces logements en voyage. Pour certains comme le volontariat il faut du temps. Quant à l’échange de maisons pourquoi pas. Habitant à Paris ça devrait intéresser plus d’un voyageur, je vais me renseigner tiens. Bonne soirée. Anne

  3. Je suis impressionnée par l’auberge de jeunesse au Brésil ! J’aimerais en voir plus souvent des comme ça !
    On a tenté l’expérience à Mexico mais ce n’était pas top, on était un peu serrés comme des sardines en famille !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *